Avec

Booster son employabilité

Agent du public :
valorisez
vos compétences
et boostez votre carrière

#OSEZIMAGINERUNEMEILLEUREVIE!
#MONCOMPTECPF

Changer de vie professionnelle

Agent du public : votre CPF
vous donne accès à la formation professionnelle

Booster sa carrière
Vous êtes agent de la fonction publique de l’État, du territoire ou de la fonction hospitalière ? Au même titre que les salariés du privé, vous disposez d’un CPF (Compte Personnel de Formation) : il permet un financement de votre formation professionnelle.

Suivre une action de formation est un moyen de booster votre carrière, de valoriser vos compétences, de passer votre permis… voire de vous reconvertir dans le privé, selon vos perspectives professionnelles.

Chez ABACUS, nous accompagnons les actifs dans leur réussite de parcours de formation, forts de notre expertise dans le CPF et dans la gestion de carrières professionnelles.

Demandeur d’emploi, salarié du privé ou travailleur indépendant ? Vous êtes aussi concerné !

Tout ce qu’il faut savoir sur le CPF de la fonction publique et la formation ci-dessous.

Temps de lecture : 5 minutes

Booster son employabilité

La fonction publique et le CPF :
un crédit annuel d’heures de formation

Contrairement au privé pour qui les heures CPF ont été monétisées en euros au 1er janvier 2019, le CPF dans la fonction publique fonctionne toujours selon un crédit annuel d’heures.

Pour les 3 secteurs de la fonction publique, l’alimentation du CPF se fait à hauteur de 25h par année civile, pour une limite de plafond fixée à 150h, titulaires et contractuels y compris.

Si votre emploi public appartient à la Catégorie C, c’est-à-dire aux fonctions d’exécution (équivalent d’un diplôme CAP/BEP), vous bénéficiez de 50h par année civile dans la limite de 400h sur votre CPF.

Ce crédit vaut pour un temps plein ou un mi-temps : si vous travaillez à temps partiel, votre alimentation se fera au prorata de votre temps de travail sur l’année.

L’alimentation est automatique et s’effectue au 31 décembre de l’année en cours.

Je découvre le pas-à-pas CPF
Valoriser ses compétences

Le DIF (Droit Individuel à la Formation) :
à renseigner manuellement

Le CPF a vu le jour en janvier 2015. Son ancêtre, le DIF, reste mobilisable jusqu’au 31 décembre 2020. Toutefois, il n’est pas renseigné automatiquement sur votre compte CPF.

Pour ce faire, rien de plus simple : un clic sur « saisir mon DIF » depuis le site dédié ou l’application, et vous renseignez le nombre d’heures DIF que vous avez acquis.

Pour connaître votre montant DIF, adressez-vous à votre administration, ou retrouvez votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015.

Le DIF se cumule à votre CPF après une vérification de votre déclaration par la Caisse des Dépôts.

Portabilité des droits acquis dans le privé

Si vous avez acquis des droits avant d’intégrer la fonction publique, le montant de votre CPF (en euros) peut être converti en heures de formation, à hauteur de 15€ pour une heure.

Cette portabilité de vos droits vaut pour 150 heures acquises au cours de 6 années consécutives, 400 heures pour le fonctionnaire exerçant un emploi de la Catégorie C.

Valoriser ses compétences

Suivre une formation éligible au CPF :
demande et conditions

Si vous souhaitez mobiliser vos droits acquis au titre du CPF pour suivre une formation, vous devez motiver votre demande auprès du département RH de l’administration publique qui vous emploie.

Pour que le projet soit valide, il doit s’inscrire dans une volonté d’évolution professionnelle, propre à votre activité d’agent, ou non.

Vous pouvez très bien justifier votre projet pour appuyer votre désir de mutation interne ou externe, ou pour un changement d’affectation.

Votre administration dispose de 2 mois pour vous faire part de sa réponse. Si votre demande est refusée 2 années consécutives, une troisième demande doit être évaluée par une commission administrative paritaire.

Ma formation : pendant ou en dehors
de mon temps de travail ?

Votre formation étant associée à votre projet d’évolution professionnelle, le plus souvent, vous la réaliserez sur votre temps de travail.

Si toutefois vous souhaitez réaliser une formation dans un but strictement personnel, il vous faudra alors la réaliser en dehors de votre service.

 Vous ne bénéficierez certainement pas d’un aménagement, ni d’un abondement de votre employeur.

Booster sa carrière

Le Congé de Formation professionnelle
dans la fonction publique

Pour équivalent du CPF de transition professionnelle dans le privé, un agent public peut obtenir un congé spécifique pour suivre une formation professionnelle : le Congé de formation professionnelle.

La fonction publique d’État, territoriale et hospitalière proposent toutes trois un congé d’une durée maximum de 3 ans, utilisable en une seule fois.

Considéré comme du temps effectif de travail, le bénéficiaire du congé conserve ses droits de congés annuels et ses autres avantages.

Durant les 12 premiers mois qui suivent la formation, la rémunération de l’agent est maintenue.

Les conditions de ce congé peuvent variées d’un secteur public à l’autre, et selon votre profil : adressez-vous à votre administration pour connaître l’ensemble de vos droits.

financer sa formation

Abondement du CPF par
votre employeur de la fonction publique

Si le coût de votre formation dépasse votre montant CPF acquis, l’administration dont vous dépendez peut prendre en charge les frais pédagogiques, voire les frais en cas de déplacements nécessaires.

Le plus souvent, vous mobilisez votre solde CPF pour financer une partie de votre formation, et votre administration complète sa prise en charge.

Le montant de participation de votre employeur dépend de votre secteur public, informez-vous auprès de votre département RH pour connaître vos droits à l’abondement du CPF.

Un complément personnel, c’est possible ?
Booster son employabilité

Quelle formation professionnelle
choisir en tant qu’agent du public ?

Les formations éligibles au CPF peuvent répondre à des besoins spécifiques au cours de votre carrière :
  • Le Bilan de compétences: si vous souhaitez faire une synthèse de vos compétences dans le but de motiver votre demande de mutation ou d’une nouvelle affectation
  • La VAE (Validation des Acquis de L’expérience): vous pratiquez votre fonction mais ne disposez pas de la qualification vous permettant d’avoir le statut reconnu et la rémunération adéquate
  • Le TOEIC en langues : Vous souhaitez intégrer une administration qui demande des prérequis en langues étrangères pour accueillir du public
  • Le Projet Voltaire : Vous souhaitez intégrer une administration de saisie de dossiers en autres, et vous voulez justifier votre maîtrise globale de l’expression française

Ces exemples ne sont pas exhaustifs. Chez ABACUS, nous aidons chaque titulaire du CPF dans son parcours de formation, quel que soit son besoin !

ABACUS : votre partenaire
de formations dans le cadre de votre CPF

Spécialistes de la gestion de carrière et dans la mobilisation du CPF, nous proposons chez ABACUS une solution d’accompagnement sur mesure pour votre réussite et votre épanouissement professionnels.

Avant même de vous manifester auprès de votre département RH, vous pouvez nous solliciter pour :

  • Obtenir des conseils d’un expert de la formation professionnelle du secteur public
  • Connaître vos droits et les faire valoir auprès de votre employeur
  • Être aidé dans la navigation sur MonCompteFormation (recherches, inscription, financement…)
  • Réunir les premiers éléments pour constituer votre dossier personnel
  • Être mis en relation avec notre réseau d’organismes de formation

En choisissant de passer par ABACUS, vous faîtes le choix d’une formation professionnelle dans les meilleures conditions et d’un suivi personnalisé.

le blog actualités sur la formation

Nos dernières actualités

Valoriser ses compétences

Pour toutes questions, ou demande de renseignement, contactez-nous !