La semaine dernière, nous avons lancé le format interview de bénéficiaire sur notre blog, avec un premier retour d’expérience. Voici notre deuxième interview consacrée aux bénéficiaires de bilan de compétences ABACUS.

Je m’appelle Pierre, j’ai 52 ans. J’ai été durant 17 ans salarié cadre du privé dans l’export à l’international, pour un grand groupe. Depuis 3, 4 ans, j’avais des envies d’entrepreneuriat. Je suis désormais en cours de finalisation de création d’entreprise.

Voici les premiers mots de Pierre lorsque nous avons lancé l’interview. Habitant de la région Lyonnaise, il a réalisé un bilan de compétences avec notre cabinet ABACUS entre mai et juin 2020 derniers. Nous lui avons adressé quelques questions auxquelles il a eu la gentillesse de répondre.

Comment en êtes-vous arrivé à vouloir faire le point sur votre carrière ?

Au fur et à mesure de mes années en tant que salarié, plusieurs constats successifs ont motivé ma volonté de faire le point sur ma carrière. Je songeais déjà à la reconversion professionnelle. Le Covid-19 a été un élément déclencheur. Je recevais des mails et à défaut d’y répondre, je préférais appeler. J’éprouvais le besoin de prendre le temps d’échanger, de suspendre le temps, là où mes activités professionnelles étaient de plus en plus coupées du contact humain. Je travaillais pourtant dans un grand groupe, mais je me suis rendu compte que plus nous sommes importants, plus nous pouvons devenir faibles. J’avais besoin d’une réouverture sur la discussion de l’Homme, avec un grand H. Monter mon projet d’entreprise en intégrant la transparence et l’humain au centre de mon business m’est alors apparu évident.

Aviez-vous déjà entendu parler du bilan de compétences ?

Oui, mais honnêtement, je ne pensais pas qu’un bilan de compétences pouvait être fait pour moi. J’avais en tête qu’il se destinait essentiellement aux personnes souhaitant évoluer dans leur branche professionnelle. Ou bien qui voulaient en changer. Mais en aucun cas, que le bilan de compétences pouvait appuyer un projet d’entrepreneuriat, avec un profil comme le mien surtout.

Je considère qu’il n’y a pas assez de communication de la part de l’employeur sur le bilan de compétences. Peut-être que les entreprises sont mal informées. J’espère que cela changera.

Quelle image en aviez-vous ?

Au-delà du fait que je ne le pensais pas adéquat pour moi, j’avais l’image d’un bilan de compétences « plat », une solution RH toute faite. Je ne pensais pas que ce type d’action de formation pouvait être utile. Je me disais que les sujets professionnels devaient être balayés en surface, sans profondeur concrète pour l’intéressé(e).

Aviez-vous des doutes sur l’intérêt du bilan de compétences ?

Oui, comme dit plus haut. Je pense que c’est surtout dû au fait que j’avais mal estimé le processus d’accompagnement et la finalité du bilan de compétences. Dès le premier entretien avec mon consultant, les doutes ont été levés.

Pourquoi avoir finalement décidé de vous lancer ?

J’ai finalement décidé de me lancer dans le bilan de compétences pour plusieurs raisons. La période était déterminante pour mon projet d’entreprise, avec plein de questionnements. Suis-je prêt pour l’entrepreneuriat, suffisamment préparé ? Est-ce que je présente le caractère nécessaire pour créer mon entreprise ? J’ai toujours été salarié, et il fallait que je trouve des réponses à ces questions. Je voulais valider que mon expérience professionnelle et personnelle était en ligne avec mon projet. J’avais besoin d’un jugement extérieur, au-delà de mes proches. Un jugement objectif.

Et puis, j’ai entendu parler du CPF et de la rationalisation d’un compte personnel de formation. Avant son avènement, tout était flou, assez opaque en termes d’administration. Aujourd’hui, avec un espace dédié, c’est beaucoup plus simple. J’ai pu consulter mon solde CPF, rechercher un centre en quelques clics. Quand j’ai vu le prix d’un bilan de compétences avec ABACUS et le montant que j’avais à disposition, je n’ai pas hésité !

Comment s’est déroulé votre bilan de compétences ?

J’ai été suivi par un très bon consultant, patient, qui a été extrêmement clair sur l’avant, le pendant, et l’après du bilan de compétences. C’est une chance que d’avoir une présentation aussi précise des enjeux de cette action de formation. Je note précisément une phrase prononcée plusieurs fois par mon consultant lorsqu’il me faisait passer des tests. « Pierre, ces questions sont sans mauvaises réponses et sans jugement ». Ces tests étaient très bien, ils contenaient « tout ». À la fois des questions simples d’apparence et des questions plus poussées. J’ai vu au fil du temps et des échanges que cela m’apportait beaucoup. Ce fut un soulagement au fur et à mesure des entretiens pour mon entourage et pour moi. Le déroulement du bilan de compétences m’a conforté dans mon projet d’entrepreneuriat.

Êtes-vous satisfait des entretiens réalisés avec votre consultant ?

Entièrement. Je vante d’ailleurs aujourd’hui les mérites de ce consultant dans mon entourage. Je pense que le bilan de compétences se joue beaucoup sur le consultant qui vous accompagne. En l’occurrence, le mien a été extrêmement convivial et coopératif. Nos échanges étaient directs et sans blocages. Honnêtement, j’étais réticent avec la visioconférence même si je la pratiquais dans mon métier. Mais là, c’était d’un naturel fou. Nous étions respectivement à notre domicile (confinement oblige), et je peux vous dire que j’attendais avec impatience ce rendez-vous hebdomadaire. J’ai obtenu de sa part des conseils que je n’envisageais même pas !

Affirmez-vous aujourd’hui que le bilan de compétences vous a été utile ?

Un mot, bluffant. Le résultat de mon bilan de compétences avec ABACUS est bluffant. C’était totalement ce qu’il me fallait. Le plus dur c’est d’être honnête avec soi-même. Le bilan de compétences permet justement la spontanéité, la remise en question positive. Je dirais même sur le plan mental que ce bilan de compétences a été salvateur. Un regain de confiance dans l’échange professionnel et en moi-même. De la transparence pour avancer, comme je le souhaite pour mon entreprise. La synthèse qui m’a été remise en fin de cycle correspond tout à fait à ce que j’attendais de l’utilité du bilan de compétences.

Comment le recommanderiez-vous à une personne ?

Je dirais à cette personne qui si elle a des doutes sur elle et son avenir professionnel de se lancer sans réfléchir. Elle obtiendra vraiment un instantané de ce qu’elle est, et de ce qu’elle est en mesure de faire ou non. Ce n’est pas seulement professionnel, cela va au-delà. Dans son rapport à soi, aux autres, à l’échelle de toute une vie personnelle.

Pas la peine d’aller voir un psychiatre, ni un coach de vie. Le bilan de compétences éveille des traits de caractères personnels et les possibilités professionnelles qui en découlent. Y compris des traits plus intimes qui ressortent et dont le traitement fait un grand bien. Et puis, lors des entretiens, nous sommes maîtres du temps. Nous gérons les moments d’entretiens, leurs espacements, leurs déroulements. Le temps dont nous avons besoin pour chaque sujet évoqué.

Pourquoi avoir choisi ABACUS comme partenaire ?

Je me suis d’abord rendu sur MonCompteFormation, et j’ai tapé « bilan de compétences », et « à distance ». Il y a toujours le plus-disant et le moins-disant dans une offre de formation. Et il y a celui qui est modéré, entre les deux. ABACUS était cet organisme de formation. Y compris dans les prix. J’ai vu des prix très bas, et des prix très élevés. Un prix médian, une présentation claire, c’était tout ce dont j’avais besoin.

Ensuite, j’ai voulu confirmer mes attentes en me rendant sur leur site web. Et là, j’ai été convaincu par le nombre d’informations que j’ai pu trouver. Des conseils, des informations sur le déroulé et les objectifs du bilan de compétences… J’ai senti que j’avais affaire à un organisme professionnel et bienveillant. Mon choix était fait.

Article de Kévin Maudet
ECRIT PAR
Kévin Maudet
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
A découvrir également
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement
Et si c'était le moment pour valoriser ses compétences...

//A la Une du blog

Articles récents sur le blog
Pourquoi faire un bilan de compétences avec ABACUS ?
Les 10 bonnes raisons de faire un bilan de compétences
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement
Retrouvez
nos actualités
et publications