Le contrat PEC de Pôle emploi accompagne votre retour à l’emploi

Sommaire de l'article

Le contrat PEC Pôle emploi est un contrat de droit privé. Il remplace avantageusement les anciens contrats aidés CUI-CAE. Ce parcours emploi compétences mise en effet sur une insertion professionnelle durable, grâce à un meilleur accompagnement du service public de l’emploi et de l’employeur. Qui peut en bénéficier ? Dans quelles conditions ? Quels sont ses avantages ? Et en quoi la formation PEC facilite-t-elle votre retour sur le marché du travail ? Notre cabinet RH vous aide à vous y retrouver.

Qui peut bénéficier du Parcours emploi compétences de Pôle emploi ?

Mis en place en 2018 dans un contexte de relance économique, le contrat PEC de Pôle emploi accompagne toutes les personnes qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi.

Les bénéficiaires du contrat PEC de Pôle emploi

Le contrat PEC Pôle emploi est issu d’une politique d’inclusion sociale. C’est pourquoi il s’adresse tout particulièrement aux personnes qui n’ont jamais travaillé ou qui sont au chômage depuis de nombreuses années. Généralement, ses bénéficiaires ne sont pas en mesure de travailler directement dans une entreprise classique. Ce frein à l’accessibilité de l’emploi peut être dû à un manque de formation, à un handicap ou encore à des problèmes sociaux. De ce fait, le contrat PEC Pôle emploi se tourne vers le parcours de l’individu afin de réaliser avec lui un projet professionnel sur le long terme.

Les conditions d’éligibilité PEC pôle emploi

Les publics éligibles au dispositif sont tous ceux qui sont les plus éloignés du marché de travail. Vous pouvez donc bénéficier d’un contrat PEC Pôle emploi si votre situation correspond à l’une des conditions suivantes :

  • Vous êtes reconnu travailleur handicapé,
  • Vous résidez dans un quartier prioritaire de la politique de la ville,
  • Vous avez moins de 26 ans,
  • Vous avez plus de 58 ans.

Si vous n’êtes dans aucune de ces situations, mais que vous pensez pouvoir prétendre à l’emploi PEC, n’hésitez pas à contacter directement Pôle emploi.

Contrat PEC et conditions d’un parcours insérant

En entrant dans un parcours emploi compétences Pôle emploi, le demandeur d’emploi bénéficie des mêmes droits qu’un contrat de travail classique.

Zoom sur le dispositif PEC de Pôle emploi

Avec le contrat PEC Pôle emploi, vous êtes rémunéré, vous avez un statut de salarié et vous percevez un salaire au minimum égal au SMIC horaire. S’il est possible de travailler à temps plein ou à temps partiel, sachez qu’un minimum de 20 heures par semaine est requis (excepté pour certaines situations de maladie ou de handicap). Enfin, le dispositif PEC Pôle emploi vous permet de signer un CDI ou plus généralement un CDD de 12 mois (le contrat PEC à durée minimum est de 9 mois) avec renouvellements possibles jusqu’à 24 mois.

Contrat PEC et allocations chômage

Autre avantage de l’emploi PEC, celui-ci ouvre des droits aux allocations chômage. Les conditions de perception sont identiques aux contrats de travail classiques : le calcul se fait sur la base d’un minimum d’heures et le contrat doit être mené jusqu’à terme pour en bénéficier. Il est aussi possible sous conditions de bénéficier de l’allocation chômage d’aide au retour à l’emploi (ARE). Renseignez-vous auprès de votre conseiller sur votre contrat PEC et le complément Pôle emploi.

Quels sont les avantages d’un emploi PEC ?

Le contrat PEC Pôle emploi repose sur une relation tripartite entre l’employeur, le futur salarié et le référent pôle emploi. Un encadrement bien pensé pour un retour à l’emploi efficace.

Un accompagnement personnalisé tout au long du contrat

Parce que la notion de parcours est au cœur de la démarche PEC, le salarié profite d’actions à l’accompagnement tout au long de son contrat avec :

  • Un entretien avec l’employeur et le référent dès la signature du contrat PECpour définir les compétences à acquérir ;
  • Un suivi individualisé ;
  • Un entretien de fin de contrat PEC Pôle emploi: fondamental, ce bilan permet 1 à 3 mois avant la fin du contrat de faire le point et d’évaluer les compétences. Le but est de rester mobilisé et actif dans la recherche d’emploi.

Un employeur engagé, la clé de votre réussite

Le contrat PEC n’est pas automatique… Le prescripteur Pôle emploi peut refuser un PEC si celui-ci ne convient pas aux besoins du demandeur d’emploi. En effet, si l’employeur bénéficie lui aussi du contrat (aide à l’insertion professionnelle allant de 30 % à 80 % du SMIC horaire brut, exonération de charges sociales…), il doit en contrepartie s’engager à proposer un poste et un environnement de travail propices à l’acquisition de compétences. N’oublions pas que l’objectif premier du contrat PEC Pôle emploi est l’insertion durable sur le marché du travail du bénéficiaire. Cet engagement passe par un appui à la construction du projet professionnel, un tutorat, une mise en situation professionnelle bienveillante et un soutien dans la recherche d’emploi à la sortie.

La formation PEC

Outre l’accompagnement mentionné, l’employeur s’engage à offrir des actions de formation renforcées au bénéficiaire du Parcours emploi compétences Pôle emploi. Ces actions passent par une remise à niveau avec pré-qualification par exemple et une période de professionnalisation. Le salarié développe ses aptitudes professionnelles et son employabilité. À l’issue du contrat, l’employeur lui remet une attestation d’expérience professionnelle. À noter que le contrat PEC Pôle emploi s’inscrit dans un véritable parcours de formation, et que ses bénéficiaires ont la possibilité de s’engager dans une démarche de validation des acquis de l’expérience. La vae PEC de Pôle emploi permet de certifier vos compétences par un diplôme d’État et d’être reconnu professionnellement.

Véritable tremplin vers l’emploi durable, le contrat PEC Pôle emploi permet à son bénéficiaire de développer ses compétences professionnelles tout en étant accompagné. Si vous n’êtes pas éligible, sachez qu’il existe de nombreuses autres formations proposées par Pôle emploi. ABACUS peut vous aider à trouver celle qui vous correspond !

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

2 réponses

  1. Bonjour
    Je suis une personne de 50 ans, actuellement je suis en poste de 20heures par semaine en contrat aidé dans un collège comme agent d’entretien depuis le 15 Mars 2021 jusqu’au 15 septembre 2022 non renouvelable et suis reconnue travailleur handicapé dans le marché du travail inférieur à 80%. Durent cette période je n’étais pas considéré comme une employe normal, j’avais aucun droit, j’ai même été exploité et aucune reconnaissance de la part de la responsable.
    Est-ce que c’est normal.
    À qui dois je m’adresser ?
    Qu’elle est la loi qui défend les personnes en contrat aidé ?
    Merci de me répondre rapidement

    1. Bonjour,
      Je vous invite à solliciter directement le rectorat du collège dans lequel vous travaillez et demander à échanger avec l’inspection du travail.
      Bien à vous,
      Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager la publication

Thématiques associées
A découvrir également
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Comment financer une formation avec Pôle Emploi ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement