Avec

Booster son employabilité

Abonder mon CPF
pour financer
ma formation

#OSEZIMAGINERUNEMEILLEUREVIE
#MONCOMPTECPF

Changer de vie professionnelle

Alimentation de mon CPF :
droits acquis et autofinancement d’une formation

Booster sa carrière
Début 2019 marquait la monétisation des heures acquises au titre du CPF en euros, fin 2019 marquait quant à lui l’avènement du site et de l’application dédiés au CPF.

Centralisation de ses droits acquis, démarches et recherches de formation simplifiées, échanges facilités avec les organismes de formation, tout laisse à penser que la formation n’a jamais été aussi accessible au bénéficiaire.

Reste toutefois les questions autour du financement de la formation choisie : quels sont mes droits acquis ? Pour quel montant ? Mon plafond CPF n’est pas suffisant, quelles sont les alternatives ?

De nombreux paramètres sont à prendre en compte sur les sujets de l’abondement et de l’alimentation de votre CPF :
chez ABACUS, nous vous donnons les clés !

Booster son employabilité

DIF, CEC, CPP :
les droits acquis de formation,
crédités sur un compte personnel

Le droit à la formation a beaucoup évolué au cours de ces dernières décennies, les dispositifs publics mis en place également.

Si la communication autour des droits acquis n’a jamais été aussi importante que ces derniers mois, cela n’a pas toujours été le cas.

Vous êtes encore nombreux à ne pas connaître l’utilisation du CPF, plus nombreux encore à ignorer que vous disposiez d’un Droit Individuel à la Formation (DIF) si vous étiez déjà salarié avant 2015.

Plus méconnus encore, le Compte Epargne Citoyen (CEC), pour toute activité de bénévolat ou volontariat public, et le Compte Professionnel de Prévention (CPP), si vous évoluez dans des conditions de pénibilité au travail.

Voici ce qu’il faut retenir :
Valoriser ses compétences

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) : le prédécesseur du CPF à renseigner soi-même

Inscrit en 2004 dans le Code du travail, le DIF est le prédécesseur du CPF, et permettait déjà aux salariés du privé et du public d’acquérir des heures de formation au fur et à mesure de leurs années de travail.

À raison de 24h/an et d’un maximum de 120h sur 6 ans, le DIF a disparu le 1er janvier 2015 pour laisser place au CPF.

Toutefois, les actifs qui disposaient d’un plafond d’heures DIF ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour saisir leur solde et le convertir en CPF.

Le solde DIF peut se retrouver facilement sur une feuille de paie datant de décembre 2014 ou janvier 2015.

Le Compte Engagement Citoyen (CEC) : l’engagement citoyen ouvre des droits​

Vous avez réalisé un service civique au cours de votre vie ? Vous avez été maître d’apprentissage, ou encore sapeur-pompier volontaire ?

Selon la durée de votre engagement et les conditions propres à votre domaine de volontariat, vous avez peut-être acquis un crédit CPF.

Dans la limite de 720 €, il vient s’additionner à vos périodes de salariat, et représente un plus, automatiquement renseigné sur votre compte CPF.

Plusieurs catégories de volontariat et de bénévolat publics sont concernées, il est important de se renseigner auprès de l’organisme auquel vous êtes ou étiez rattaché dans le cadre de votre service.

Booster sa carrière

Le Compte Professionnel de Prévention (CPP) : des points pour la pénibilité​

Selon les conditions et le rythme de travail auquel vous devez vous adonner, il se peut que votre métier comporte des risques professionnels pouvant causer la détérioration de votre santé.

Exposition à des températures très basses ou très hautes, le bruit, le travail de nuit, la répétition d’une tâche… ces facteurs de pénibilité sont reconnus par l’État, et des dispositifs de prévention ont été mis en place.

Par un système de points selon l’âge et la période travaillée (temps plein ou non), la pénibilité reconnue ouvre des droits à la formation professionnelle : les points sont transformés en CPF (1 point vaut 375€).

Votre décompte de points CPP est automatiquement intégré à votre compte CPF.

Booster son employabilité

L’autofinancement de ma formation :
une alternative au CPF

Vous n’avez pas encore ouvert de droit CPF, ou bien, votre plafond est insuffisant pour la formation que vous souhaiteriez réaliser ?

Vous avez toujours la possibilité d’opter pour un financement personnel de votre formation !

Le paiement se réalise par carte bancaire directement depuis l’application ou le site dédié CPF.

Bon à savoir : vous pouvez aussi demander à une participation partielle ou totale à un organisme financeur ou à votre employeur, selon votre statut professionnel.

Les plus en faisant appel à ABACUS

Nous tâchons de répondre à un maximum de questions depuis nos communications sur le site, peut-être qu’il vous reste cependant des interrogations.

Tant mieux ! C’est l’occasion de rentrer en contact avec nous.

Faire appel à ABACUS, c’est :

● Des réponses à toutes vos questions sur vos démarches de formation
● Un conseiller expert en CPF pour vous orienter sur le site ou l’application
● Une prise en charge de votre dossier
● Un état des lieux et des conseils sur vos possibilités de financement
● Une mise en relation avec notre réseau d’organismes de formations agréés
● Un suivi de votre inscription jusqu’à votre dernier jour de formation et au-delà

Résumons : Avec ABACUS, vous allez enfin oser vous lancer dans un parcours de formation.

Oui, osez imaginer une meilleure vie !

le blog actualités sur la formation

L'actualité du CPF

Valoriser ses compétences
Faire appel à notre expertise, c’est d’abord faire appel un organisme qui vous veut du bien 
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.