Avec

Booster son employabilité

Financez
le développement des compétences de vos salariés

#OSEZIMAGINERUNEMEILLEUREVIE
#MONCOMPTECPF

Changer de vie professionnelle

La formation payée par l'entreprise
avec le CPF

découvrez les étapes du bilan de compétences avec ABACUS

La formation des salariés est déterminante pour la santé des entreprises. Les employeurs ont tout intérêt d’accompagner leurs collaborateurs dans leur évolution professionnelle. D’autant plus qu’il existe aujourd’hui de nombreux dispositifs pour les aider : l’abondement du CPF, le CPF de transition professionnelle, le Plan de développement des compétences…

Une formation payée par l’entreprise peut revenir à un coût moindre grâce au CPF (Compte personnel de Formation). En effet, des organismes peuvent aider les employeurs à financer la formation des salariés.

C’est notamment le cas des OPCO pour les TPE/PME, des Transitions Pro lorsque le salarié demande un CPF de transition professionnelle… Par ailleurs, une participation du salarié est possible. En mobilisant son compte CPF, vous pouvez financer partiellement sa formation à partir d’un abondement du CPF.

L’employeur a tout intérêt participer au financement des actions de formation éligibles au CPF. Elles contribuent toutes à la montée en compétences de vos salariés. Il s’agit d’un moyen efficace pour booster son entreprise, envisager des mobilités et adapter son activité aux exigences professionnelles du monde actuel.

Valoriser sa carrière avec abacus

Abondement du CPF par l'employeur
pour financer la formation des salariés

Booster son employabilité

L’accès autonome à la formation n’a jamais été aussi facile que depuis la création du CPF. Pour autant, le CPF, au même titre que l’était le DIF, offre aussi à l’employeur la possibilité de prendre en charge tout ou partie de la formation professionnelle des salariés.

Depuis septembre 2020, tout employeur peut posséder un espace dédié à l’abondement du CPF de ses salariés.

Si des dotations sont obligatoires (droits complémentaires, correctifs ou dotations salarié-licencié), une autre repose sur le volontariat. Il s’agit de la dotation volontaire, qui consiste en un versement complémentaire sur le compte CPF du salarié concerné. Cette somme vient s’ajouter au montant versé chaque année (500 ou 800€ selon la qualification).

La prise en main du portail EDEF est simple et intuitive. En quelques clics seulement, l’employeur offre l’opportunité à son salarié de se former. Bien sûr, c’est l’entreprise qui décide du montant de sa dotation volontaire.

Si pour une raison ou une autre l’employeur ne souhaite pas abonder le CPF, il peut toujours proposer un CPF de transition professionnelle à son salarié. Ce CPF de transition, appelé aussi PTP, permet d’accompagner un salarié dans sa transition professionnelle (évolution ou reconversion professionnelle, le plus souvent).

ABACUS accompagne les entreprises !

Le Plan
de développement des compétences

Booster son employabilité
Le Plan de développement des compétences a remplacé le plan de formation en janvier 2019.

Il consiste en des actions de formations obligatoires et non obligatoires pour les salariés d’entreprise, mis en place par l’employeur.

Il s’agit d’un document qui regroupe 2 types d’actions de formations définies par l’employeur à destination des salariés:
– les actions de formation obligatoires en application d’accords ou de conventions
– les actions de formation dites non obligatoires

Pour l’employeur, et en plus de faciliter la gestion de la montée en compétences des collaborateurs, il ouvre le droit à la prise en charge des frais de formation par l’OPCO pour les TPE/PME.

Pour le salarié, il permet d’envisager un Bilan de compétences, ou une VAE, afin de reconnaître les compétences du métier exercé. Il peut s’agir aussi d’une action de formation spécifique venant compléter les compétences demandées par le poste.

Le Plan de développement
des compétences en détails​

Changer de vie professionnelle

OPCO des Entreprises de proximité :
un soutien pour les TPE/PME
jusqu’à 50 salariés

L’OPCO des Entreprises de proximité est l’Opérateur des compétences dédié aux entreprises de moins de 50 salariés.

En soutien direct des employeurs, il peut répondre à des problématiques de financement de formation dans le cadre du plan de développement des compétences, et joue un rôle déterminant dans la promotion de la formation professionnelle en entreprise.

L’employeur peut solliciter l’OPCO dont il dépend tout moment pour les besoins de formation professionnelle de ses salariés. 

Son rôle d’accompagnateur permet de mettre en place des dispositifs de formation efficaces. Et bien sûr, de prendre parfois en charge tout ou partie des formations internes des salariés.

Obligation d’un bilan professionnel
tous les 6 ans pour l’employeur

Booster sa carrière
Le bilan professionnel, aussi appelé le « bilan à 6 ans », consiste en un point entre le salarié et l’employeur sur les 6 années de l’employé au sein de l’entreprise.
Au-delà du fait de revenir sur les entretiens professionnels effectués tous les 2 ans, c’est surtout l’occasion d’envisager pour le salarié des pistes de montée en compétences ou d’évolution dans le poste occupé. Ce bilan doit déboucher pour le salarié sur un projet d’action de formation, dans le cadre d’un Plan de développement des compétences par exemple. Les entreprises ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour justifier de l’accomplissement de leurs obligations auprès de l’URSSAF. En cas de non-respect, l’employeur encourt des sanctions : par exemple, pour une entreprise de plus de 50 salariés, un « abondement correctif au CPF de 3 000 € devra être versé au salarié (futur article R6323 – 3 du Code du travail).
le blog actualités sur la formation

Nos dernières actualités

Valoriser ses compétences
Trouvez une formation avec ABACUS ! Pour toutes questions, ou demandes de renseignement, contactez-nous !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.