Surmenage au travail : 4 conseils pour s'en sortir et retrouver la santé au travail

Surmenage professionnel : recouvrez la santé au travail

Sommaire de l'article

2,55 millions de salariés français sont en situation de surmenage au travail, ou burn-out (source : Opinionway). L’employeur a l’obligation de préserver la sécurité et la santé physique et mentale des salariés. Vous ne voulez plus faire partie de la triste statistique du syndrome d’épuisement professionnel ? Sachez que vous pouvez vous sortir de cette situation de stress chronique au travail. Votre salut est la reconnaissance en maladie professionnelle de la dégradation de votre état de santé. Suivez nos conseils pour vous remettre de votre état de surmenage professionnel.

Surmenage au travail : définition et causes des troubles du burn-out

Le surmenage au travail est un état d’épuisement professionnel qui dégrade la santé physique et mentale. Troubles du sommeil, stress aigu, troubles psychosomatiques et comportementaux, isolation sociale en sont des symptômes. Retrouvez la définition du burn-out et ses causes.

Qu’est-ce que le burn-out ?

Les psychologues Christina Maslach et Susan Jackson sont célèbres pour leurs travaux sur le burn-out. Leur définition du syndrome d’épuisement professionnel révèle un mal-être au travail en trois dimensions :

  1. Un état d’extrême fatigue émotionnelle, psychique et physique. Ce premier stade du surmenage résulte d’une exposition chronique à des facteurs de risques psychosociaux (RPS).
  2. Le cynisme et le désengagement envers son travail constituent la seconde dimension du burn-out. Des troubles psychiques et comportementaux apparaissent à ce stade de l’affection.
  3. Un fort sentiment d’inefficacité au travail malgré tous les efforts fournis. Le surmené se dévalorise et perd confiance en ses capacités à effectuer ses tâches professionnelles.

Contrairement à la dépression, le surmenage au travail est uniquement en lien avec un stress chronique au travail.

Causes de l’épuisement professionnel

Christina Maslach identifie six causes qui mènent au surmenage au travail :

  • l’organisation du travail qui impose un rythme soutenu ou une surcharge de travail ;
  • l’insuffisance d’autonomie pour exercer votre activité professionnelle ;
  • le défaut de reconnaissance de son travail ;
  • la difficulté à trouver sa place dans l’entreprise ;
  • l’injustice constatée dans l’entreprise ;
  • la perte de sens de votre travail ou les conflits de valeur.

On peut ajouter l’exposition continue à des violences sur le lieu de travail (harcèlement, conflits, etc.)

1. Prévenir le syndrome d’épuisement professionnel

L’obligation de sécurité et santé de l’employeur est inscrite dans le Code du travail (articles L4121-1 à L4121-5). L’entreprise est donc responsable du bien-être de ses salariés. Les tâches de prévenir le surmenage au travail et en repérer les signes incombent à votre employeur.

La prévention des risques psychosociaux (RPS) : une obligation de l’employeur

La loi condamne sévèrement les entreprises qui exposent volontairement leurs salariés à des risques psychosociaux. Le salarié victime d’une maladie professionnelle ou d’accident du travail peut invoquer la faute inexcusable de l’employeur. L’article L4121-1 du Code du travail engage la responsabilité de l’employeur en termes de sécurité et santé au travail. Relevant des risques psychosociaux, la prévention du burn-out est donc une obligation légale.

Surveiller les symptômes du burn-out

La prévention du burn-out consiste aussi à repérer suffisamment tôt les signes de surmenage au travail. Le ministère du Travail met à disposition des acteurs de l’entreprise un guide d’aide à la prévention du burn-out. L’ouvrage s’intitule « Le syndrome d’épuisement professionnel ou burnout, mieux comprendre pour mieux agir ». La DGT, L’Anact et l’INRS rassemblent dans ce guide des informations et recommandations en prévention et sécurité au travail.

Test MBI : détecter les signes de surmenage au travail

Votre sommeil est perturbé ? Vous vous sentez épuisé dès le réveil ? Vous sentez que votre activité professionnelle prend le contrôle de votre vie ? Le test MBI (Maslach Burnout Inventory) aide au diagnostic du surmenage. Ce formulaire d’autoévaluation s’appelle aussi l’échelle de Maslach. Cet outil mesure votre surmenage en fonction des trois dimensions d’épuisement professionnel. Si vous avez un doute sur votre état de stress au travail, faites donc le test MBI.

2. Parler de votre surmenage professionnel à votre employeur

Vous n’avez pas les ressources nécessaires pour réaliser vos tâches professionnelles ? Vous êtes victime de harcèlement au travail ? L’organisation du travail affecte votre vie professionnelle ? Informez votre employeur rapidement de votre situation de surmenage au travail. Dès les premiers symptômes de fatigue en lien avec le travail, contactez votre hiérarchie.

Un salarié constatant une dégradation de ses conditions de travail peut engager une procédure de prise d’acte. Son contrat de travail cesse immédiatement sans préavis. Le conseil des prud’hommes juge la plainte sous un mois. Si la prise d’acte est justifiée, la rupture du contrat est requalifiée en licenciement non justifié. L’entreprise est alors contrainte de verser des indemnités au salarié. Vous pouvez envisager cette solution si votre employeur refuse d’entendre votre souffrance au travail.

3. Se mettre en arrêt maladie pour recouvrer la santé

Votre vie professionnelle devient un enfer ? Consultez votre médecin généraliste ou médecin du travail pour vous prescrire un arrêt de travail. Le surmenage ne figure pas dans le tableau des maladies professionnelles du Code de la sécurité sociale. Vous pouvez cependant effectuer une reconnaissance en maladie professionnelle de votre burn-out auprès de votre CPAM. Si vous êtes salarié, l’assurance maladie couvre les maladies professionnelles et accidents du travail. Les travailleurs indépendants doivent souscrire une assurance volontaire individuelle pour en bénéficier.

4. Consulter un psychiatre ou un psychologue pour soigner votre burn-out

Un burn-out non traité vous expose au développement de maladies mentales comme la dépression. Un psychiatre ou psychologue peut soigner le stress post-traumatique de votre épuisement professionnel. Votre médecin généraliste vous le recommande d’ailleurs quelle que soit la gravité de votre état de santé. Vous avez besoin de l’écoute et du conseil d’un spécialiste pour vous remettre du surmenage. Votre psychiatre ou psychologue vous apprend également que faire en cas de stress au travail. Soigner une victime d’épuisement professionnel ne nécessite pas forcément de traitement médicamenteux.

Vous avez désormais des pistes pour ne plus être victime de surmenage au travail. Vous envisagez un changement de poste ou une reconversion professionnelle pour renoncer au mal-être au travail ? Contactez votre consultant en gestion de carrière ABACUS pour réaliser un bilan de compétences. Nous vous accompagnons jusqu’à la réussite de votre projet professionnel.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
Comment procéder au recrutement d'un étudiant en stage ou en alternance ?

Comment recruter un étudiant en stage ou en alternance ?

Vous êtes employeur, et votre activité est en croissance. Ou bien, vous anticipez une période de forte activité. Nul doute que le recrutement d’un étudiant stagiaire ou alternant peut s’avérer une bonne solution pour votre entreprise.
Mais comment recruter un étudiant en stage ou en alternance ? Sur quels sites spécialisés se rendre pour trouver les étudiants en demande ? Comment trouver le bon profil ? Quelles sont les conditions pour recruter un stagiaire ou un étudiant en contrat d’apprentissage ?

LIRE

Test d’orientation professionnelle : à quoi ça sert ?

Le test d’orientation professionnelle cerne votre personnalité et vos aptitudes pour vous orienter vers un métier. Ce bilan met en avant votre motivation et vos centres d’intérêt et définit votre profil. Le test d’orientation concerne aussi bien les étudiants que les demandeurs d’emploi et salariés. Il s’adresse surtout à ceux qui souhaitent construire leur avenir professionnel.

LIRE
Comment choisir son métier ? 5 étapes à suivre pour enfin faire le bon choix !

Comment choisir son métier ? 5 étapes à suivre

Vous êtes étudiant et vous recherchez votre premier emploi, ou salarié en reconversion professionnelle ? En tous les cas, il n’est pas simple de choisir son métier. Alors, comment faire le choix de son métier ? Quelles étapes à suivre pour être sûr de se sentir bien cette voie professionnelle ? Quelle est la meilleure orientation et comment faire un métier idéal pour soi ?
Voici 5 étapes qui vont vous permettre de bien choisir votre métier.

LIRE
Réussir sa vie, qu'est-ce que cela signifie ?

Réussir sa vie, qu’est-ce que ça signifie ?

Réussir sa vie participe au bonheur. Travail, famille, amour, argent, définition du concept de réussite dans sa vie professionnelle et sa vie privée.
Mais alors, comment réussir sa vie ? Voici 3 conseils qui pourront vous aider !

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Pourquoi changer de travail ? 3 raisons
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement