Peut-on toucher le chômage pendant une formation ? Réponse avec ABACUS !

Peut-on toucher le chômage pendant une formation ?

Sommaire de l'article

Vous êtes actuellement au chômage et vous recherchez un emploi. Cependant, pour obtenir un poste, vous avez besoin de suivre une formation précise. Cette décision aura-t-elle un impact sur l’obtention de vos droits en tant que demandeur d’emploi ? Sachez que vous pourrez toujours toucher le chômage pendant une formation à condition de respecter certains critères.

Toucher le chômage pendant une formation, est-ce possible ?

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez suivre une formation et toucher le chômage. En vous inscrivant à une formation reconnue par Pôle Emploi, vous continuerez de toucher le chômage pendant une formation. Toutefois, vous devez répondre à des critères bien précis.

La condition primordiale est que votre formation fasse partie intégrante de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Il se prépare avec un conseiller Pôle emploi et consiste à définir votre stratégie pour retrouver du travail. Vous aurez à passer de nombreux entretiens afin d’évaluer et de lister vos différentes compétences et qualifications. La question de votre situation familiale permettra également de déterminer la formation qui vous conviendra.

En ce qui concerne l’allocation chômage, l’aide au retour à l’emploi (ARE), cette dernière prendra un autre nom. Durant votre stage certifié, l’allocation chômage pendant formation que vous toucherez sera l’aide au retour à l’emploi formation ou AREF.

Si jamais vos droits au chômage se terminent au cours de votre cursus, vous pouvez percevoir la rémunération de fin de formation (RFF). A l’inverse, si votre ARE prend fin avant le début de votre formation, vous avez la possibilité de profiter d’une autre allocation. En effet, vous disposez du droit au financement d’une formation par Pôle Emploi appelé rémunération de formation Pôle Emploi (RFPE).

AREF : conditions et montant

Il existe 3 conditions pour que vous puissiez toucher l’AREF. Cette allocation vous permettra de faire une formation au chômage tout en percevant une aide. Ainsi, pour avoir droit à l’AREF, vous devez :

  • Être en droit de percevoir l’ARE ;
  • Suivre une formation validée par Pôle Emploi. Cette dernière doit entrer dans le cadre du PPAE ou de votre compte personnel de formation (CPF) ;
  • Le cursus que vous suivez ne doit pas dépasser les 40 heures.

Sachez que le montant brut de l’AREF est similaire à celui de l’ARE. Ramené au net, ce dernier ne peut pas être inférieur à 21,04 euros par jour. Bien qu’imposable, vous n’aurez pas à verser de contribution sociale généralisée (CSG) ni de contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Vous disposerez de l’AREF tant que votre droit à l’ARE est effectif. Une fois ce dernier terminé, vous n’aurez plus droit à ce type d’aide.

RFF, une aide après l’AREF

La RFF est débloquée lorsque vous suivez une formation prescrite par Pôle Emploi et que votre droit à l’ARE expire. Cette allocation vous sera versée jusqu’à ce que vous ayez terminé votre cursus. Pour en bénéficier, vous devez suivre une formation qui vous permet de décrocher un poste spécifique dans votre zone d’habitation. En effet, vous ne serez éligible que si vous souhaitez vous orienter vers un secteur où le recrutement est particulièrement exigeant.

Dans le cas où votre ARE est insuffisant, demandez une actualisation Pôle Emploi pendant formation pour profiter de la RFF. Pour cela, vous devez déposer une requête auprès de l’organisme. Il dispose de 21 jours pour vous notifier de sa réponse.

Le montant de la RFF que vous touchez par jour est le même que le dernier montant de votre ARE avant son expiration. Cette allocation vous sera versée tous les mois à date régulière, et ce, jusqu’à la fin de votre formation. Cependant, si vous ne suivez pas le cursus pendant 15 jours calendaires, l’aide sera suspendue.

RFPE, une subvention à connaître

Si votre ARE prend fin avant que vous ne commenciez une formation, il existe une autre alternative. Il s’agit de la rémunération de formation Pôle Emploi (RFPE). Cette subvention vous permettra de toucher une rémunération pendant une partie voire la totalité de votre cursus. Pour la percevoir, vous devez être un demandeur d’emploi ne touchant plus d’ARE et suivant une formation validée par Pôle Emploi.

Pour obtenir la RFPE, vous devez déposer une demande de rémunération auprès de Pôle Emploi. Le montant de votre allocation dépend de votre statut et de la durée de la formation. Pour connaitre votre éligibilité et la somme de votre RFPE, n’hésitez pas à contacter un conseiller Pôle Emploi.

Pour une formation à temps plein entre un et trois ans, le montant de la RFPE correspond à celui de l’ARE. Toutefois, si vous suivez une formation à temps partiel (moins de 30 heures par semaine), la rémunération sera calculée au prorata de votre allocation chômage mensuelle. Celle-ci sera alors divisée par le coefficient 151,67. En d’autres termes, que votre cursus soit à temps plein ou à temps partiel, chaque heure de formation sera rémunérée au même montant. Cependant, vous ne serez rémunéré que pour le nombre d’heures effectuées.

Qu’en est-il de votre CPF ?

Le CPF ou Compte Personnel de Formation est un droit dont vous pouvez disposer si vous avez déjà travaillé. Si vous êtes actuellement au chômage, votre CPF n’est plus alimenté. Toutefois, vous avez la possibilité d’utiliser le solde de votre compte pour suivre une formation.

Il est donc possible de cumuler CPF et allocation chômage. Cependant, c’est à condition que le cursus sélectionné entre dans le cadre du PPAE. Vous pouvez donc toucher l’AREF si votre formation est validée par Pôle Emploi.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter. Chez ABACUS, nous pouvons vous accompagner dans votre projet en tant que demandeur d’emploi en formation.

Être bien couvert grâce à une mutuelle demandeur d’emploi

Depuis peu, vous faites partie de la catégorie des demandeurs d’emploi. Cela peut-être un choix de votre part pour décider de vous consacrer davantage à votre famille, pour réfléchir à une reconversion professionnelle ou encore pour mettre en œuvre votre projet de création d’entreprise. Parfois, il s’agit plus simplement d’un contrat qui se termine ou d’un licenciement. Dans tous les cas, si durant votre période salariée, vous avez bénéficié de la mutuelle (parfois obligatoire) de votre entreprise, il vous faut maintenant songer à votre couverture pendant votre recherche d’emploi.

S’il est parfois possible de demander une portabilité de la mutuelle d’entreprise, celle-ci est limitée dans le temps et requiert de remplir certaines conditions. Au-delà d’un an de portabilité, vous ne bénéficierez plus de tarifs aussi avantageux puisqu’il n’y a plus de participation de l’employeur. Si vous êtes en couple, vous pouvez en principe demander à vous affilier à la mutuelle de votre partenaire ; il existe la plupart du temps des formules Duo ou Famille pour ce cas de figure. Si la mutuelle de votre conjoint ne vous convient pas, il vous reste alors la possibilité de souscrire un contrat de votre côté. Mais pour trouver une mutuelle proposant de bonnes garanties, sans coûter trop cher, la tâche n’est pas toujours aisée. On connaît généralement quelques grands noms dans ce domaine, mais il existe tout un panel de prestataires, proposant chacun ses propres garanties.

Bien choisir sa mutuelle chômeur

Dans votre cas, peut-être avez-vous un petit pécule de côté suite à votre départ de l’entreprise, mais votre budget risque d’être quelque peu restreint pour les prochains mois. Pour cela, il existe des aides pour une mutuelle adaptée, comme la complémentaire santé solidaire ou la mutuelle pour les jeunes demandeurs d’emploi. Il est aussi possible de souscrire un contrat personnalisé en fonction de votre situation professionnelle du moment. Pour profiter des meilleures offres, nous vous recommandons d’utiliser un comparateur de mutuelles comme lesfurets.com.

Spécialistes des comparatifs d’assurances, de crédits ou encore de mutuelles, Les Furets recherchent pour vous les meilleurs tarifs, avec des garanties adaptées à vos besoins. Pour accéder à leurs offres, rien de plus simple : il vous faudra remplir un rapide questionnaire en ligne sur votre état-civil, votre situation professionnelle et vos besoins en terme de couverture (remboursement de frais dentaires, optiques, etc.). Vous recevrez alors des devis de plusieurs partenaires, le tout en seulement quelques minutes.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

10 réponses

  1. Bonjour,
    Je suis actuellement en création d’entreprise « ateliers cosmétiques naturel et éco responsable.
    Et je souhaite faire une formation à de conseiller en aromathérapie qui est inscrit au CPF., en étant au chômage. Mais cette formation et 80h. Ma question est ce que je vais permon allocation chômage en faisant cette formation ?

    1. Bonjour Maya,
      Merci pour votre commentaire.
      En effet, vous percevrez certainement votre allocation chômage durant cette formation. Pour le confirmer, il vaut mieux que vous demandiez un RDV à votre conseiller ou conseillère Pôle Emploi.
      Je reste à votre disposition.
      Bien à vous,
      Kévin

  2. Bonjour,
    Je perçois l’ARE depuis quelques mois. Il y a quelques semaines, j’ai mobilisé mon CPF pour m’inscrire en formation à distance. Cela a été pris en compte par pôle emploi et normalement je percevais l’aref. Ma conseillère me dit qu’à partir de maintenant je ne doit plus m’actualiser sur le site de pôle emploi mais cela me semble étrange. J’ai peur d’être radiée par motif de non actualisation… Pouvez-vous m’éclairer sur ce point d’actualisation s’il vous plaît ?
    Merci beaucoup.
    Cordialement,
    Léa

    1. Bonjour Léa,
      Merci pour votre commentaire !
      A ma connaissance, vous devriez plutôt continuer à vous actualiser en précisant que vous suivez une formation dans le champ « Avez-vous suivi une formation ? ». Sans quoi, vous pourriez en effet être radiée.
      Bonne formation et à votre disposition,
      Kévin

  3. J’aimerai savoir comment je fait pour ferme mon chomage et obtenir l’indemnisation par la formation pour que après ma formation je reprend mon chomage !

