Réussir sa reconversion professionnelle à 50 ans : 6 conseils ABACUS sur comment s'y prendre.

La reconversion professionnelle à 50 ans : 6 conseils pour la réussir

Sommaire de l'article

Votre vie professionnelle ne vous épanouit plus ? Vous rêvez de changer de métier ? Toutefois, vous avez 50 ans ! À votre âge, vous vous demandez si c’est bien raisonnable de vous lancer dans une reconversion professionnelle.
Comment mesurer les risques d’un tel changement professionnel ? Comment identifier les métiers qui recrutent des seniors ? Que faire pour s’assurer que cette reconversion puisse être un succès ?
Dans cet article, nous partageons les 6 conseils à suivre pour réussir votre reconversion professionnelle à 50 ans.

Conseil n° 1 : lutter contre vos croyances limitantes et vos peurs

Une reconversion professionnelle est envisageable quel que soit votre âge. Après 50 ans, vous avez encore 10 à 15 années de travail à effectuer avant la retraite. Par conséquent, vous reconvertir, c’est vous donner l’opportunité d’exercer un métier qui vous correspond réellement et de donner un sens à votre vie professionnelle.
Malgré tout, il est totalement légitime que vous ayez certaines craintes, mais vous ne devez pas les laisser vous guider. Vous devez prendre conscience que les mentalités évoluent dans les entreprises. En effet, le marché de l’emploi est en perpétuel mouvement. Les salariés doivent s’adapter et suivre des formations régulièrement. De votre côté, faites de votre âge un atout ! Les seniors présentent de nombreux points forts :

  • Des compétences et de nombreuses connaissances professionnelles ;
  • De l’expérience en entreprise ;
  • De la maturité et leur fiabilité.

Conseil n° 2 : accomplir un travail sur vous-même et mesurer les risques d’une reconversion professionnelle

Une reconversion professionnelle à 50 ans est un acte qui doit être bien réfléchi. Nous vous recommandons d’évaluer votre situation avant de vous lancer dans ce projet. Pour ce faire, identifiez les raisons de ce besoin de changement et mesurez les risques que vous êtes prêt à prendre !

  • Pourquoi souhaitez-vous vous reconvertir ?
  • Préférez-vous poursuivre votre carrière dans un autre secteur d’activité ?
  • Un changement de poste de travail serait-il suffisant ?
  • Quels impacts sur votre retraite êtes-vous prêt à accepter ?
  • Envisagez-vous de vous lancer dans la création d’entreprise ?

Ce travail d’introspection doit vous permettre, également, de mettre en avant les métiers qui pourraient vous convenir. Listez toutes les activités que vous aimez réaliser dans votre vie professionnelle ou personnelle. Il est fort possible que vous puissiez vous reconvertir vers un métier en lien avec ces activités.

Conseil n° 3 : effectuer un bilan de compétences

Votre première réflexion vous conforte dans votre envie de vous reconvertir pour concilier votre vie professionnelle et votre épanouissement personnel ? Le bilan de compétences est à l’action de formation idéale pour définir un nouveau plan de carrière et optimiser la réussite de votre reconversion professionnelle. Il vous permet d’effectuer une analyse approfondie de vos besoins et de faire un choix pertinent pour votre futur métier.
Le bilan de compétences se réalise en 24 heures. Elles sont réparties sur plusieurs mois. Durant toute la durée de la formation, qui se déroule en trois étapes, vous bénéficiez d’un accompagnement pour vous guider et vous booster.

  • Première étape : vous avez un entretien avec le consultant qui vous explique les modalités du bilan de compétences.
  • Deuxième étape : le consultant va vous demander de réaliser divers tests et des mises en situation afin de déterminer votre profil, vos compétences et les métiers qui pourraient vous correspondre.
  • Troisième étape : le consultant vous communique les résultats du bilan et vous donne de nombreux conseils pour que votre projet professionnel puisse aboutir avec succès.

Le bilan de compétences est une formation que vous pouvez financer grâce à votre CPF (Compte Personnel de Formation).

Conseil n° 4 : vous confronter à la réalité du métier et du marché de l’emploi

Grâce au bilan de compétences, vous avez identifié les secteurs et les métiers qui sont en adéquation avec votre profil. Désormais, vous devez vous confronter à la réalité du marché de l’emploi dédié aux seniors. En effet, il n’est pas opportun de vous lancer dans une reconversion professionnelle si le secteur est en déclin ou si les conditions de travail ne sont pas en accord avec vos attentes. Inutile de prendre le risque de vous retrouver dans une situation d’échec ! Pour ce faire, consultez les sites internet des entreprises, inscrivez-vous sur LinkedIn (réseau social professionnel), lisez les fiches métier, etc. Vous pouvez, également, aller à la rencontre des professionnels et réaliser des enquêtes métier.
Une enquête métier comporte plusieurs étapes :

  1. Solliciter les professionnels afin de décrocher des rendez-vous.
  2. Préparer un questionnaire afin de recueillir des informations pour avoir une vision précise du métier, des évolutions possibles et des conditions de travail.
  3. Effectuer les entretiens de manière efficace et structurée.
  4. Faire une synthèse des informations recueillies.
  5. Remercier les professionnels rencontrés. Ne négligez pas ce point. Étoffer votre réseau professionnel est très important pour faciliter votre future recherche d’emploi !

Conseil n° 5 : vous former

La formation est indispensable lors d’une reconversion professionnelle. En effet, votre futur métier requiert sûrement des compétences et des connaissances que vous ne possédez pas actuellement. Vous devez les acquérir !
Pour commencer, vous pouvez vous lancer dans une démarche VAE (Validation des acquis de l’expérience). Vous avez la possibilité de financer cette formation avec votre CPF (Compte Personnel de Formation). Il s’agit d’un parcours un peu fastidieux. Cependant, cette démarche présente plusieurs atouts :

  • Faire reconnaître les compétences que vous avez acquises depuis la fin de vos études.
  • Obtenir un diplôme.
  • Accéder à une formation qui demande un niveau d’études requis que vous n’avez pas actuellement.

Une VAE ne permet pas de se reconvertir, mais elle peut faciliter la réalisation et la réussite de votre reconversion professionnelle. Vous devrez certainement compléter votre parcours de formation avec des formations supplémentaires. De nombreux organismes de formation proposent des formations accessibles aux seniors.

Conseil n° 6 : apprendre à vous vendre pour décrocher votre futur emploi

Vous avez terminé votre formation. Il vous reste à accomplir une dernière étape, à savoir trouver votre nouvel emploi. La réussite de votre reconversion professionnelle en dépend ! Pour faciliter cette étape, vous devez apprendre à vous mettre en valeur.
Votre âge doit devenir un atout ! En effet, vous avez une bonne expérience de l’entreprise, vous savez vous adapter et vous avez une réelle motivation. Pour optimiser vos chances de convaincre une entreprise de vous recruter malgré votre âge, vous devez :

  • préparer votre entretien ;
  • avoir un CV (Curriculum Vitæ) irréprochable ;
  • être persévérant ;
  • garder confiance en vous.

Votre reconversion professionnelle à 50 ans avec ABACUS

La reconversion professionnelle à 50 ans reste un changement professionnel complexe à réaliser. Cependant, c’est la clé pour donner un nouveau souffle à votre carrière. Pour assurer la réussite de ce changement de parcours professionnel, ABACUS est le partenaire idéal pour vous accompagner.

Article de Kévin Maudet
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
A découvrir également
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Comment se reconvertir pendant le confinement ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement