Quel métier choisir pour travailler en tant qu'indépendant ? Le guide ABACUS

13 métiers à exercer avec le statut de travailleur indépendant

Sommaire de l'article

Vous vous demandez quel métier indépendant exercer ? Lancez votre activité d’entrepreneur en proposant les services que les clients recherchent. Vous avez la certitude de réussir votre projet d’entreprise en choisissant une activité pérenne. Comment vous mettre à vous compte ? Quel domaine d’activité choisir ? Formations, diplôme, rémunération, retrouvez une liste de 13 métiers rentables à exercer en freelance.

Comment exercer un métier indépendant ?

Vous êtes enfin prêt à vous lancer dans l’entrepreneuriat en freelance. Vous avez déjà quitté ou vous aller quitter votre emploi salarié pour réaliser votre rêve d’entreprise. Vous êtes à la phase cruciale de votre aventure entrepreneuriale qui est celle du projet. Il faut savoir par où commencer pour se mettre à son compte. Retrouvez quelles sont les étapes clés pour devenir entrepreneur indépendant.

1. Déterminer les conditions d’exercice pour sélectionner le domaine d’activité

La première étape est de déterminer les conditions d’exercice idéales de votre future activité professionnelle. Souhaitez-vous exercer votre profession chez les clients ou à votre domicile ? Préférez-vous travailler en ligne à distance ? Envisagez-vous une formule hybride ? Répondre à ces interrogations va vous permettre d’affiner votre sélection quant au domaine d’activité.

2. Trouver l’idée d’entreprise qui va séduire vos clients

Ensuite vous devez trouver une idée de business rentable pour vivre du fruit de votre travail. Quels types de produits ou services souhaitez-vous vendre à vos clients et de quelle manière ? Vous devez effectuer des études de marché pour faciliter la prise de décision. Vos offres de produits ou services doivent correspondre à la demande. Vous avez besoin de clients pour devenir entrepreneur indépendant.

3. Choisir le statut juridique de votre entreprise ou votre statut d’entrepreneur salarié

S’ensuit le choix du statut juridique de votre entreprise. Il va dépendre de votre activité, de vos revenus et de votre modèle d’entreprise. Si vous souhaitez travailler seul, vous devez vous orienter vers les statuts des entreprises individuelles. Le statut de l’auto-entrepreneur est le plus avantageux en début d’activité si vous prévoyez des revenus modérés. Si vous souhaitez travailler avec un ou plusieurs associés, vous devez choisir parmi les différentes formes juridiques des sociétés. Le statut de travailleur indépendant vous permet de séparer votre patrimoine personnel selon la forme juridique choisie.

Pour exercer un métier indépendant, la création d’une entreprise n’est cependant pas obligatoire. Vous pouvez envisager le portage salarial ou le statut d’entrepreneur salarié au sein d’une pépinière. Vous pouvez envisager ces statuts intermédiaires le temps de vous constituer une clientèle. Vous conservez la liberté de choisir vos clients et d’entreprendre comme vous le souhaitez. Notez qu’il existe des seuils de chiffre d’affaires minimum pour travailler en portage salarial.

4. L’immatriculation de l’entreprise ou la conclusion du contrat d’entrepreneur salarié

La dernière étape clé est l’immatriculation de votre entreprise. Si vous exercez une activité de commerçant, vous devez vous immatriculer auprès du Tribunal de commerce de votre département. Votre Chambre de commerce et d’industrie départementale se charge des formalités. Si vous exercez une activité d’artisan, vous devez vous inscrire au Répertoire des métiers. Votre Chambre des métiers départementale s’occupe de vos formalités. Si vous optez pour le statut d’auto-entrepreneur, vous devez vous rendre sur le site dédié. Si vous exercez une activité réglementée, vous devez déclarer votre activité auprès du guichet d’entreprise dédié.

La phase finale pour démarrer votre activité sans création d’entreprise est la conclusion d’un contrat de travail. Le portage salarial implique une relation tripartite. Vous concluez un contrat de travail avec votre entreprise de portage salarial. Vos clients concluent un contrat commercial avec l’entreprise de portage salarial. Dans le cas de la pépinière d’entreprises, vous signez un contrat de travail avec la structure. Vos clients signent un contrat commercial avec la pépinière. Vous disposez d’un numéro de SIRET et d’un numéro de TVA.

5 métiers indépendants de l’internet

Internet offre de nombreuses opportunités d’exercer un métier indépendant. L’informatique est la colonne vertébrale du Net. Tous les métiers de l’informatique sont indispensables, du développeur web au consultant en cybersécurité. Le développement du commerce en ligne engendre des besoins constants en compétences digitales. Le marketing digital, la Big data, la création de sites web, la maintenance informatique, la sécurité informatique manquent de main-d’œuvre. Tous les métiers du numérique sont en tension. Vous avez donc tout intérêt à vous orienter vers ces carrières si vous envisagez une reconversion professionnelle. Les Conseils régionaux financent et rémunèrent les formations dans les métiers du numérique.

Chief technology officer (CTO) / Directeur des nouvelles technologies

Le CTO est un ingénieur spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information de la communication (NTIC). Ses missions sont d’élaborer et piloter la mise en œuvre d’une stratégie d’innovation technologique. Le CTO assume des rôles de conseil, de décision et de manager d’équipes. Il a des compétences techniques multiples à très haut niveau. Il est diplômé d’une école d’ingénieur. Le tarif journalier moyen d’un CTO indépendant est entre 700 et 1200 euros HT.

Développeur web / développeur informatique

Le développeur web ou développeur informatique déploie, maintient et sécurise des applications web ou mobiles. Cet as de la programmation informatique est un pilier de l’internet. Il peut exercer entièrement à distance à domicile ou en entreprise chez ses clients. Le métier de développeur web se prête parfaitement au statut de travailleur indépendant. Les formations pour devenir développeur informatique sont nombreuses. Le tarif journalier moyen d’un développeur web freelance est entre 500 et plus de 800 euros HT selon la spécialisation.

Community manager

Le community manager indépendant anime les réseaux sociaux de ses clients. Cet expert du marketing web conçoit et déploie des stratégies marketing et de communication. Il gère les campagnes d’outbound marketing et met en oeuvre des stratégies d’inbound marketing. TikTok, Instagram, Twitter, LinkedIn, Facebook, Pinterest, YouTube, n’ont aucun secret pour lui. Le community manager pratique aussi la veille digitale sur les thématiques de ses clients. Il assure aussi une veille technologique sur les techniques de social selling et social listening.

Le CM peut évoluer vers des fonctions de social media manager. Les formations en communication, marketing et multimédia préparent au métier. Il existe également des formations spécifiques sur des cycles plus courts. Les revenus d’un community manager indépendant sont entre 2 000 et 4 000 euros brut par mois.

Graphiste

Le graphiste indépendant se charge de la communication et de l’identité visuelle de ses clients. Ses créations graphiques traduisent les valeurs et les idées que l’entreprise souhaite véhiculer. Des formations de bac + 2 à bac + 5 en design graphique, communication visuelle et arts décoratifs forment au métier. Le statut de travailleur indépendant convient parfaitement à la profession. Le tarif journalier moyen d’un graphiste indépendant se situe entre 400 et 800 euros.

Rédacteur web / rédacteur SEO

Le Web ne vaut rien sans le travail du rédacteur web car le contenu est roi. Le rédacteur SEO freelance rédige des contenus éditoriaux qui se positionnent en tête des pages de résultats de recherche. Les entreprises font appel aux compétences rédactionnelles et en référencement naturel du rédacteur web indépendant pour attirer des clients. Ce métier de l’internet est parfait pour une reconversion professionnelle en freelance. Il s’exerce en ligne, entièrement à distance et donc à domicile. Une formation aux techniques d’écriture pour le web est essentielle pour être performant. Le rédacteur SEO indépendant avec 3 ans d’expérience facture en moyenne 2 000 euros.

2 métiers indépendants de l’immobilier

On ne présente plus les métiers de l’immobilier qui s’exercent de plus en plus en indépendant. Les formations d’agent immobilier ont toujours beaucoup de succès. Il assure, coordonne la vente et l’achat des biens immobiliers. Un background en vente, négociation et management est recommandé. Un agent immobilier indépendant gagne en moyenne entre 3 000 et 5 000 euros brut par mois. Le métier de diagnostiqueur immobilier est l’un des métiers émergents. Les aides à la rénovation énergétique créent des besoins dans la profession. Un diagnostiqueur immobilier indépendant gagne 2 000 euros brut par mois en début de carrière.

2 métiers indépendants du développement personnel

Le bien-être, la santé mentale et le développement personnel sont au centre des préoccupations actuelles. Les périodes de confinement ont précipité les projets de changer de vie et changer de carrière. Ce contexte est favorable à l’activité des coachs en développement personnel indépendants. Les métiers de coach requièrent des aptitudes en gestion de carrière, psychologie, sciences humaines et sciences sociales. La profession n’étant pas réglementée, aucun diplôme n’est obligatoire.

Coach professionnel

Le coach professionnel a la mission d’aider ses clients à atteindre leurs objectifs professionnels. On fait appel à ses services pour débloquer une situation. Le coaching consiste à donner confiance en soi et le moyen se dépasser pour résoudre ses difficultés. Du salarié à l’entrepreneur, de l’employé au manager, son travail est bénéfique à tous les échelons de l’entreprise. Pour exercer le métier de coach professionnel freelance, une formation en coaching est recommandée. Les honoraires sont facturés à la séance entre 100 et 700 euros selon la prestation. Pour des interventions en entreprise, les tarifs dépendent des prestations et du nombre de stagiaires.

Coach de vie

Le coach de vie accompagne ses clients dans leur quotidien. Son rôle est de les aider à surmonter leurs difficultés et trouver en eux les solutions pour les résoudre. L’accompagnement est à destination d’un public de tous âges. Le coaching consiste à les amener à réaliser leurs ambitions et prendre confiance en eux. Le coach de vie accompagne le développement personnel de ses stagiaires. Gestion du stress, conseil en image, conseil en relations, les problématiques sont variées. Les séances se déroulent en présentiel ou à distance. Les honoraire d’un coach de vie freelance sont en moyenne entre 100 et 300 euros la séance pour des particuliers.

2 métiers indépendants du recrutement

Trouver le mouton à cinq pattes qui manque à une entreprise pour se développer est difficile. Savoir recruter les bons candidats et manager ses ressources internes est essentiel pour les entreprises. Les compétences des chasseurs de têtes et consultant en ressources humaines sont particulièrement recherchées.

Chasseur de têtes

Le chasseur de têtes indépendant utilise des méthodes sourcing pointues pour identifier les compétences rares. Il conçoit des offres d’emploi attractives pour séduire les talents recherchés. Ce consultant en recrutement a la mission de convaincre ces profils exceptionnels à rejoindre les entreprises de ses clients. Ce fin négociateur a généralement une formation bac +5 en RH ou école de commerce. Il peut exercer son métier à distance, dans sa propre agence ou chez ses clients. La rémunération brute d’un chasseur de têtes freelance est en moyenne entre 4 000 et 7 000 euros par mois.

Consultant en ressources humaines

Le consultant en ressources humaines indépendant a des fonctions de conseil auprès des entreprises. Son rôle est d’analyser l’organisation de l’entreprise, les politiques d’emploi et la gestion des ressources humaines. De ses observations naissent des stratégies RH que les entreprises doivent appliquer pour rester compétitives. Le consultant en ressources humaines a une formation bac + 5 en RH, commerce ou sciences sociales. En tant que travailleur indépendant, ses honoraires oscillent entre 400 et 1 000 euros HT de taux journalier moyen selon l’expérience.

2 métiers indépendants du funéraire

S’il y a un domaine d’activité qui ne connaît jamais la crise, c’est celui des pompes funèbres. Voici deux métiers que vous pouvez pratiquer en freelance.

Conseiller funéraire

Le conseiller funéraire indépendant accueille, conseille et assiste les familles des défunts. Son rôle est d’organiser les obsèques, la cérémonie et assurer la coordination entre les divers intervenants. Le diplôme national de conseiller funéraire est obligatoire pour exercer. Vous l’obtenez auprès de la branche professionnelle. Ce métier requiert des compétences commerciales. Une formation initiale en commerce ou vente est donc recommandée. La rémunération brute mensuelle en freelance commence à 2 000 euros en moyenne.

Thanatopracteur

Le thanatopracteur indépendant prodigue les soins funéraires aux défunts. Son rôle est d’aseptiser le corps et de rendre le défunt présentable. Ce métier s’exerce en chambre funéraire ou au domicile du disparu. Vous devez être titulaire du diplôme national de thanatopracteur pour pratiquer. Une habilitation est également obligatoire pour se mettre à son compte. Un thanatopracteur indépendant gagne entre 2 000 et 4 000 euros brut par mois.

Vous désirez exercer un métier indépendant pour changer de vie ? Vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé pour lancer un business prospère. Faire une formation à la création d’entreprise avec ABACUS vous permet de réussir votre projet d’entreprise. Vous allez acquérir les fondamentaux de la gestion d’entreprise pour vous garantir une activité pérenne. Contactez-nous dès maintenant pour réussir votre reconversion professionnelle.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager la publication

Thématiques associées
A découvrir également
Comment devenir moniteur d'atelier ? Qualités requises, formation salaire... tout savoir !

Comment devenir moniteur d’atelier ?

En quoi consiste le métier de moniteur d’atelier, quelles sont les missions, quelles qualités requises, la formation à suivre, le salaire… Tout savoir pour devenir moniteur d’atelier !

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Créer votre entreprise : ce que vous devez savoir
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement