En quoi le reclassement professionnel est-il une opportunité pour les salariés ?

Sommaire de l'article

Les bruits courent peut-être dans les couloirs de votre entreprise. Vous avez entendu parler d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi, dû à la crise économique du Covid-19. C’est un fait, les entreprises françaises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activités, pâtissent de cette période difficile. Beaucoup d’entre elles songent déjà au licenciement pour motif économique afin de diminuer leur effectif salarial. Les sujets d’actualités des ressources humaines en font cas de plus en plus. Certes pour le moment, les communications concernent essentiellement les grands groupes. Mais malheureusement, les TPE/PME ne seront pas épargnées par cette crise économique due à l’inanité du pays durant le confinement.

En tant que salarié, vous êtes contraint et forcé d’admettre votre impuissance face à la décision d’un PSE. Vous pouvez vous sentir abattu, et surtout inquiet pour votre avenir professionnel. C’est normal. Vous êtes présent(e) dans l’entreprise depuis 5, 10, 15, voire 20 ou 30 ans ? Vous ne savez pas comment vous allez pouvoir rebondir ? Retrouver un poste similaire, ou vous reconvertir ?

N’ayez crainte, et encore moins des mots « reclassement professionnel ». Entièrement financé par votre employeur, le reclassement (ou outplacement) assure vos arrières. Mieux encore, il peut s’avérer être la plus belle opportunité de votre carrière. Un nouveau départ, un nouveau projet professionnel.

Le point avec ABACUS, votre partenaire de formation professionnelle.

La proposition du reclassement professionnel par l’employeur

Tout d’abord, une entreprise qui a recours au reclassement professionnel ne le fait pas de gaieté de cœur. Il est généralement proposé dans le cadre d’un PSE (Plan de Sauvegarde de l’emploi) ou d’un PDV (Plan de Départ Volontaire). Ces plans sociaux interviennent dans le cas où une entreprise vit une situation critique sur le plan économique.

Afin de tout mettre en œuvre pour éviter de vous licencier, le reclassement (ou outplacement) vous est alors proposé. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur l’article que nous avons consacré au reclassement professionnel pour les entreprises.

Quelle durée et quelle rémunération pendant un reclassement professionnel ?

Selon le Code du travail, la durée d’un reclassement professionnel est comprise entre 4 et 12 mois. Cette décision est prise entre votre employeur et vos délégués du personnel. Durant cette période, votre employeur s’engage au maintien de votre salaire, y compris si vous suivez une action de formation.

Lorsque vous souhaitez réaliser une formation professionnelle, vous pouvez bénéficier d’un congé de reclassement. Ce congé a pour but de vous dégager du temps pour vous former et pour vos démarches et recherches d’emploi.

Si votre action de formation se prolonge au-delà du préavis du reclassement, pas de panique. Vous pouvez percevoir une allocation dont le montant est au moins égal à 65% de votre salaire brut mensuel des 12 derniers mois. Cette marge de manœuvre supplémentaire peut vous être utile pour réussir votre transition professionnelle.

L’objectif du reclassement professionnel : votre mobilité interne ou externe

L’objectif du reclassement est de mettre en œuvre tous les moyens pour votre mobilité et votre transition professionnelle. Il peut s’agit d’une mobilité interne à votre entreprise : évolution, changement ou création de poste, en fonction des possibilités. La mobilité peut être externe aussi, dans une autre entreprise régionale qui exerce la même activité, pour le même poste. À ce moment-là, les offres qui vous sont proposées doivent respecter un protocole et des mentions précises. Intitulé du poste, nom de l’employeur, nature du contrat de travail… Vous pouvez retrouver la liste des obligations de l’employeur sur le portail du gouvernement.

Vous permettre de faire un bilan professionnel

Avant d’envisager votre mobilité interne ou externe, le reclassement est d’abord un bilan professionnel. Votre entreprise fait appel à un consultant spécialisé dans la gestion de carrière pour faire le point sur votre situation. Expériences, compétences, aspirations… Tout est analysé en détails pour dresser un bilan favorable et optimiste pour la poursuite de votre carrière.

À la suite de ces entretiens, des conclusions écrites vous sont remises, vous devez les signer pour les amender. Sinon, le bilan du reclassement professionnel est considéré caduc.

Se projeter dans un nouveau poste de travail

Cet accompagnement, qui constitue la première étape du reclassement, est déterminant. Au-delà de l’objectif qui est votre mobilité, c’est aussi le moment de faire le point. Bien que vous ne soyez pas à l’initiative de ce changement, il est potentiellement le bienvenu. Souhaitez-vous exercer les mêmes missions ? Utiliser les mêmes compétences ? Préféreriez-vous avoir plus de responsabilités, ou éventuellement moins ?

Le reclassement professionnel est le point de départ de votre nouveau parcours professionnel. C’est l’occasion de se projeter dans un nouveau poste de travail, et pourquoi pas dans une autre branche professionnelle. Vous avez une partie de votre destin professionnel entre vos mains. Pour en être le maître, vous pouvez aussi profiter de ce reclassement pour suivre une formation professionnelle.

Suivre une formation lors de son reclassement professionnel

Les possibilités de reclassement sont multiples, et toutes ne débouchent pas nécessairement sur la prise d’un nouveau poste. Le reclassement professionnel du salarié peut-être aussi l’opportunité d’envisager la formation.

L’action de formation peut vous permettre de valoriser vos compétences, booster votre carrière ou bien encore vous reconvertir. Le consultant spécialisé en reclassement est en mesure de vous conseiller suite à votre bilan professionnel. S’il entrevoit chez vous l’envie ou le besoin de faire évoluer votre employabilité, il saura vous aiguiller dans votre choix. D’où l’importance de saisir ce moment d’échanges pour mieux appréhender votre projet professionnel.

Quelle formation choisir lors de mon reclassement ?

Les actions de formation éligibles au reclassement professionnel sont toutes certifiantes, qualifiantes ou diplômantes. Au même titre que les formations éligibles au CPF, elles concernent le plus souvent :

En somme, toutes les formations qui peuvent vous accorder la certitude d’une projection vers un nouveau métier, pour un poste similaire ou totalement nouveau.

Votre reclassement professionnel avec ABACUS

Chez ABACUS, nous accompagnons les salariés dans leur reclassement/outplacement depuis très longtemps. Nous souhaitions lever certaines de vos craintes au travers de cet article, conscients de l’appréhension qu’il peut causer.

Bien que vous soyez en droit de refuser le reclassement professionnel proposer par votre entreprise, il ne pourra pas vous être retenu pour faute. Cela dit, nous vous conseillons de l’accepter pour toutes les raisons évoquées ci-dessus.

Nous sommes confiants, il n’y a priori aucune fatalité dans la perte de votre emploi lors d’un reclassement. Pour reprendre notre titre, il peut s’agir d’une opportunité. Laquelle ? Celle de recommencer, et d’imaginer une meilleure vie !

Article de Kévin Maudet
ECRIT PAR
Kévin Maudet
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
A découvrir également
Comment réussir son bilan de compétences ? Découvrez notre guide de réussite ABACUS !

Le guide pour réussir son bilan de compétences

Vous envisagez de faire un bilan dé compétences ? Découvrez notre guide pour le réussir : quand le faire, comment s’y préparer, comme se déroule-t-il ?
Toutes les réponses à vos questions avec ABACUS !

LIRE
Employeur, vous pouvez abonder le CPF de vos salariés sur le portail en ligne EDEF (MonCompteFormation)

L’abondement du CPF par l’employeur sur le portail EDEF

Depuis début septembre 2020, l’employeur peut réaliser l’abondement du CPF de ses salariés via le portail EDEF (Espace des Employeurs et des Financeurs). Découvrez comment fonctionne cet espace et quelles sont les dotations possibles au titre du CPF.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement
Et si c'était le moment pour valoriser ses compétences...

//A la Une du blog

découvrez les étapes du bilan de compétences avec ABACUS
Découvrez le bilan de compétences !
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement