Peut-on toucher le chômage pendant une formation ? Réponse avec ABACUS !

Peut-on toucher le chômage pendant une formation ?

Sommaire de l'article

Vous êtes actuellement au chômage et vous recherchez un emploi. Cependant, pour obtenir un poste, vous avez besoin de suivre une formation précise. Cette décision aura-t-elle un impact sur l’obtention de vos droits en tant que demandeur d’emploi ? Sachez que vous pourrez toujours toucher le chômage pendant une formation à condition de respecter certains critères.

Toucher le chômage pendant une formation, est-ce possible ?

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez suivre une formation et toucher le chômage. En vous inscrivant à une formation reconnue par Pôle Emploi, vous continuerez de toucher le chômage pendant une formation. Toutefois, vous devez répondre à des critères bien précis.

La condition primordiale est que votre formation fasse partie intégrante de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Il se prépare avec un conseiller Pôle emploi et consiste à définir votre stratégie pour retrouver du travail. Vous aurez à passer de nombreux entretiens afin d’évaluer et de lister vos différentes compétences et qualifications. La question de votre situation familiale permettra également de déterminer la formation qui vous conviendra.

En ce qui concerne l’allocation chômage, l’aide au retour à l’emploi (ARE), cette dernière prendra un autre nom. Durant votre stage certifié, l’allocation chômage pendant formation que vous toucherez sera l’aide au retour à l’emploi formation ou AREF.

Si jamais vos droits au chômage se terminent au cours de votre cursus, vous pouvez percevoir la rémunération de fin de formation (RFF). A l’inverse, si votre ARE prend fin avant le début de votre formation, vous avez la possibilité de profiter d’une autre allocation. En effet, vous disposez du droit au financement d’une formation par Pôle Emploi appelé rémunération de formation Pôle Emploi (RFPE).

AREF : conditions et montant

Il existe 3 conditions pour que vous puissiez toucher l’AREF. Cette allocation vous permettra de faire une formation au chômage tout en percevant une aide. Ainsi, pour avoir droit à l’AREF, vous devez :

  • Être en droit de percevoir l’ARE ;
  • Suivre une formation validée par Pôle Emploi. Cette dernière doit entrer dans le cadre du PPAE ou de votre compte personnel de formation (CPF) ;
  • Le cursus que vous suivez ne doit pas dépasser les 40 heures.

Sachez que le montant brut de l’AREF est similaire à celui de l’ARE. Ramené au net, ce dernier ne peut pas être inférieur à 21,04 euros par jour. Bien qu’imposable, vous n’aurez pas à verser de contribution sociale généralisée (CSG) ni de contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Vous disposerez de l’AREF tant que votre droit à l’ARE est effectif. Une fois ce dernier terminé, vous n’aurez plus droit à ce type d’aide.

RFF, une aide après l’AREF

La RFF est débloquée lorsque vous suivez une formation prescrite par Pôle Emploi et que votre droit à l’ARE expire. Cette allocation vous sera versée jusqu’à ce que vous ayez terminé votre cursus. Pour en bénéficier, vous devez suivre une formation qui vous permet de décrocher un poste spécifique dans votre zone d’habitation. En effet, vous ne serez éligible que si vous souhaitez vous orienter vers un secteur où le recrutement est particulièrement exigeant.

Dans le cas où votre ARE est insuffisant, demandez une actualisation Pôle Emploi pendant formation pour profiter de la RFF. Pour cela, vous devez déposer une requête auprès de l’organisme. Il dispose de 21 jours pour vous notifier de sa réponse.

Le montant de la RFF que vous touchez par jour est le même que le dernier montant de votre ARE avant son expiration. Cette allocation vous sera versée tous les mois à date régulière, et ce, jusqu’à la fin de votre formation. Cependant, si vous ne suivez pas le cursus pendant 15 jours calendaires, l’aide sera suspendue.

RFPE, une subvention à connaître

Si votre ARE prend fin avant que vous ne commenciez une formation, il existe une autre alternative. Il s’agit de la rémunération de formation Pôle Emploi (RFPE). Cette subvention vous permettra de toucher une rémunération pendant une partie voire la totalité de votre cursus. Pour la percevoir, vous devez être un demandeur d’emploi ne touchant plus d’ARE et suivant une formation validée par Pôle Emploi.

Pour obtenir la RFPE, vous devez déposer une demande de rémunération auprès de Pôle Emploi. Le montant de votre allocation dépend de votre statut et de la durée de la formation. Pour connaitre votre éligibilité et la somme de votre RFPE, n’hésitez pas à contacter un conseiller Pôle Emploi.

Pour une formation à temps plein entre un et trois ans, le montant de la RFPE correspond à celui de l’ARE. Toutefois, si vous suivez une formation à temps partiel (moins de 30 heures par semaine), la rémunération sera calculée au prorata de votre allocation chômage mensuelle. Celle-ci sera alors divisée par le coefficient 151,67. En d’autres termes, que votre cursus soit à temps plein ou à temps partiel, chaque heure de formation sera rémunérée au même montant. Cependant, vous ne serez rémunéré que pour le nombre d’heures effectuées.

Qu’en est-il de votre CPF ?

Le CPF ou Compte Personnel de Formation est un droit dont vous pouvez disposer si vous avez déjà travaillé. Si vous êtes actuellement au chômage, votre CPF n’est plus alimenté. Toutefois, vous avez la possibilité d’utiliser le solde de votre compte pour suivre une formation.

Il est donc possible de cumuler CPF et allocation chômage. Cependant, c’est à condition que le cursus sélectionné entre dans le cadre du PPAE. Vous pouvez donc toucher l’AREF si votre formation est validée par Pôle Emploi.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter. Chez ABACUS, nous pouvons vous accompagner dans votre projet en tant que demandeur d’emploi en formation.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

4 réponses

  1. Bonjour,
    Je suis actuellement en création d’entreprise « ateliers cosmétiques naturel et éco responsable.
    Et je souhaite faire une formation à de conseiller en aromathérapie qui est inscrit au CPF., en étant au chômage. Mais cette formation et 80h. Ma question est ce que je vais permon allocation chômage en faisant cette formation ?

    1. Bonjour Maya,
      Merci pour votre commentaire.
      En effet, vous percevrez certainement votre allocation chômage durant cette formation. Pour le confirmer, il vaut mieux que vous demandiez un RDV à votre conseiller ou conseillère Pôle Emploi.
      Je reste à votre disposition.
      Bien à vous,
      Kévin

  2. Bonjour,
    Je perçois l’ARE depuis quelques mois. Il y a quelques semaines, j’ai mobilisé mon CPF pour m’inscrire en formation à distance. Cela a été pris en compte par pôle emploi et normalement je percevais l’aref. Ma conseillère me dit qu’à partir de maintenant je ne doit plus m’actualiser sur le site de pôle emploi mais cela me semble étrange. J’ai peur d’être radiée par motif de non actualisation… Pouvez-vous m’éclairer sur ce point d’actualisation s’il vous plaît ?
    Merci beaucoup.
    Cordialement,
    Léa

    1. Bonjour Léa,
      Merci pour votre commentaire !
      A ma connaissance, vous devriez plutôt continuer à vous actualiser en précisant que vous suivez une formation dans le champ « Avez-vous suivi une formation ? ». Sans quoi, vous pourriez en effet être radiée.
      Bonne formation et à votre disposition,
      Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

CPF et Pôle Emploi : comment ça marche ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement