Avec

Booster son employabilité

Accompagnez
l'évolution professionnelle
de vos salariés

#OSEZIMAGINERUNEMEILLEUREVIE
#MONCOMPTECPF.

Changer de vie professionnelle

Le CPF en entreprise :
la formation professionnelle de vos salariés

Booster son employabilité
Petit rappel : avant le 31 décembre 2014, vous aviez obligation d’informer vos salariés du nombre d’heures acquises au titre du DIF (Droit Individuel à la Formation).

Au 1er janvier 2015, le DIF a été remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation), et chacun de vos salariés dispose d’un compte CPF.

Depuis le 21 novembre 2019, le compte CPF de chaque salarié est accessible depuis le site dédié ou l’application MonCompteFormation et sa gestion est revenue à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Le titulaire est donc autonome, et utilise son CPF librement pour réaliser une formation professionnelle.

Toutefois, pour des besoins de votre entreprise, et sur le principe du « gagnant-gagnant », vous pouvez devenir acteur du CPF de votre salarié, participer au financement de sa formation, et l’accompagner dans son évolution professionnelle.

ABACUS vous explique pourquoi, et comment intégrer le dispositif du CPF à votre entreprise.

Temps de lecture : 5 minutes

Booster son employabilité

Former vos salariés
joue sur la santé de votre entreprise

Quel que soit votre secteur d’activité, vos prestations doivent s’adapter à l’ère du temps et aux nouvelles pratiques, afin de répondre à un marché de l’offre et de la demande en constante évolution.

La formation professionnelle permet au bénéficiaire salarié de valoriser ses compétences, de les consolider, et d’en acquérir de nouvelles, en vue justement d’adapter ses aptitudes aux nouveaux enjeux professionnels de son poste.

Une politique de formation interne apporte des bénéfices à la santé de votre entreprise : en plus de qualifier vos salariés, la formation participe à leur reconnaissance et à leur dynamisme.

Vous pouvez mettre différents dispositifs en œuvre :

  • L’abondement du CPF de votre salarié (co-financement d’une formation éligible)
  • Le CPF de transition professionnelle avec votre validation
  • Le Plan de développement des compétences (anciennement le Plan de formation)
  • La formation continue (si vous disposez d’un service formation en interne)
financer sa formation

L’abondement du CPF
par l’employeur

Votre salarié souhaite mobiliser son CPF pour bénéficier d’une formation ? Il n’a pas pour obligation de vous en informer : il réalisera dans ce cas sa formation en dehors de son temps de travail.

Par contre, si la formation souhaitée va dans le sens du développement de ses compétences au sein de l’entreprise, vous avez tout intérêt à construire ensemble ce parcours de formation.

Si les droits acquis par votre salarié ne sont pas suffisants pour suivre sa formation, vous pouvez lui proposer un abondement de son CPF, et participer à son financement.

Avec votre accord, la formation a lieu sur son temps de travail, sur place ou à distance, et sa rémunération est maintenue.

Comment abonder le CPF de mon salarié ?

D’ici juin 2020, il sera possible d’abonder directement le CPF de votre salarié depuis le site dédié ou l’application.

Nous mettrons à jour nos informations quand nous en saurons plus.

Pour le moment, votre salarié, après avoir mobilisé la totalité de son CPF, vous transmet le devis de l’organisme de formation pour que vous puissiez régler le restant dû.

Vous pouvez également rentrer en contact avec l’organisme de formation pour faciliter vos démarches.

Valoriser ses compétences

Gérer une demande de
CPF de transition professionnelle

Le CPF de transition professionnelle a remplacé le CIF (Congé Individuel de Formation).

L’un de vos salariés vous en a fait la demande ?

Vous devez définir vos critères d’acceptation ou de report, mais vous ne pouvez pas le refuser définitivement, c’est un droit pour lui.

Vous pouvez uniquement refuser la demande si elle ne vous a pas été adressée dans les délais légaux impartis :

  • 120 jours max. avant le début de la formation si elle cause l’absence de votre salarié pendant plus de 6 mois
  • 60 jours max. avant le début de la formation si elle cause l’absence de votre salarié pendant moins de 6 mois

Vous pouvez motiver un report par l’organisation que cela comporte, mais le mieux reste de l’expliquer et de vous arranger avec votre salarié.

Durant son absence, la rémunération du salarié est maintenue grâce à la CPIR dont vous dépendez (Commission paritaire interprofessionnelle régionale).

Plus d’infos sur le CPF de transition

Le Plan de développement de compétences :
une alternative à la formation

Le Plan de développement des compétences a remplacé le 1er janvier 2019 le Plan de formation.

S’il n’est pas obligatoire dans une entreprise, il comporte des actions de formation obligatoires selon la convention internationale ou de dispositions légales et réglementaires (article L 6321-2 du Code du travail).

Les formations concernées accompagnent votre salarié dans l’adaptation aux évolutions de son poste.

Il comporte aussi des formations dites non obligatoires, que vous pouvez envisager avec votre salarié pour lui permettre d’acquérir de nouvelles compétences, et booster son employabilité.

Le financement de ses formations peut être pris en charge par votre OPCO si vous êtes une TPE/PME.

En savoir plus sur le Plan de développement de compétences

Le Bilan professionnel :
une obligation de faire le point
avec votre salarié

Vous le connaissez peut-être sous le nom du « Bilan à 6 ans ».

Le Bilan professionnel est obligatoire pour vous : sous la forme d’un entretien, vous dressez un bilan avec votre salarié, en vue de sa montée en compétences, ou de son évolution au sein de l’entreprise.

Cet échange permet justement d’envisager les pistes d’un parcours de formation, éligible ou non au CPF : une V.A.E, un bilan de compétences…

Pour ceux qui n’auraient pas encore réalisé ces bilans avec vos salariés depuis 2014, vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour répondre à vos obligations auprès de l’URSSAF.

À défaut, vous encourrez la sanction d’un abondement correctif au CPF.

L’abondement correctif au CPF
en cas non-respect du Bilan professionnel

Si vous ne remplissez pas vos obligations d’effectuer un Bilan professionnel avec chacun de vos salariés avant le 31 décembre 2020, vous encourez une sanction.

Il s’agira d’un abondement correctif au CPF de vos salariés, soit un versement de la somme de 3 000€ sur leur compte personnel.

Cette obligation sera renseignée dans l’article R6323 – 3 du Code du travail.

ABACUS : votre partenaire
dans la formation de vos salariés

Nous sommes spécialisés dans le CPF et l’accompagnement des actifs dans leurs parcours de formation professionnelle.

Nos services s’étendent également aux entreprises : nous pouvons vous aider dans l’organisation de formations éligibles au CPF à destination de vos salariés.

Conseils dans l’abondement du CPF, informations sur vos droits d’employeur et les droits de vos salariés… Profitez de notre expertise et facilitez votre gestion.

Certifié Data Dock et membre de la Fédération de la Formation Professionnelle, nous sommes forts d’un réseau d’organismes de formation partenaires avec qui nous pouvons vous mettre en relation.

Des recherches simplifiées, des démarches rapides, et un suivi personnalisé de vos salariés.

le blog actualités sur la formation

Nos dernières actualités

Valoriser ses compétences

Pour toutes questions, ou demande de renseignement, contactez-nous !