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire !
      A priori, vous n’avez pas à réaliser de démarches de votre côté. Actuellement, vous percevez l’ARE. Lorsque vous rentrerez en formation, vos droits ARE basculeront automatiquement en AREF (Aide au retour à l’emploi en formation). Confirmez cette information avec votre conseiller Pôle Emploi pour vous assurer que tout se passera comme souhaité.
      Bien à vous,
      Kévin

  4. Bonjour,
    Je suis entrée en formation (avec accord du pole emploi, car j’étais au chômage) le 25/01/2021 jusqu’au 3/09/2021, mais mon ARE arrivait en fin de droit fin août, donc j’ai pris un emploi en plus de ma formation le 5/06/21 et ce jusqu’au 6/11/21, bien sûr j’ai respecté les 70h cumulables avec la formation, mais au 4 septembre je suis passée à temps plein, j’ai donc cumulé 625.33 heures de travail mon contrat s’est arrêté en novembre, au début de ma formation j’avais 56 ans.
    Je souhaiterai savoir si le temps passé en formation compte pour le nombre d’heure de chômage 910 afin d’avoir de nouveau l’ARE d’une part et de l’autre si les saisons passées à travailler comptent pour ce cumul en sachant qu’ils ont été pris en compte dans l’ARE pour la formation.
    Merci pour votre réponse.
    Bonne journée.

    1. Bonjour Martine,
      Merci pour votre commentaire.
      Je ne voudrais pas vous dire des choses erronnées, mais je ne suis pas sûr que vous ayez cumulé des ARE supplémentaires lorsque vous étiez en formation. Pour sûr, les saisons travaillées compteront pour le cumul selon moi.
      Je vous invite à vous rapprocher du service indemnisation de votre agence Pôle Emploi pour en savoir plus. Navré de ne pas pouvoir aider davantage.
      Bien à vous,
      Kévin

  5. Bonjour,
    Je touche l’ARE depuis quelques mois
    Sur mon cpf j’avais un montant de 900€ j’ai donc payer une formation à distance qui dure 20h du 28 décembre au 7 février j’ai reçu le courrier de notification de pôle emploi me disant qu’il sont au courant et que je continuerais à bénéficier de l’ARE en l’actualisation
    Petite question le mois prochain pour l’actualisation que dois je mettre ? Je ne travail pas je ne suis pas en formation et toujours à la recherche d’emploi ou je mentionne que je suis en formation ? Sachant que c’est à distance et c’est seulement 20h

    1. Bonjour,
      Si vous entendez par mois prochain votre actualisation entre le 1er et le 15 janvier, cela concernera le mois de décembre docn. Je pense que vous devriez mettre le nombre d’heures de formation que vous avez réalisées entre le 28 décembre et aujourd’hui, le 31. Lors de votre actualisation, vous aurez la possibilité de préciser ces éléments. Il se peut que votre conseiller/conseillère vous parle à un moment donné de l’AREF (tout comme l’ARE, mais pour les demandeurs d’emploi en formation). Pour vous, cela ne change rien en matière de rémunération.
      Bonne formation !
      Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
le CPF en 2021 : tout savoir sur vos droits à la formation

Le CPF en 2021 : tout savoir sur vos droits à la formation

Le CPF permet d’acquérir et mobiliser vos droits à la formation pour sécuriser votre parcours professionnel. Vous aviez jusqu’au 30 juin 2021 pour transférer vos droits DIF sur la plateforme Moncompteformation. Ce parcours d’achat direct de formations comptabilise déjà plus de 3,10 millions de formations acceptées (source : Caisse des dépôts). La mise en place de l’abondement automatisé cette année renforce le succès du dispositif. Comment bénéficier de vos droits à la formation CPF en 2021 ?

LIRE
Abandon de poste et chômage : quels sont vos droits (ARE, indemnités de licenciement...) ?

Abandon de poste et chômage : quels sont vos droits ?

Toucher le chômage en cas d’abandon de poste n’est possible qu’après la rupture du contrat de travail. Vous devez donc soit vous faire licencier, soit rompre le contrat pour un motif légitime. La rupture conventionnelle et la démission sont cependant des alternatives moins risquées pour quitter votre emploi. Découvrez quels sont vos droits au chômage suite à un abandon de poste.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

CPF et Pôle Emploi : comment ça marche ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement