Changer de profession : 5 bons moments pour se lancer !

5 conseils pour savoir quand opérer sa reconversion professionnelle

Sommaire de l'article

Vous souhaitez changer de métier mais ne savez pas quand le faire ? Le meilleur moment pour opérer une reconversion professionnelle est lorsque votre projet professionnel est prêt. Le bilan de compétences vous aide à l’élaborer et à savoir quel métier est fait pour vous. Tester un emploi avant de se reconvertir finalise votre choix de carrière pour démarrer votre nouvelle vie professionnelle. Suivez nos 5 conseils pour déterminer le bon moment pour changer de profession.

1. Analyser les raisons de son envie de changement de profession

Changer d’orientation professionnelle implique un bouleversement de la vie professionnelle et personnelle. Analyser les raisons de votre envie de changer de profession vous aide à franchir le cap sereinement. Plus vous sécurisez votre changement de profession, plus rapidement vous pourrez vous lancer. Ne négligez pas ce temps de réflexion nécessaire à la détermination du bon moment pour changer de profession.

Effectuez le bilan de votre situation actuelle

Réaliser l’état des lieux de votre situation actuelle pose les bases du choix de votre futur métier. Dressez la liste de vos attentes en termes de fonction, de salaire, d’entreprise, de conditions de travail, de secteur d’activité, etc. Considérez les conséquences sur votre mode de vie familial. Vous envisagez une mobilité géographique, un travail de nuit, la création ou reprise d’une entreprise ? Ces changements de région, de rythme, et de statut professionnels induisent une réorganisation de votre vie privée. Dressez également la liste de ce que vous ne souhaitez pas dans votre nouvelle vie professionnelle.

Commencez à vous projeter dans votre futur métier

Maintenant que vous avez identifié vos raisons de changer de profession, passez à la projection dans votre nouvelle fonction. Quelles sont les démarches à mettre en œuvre pour atteindre votre objectif ? Embrasser une nouvelle carrière nécessite une formation professionnelle, voire de reprendre des études. Effectuez une recherche pour connaître les compétences professionnelles et personnelles requises dans votre futur métier. Consultez les fiches métiers dans le répertoire opérationnel des métiers et de l’emploi (ROME).

2. Avoir un projet professionnel défini grâce au bilan de compétences

Le bon moment pour se reconvertir nécessite réflexion et surtout un plan de reconversion viable. Réaliser un bilan de compétences vous prépare efficacement à changer de métier. Ce résumé de carrière identifie vos compétences professionnelles et personnelles. Retrouvez sa durée, son financement, ses étapes et les débouchés suite à sa réalisation.

Les trois étapes du bilan de compétences pour changer de métier

Le bilan de compétences comporte trois phases se déroulant pendant 24 heures, soit 8 semaines :

  1. La première étape est la phase d’accueil du travailleur salarié, non salarié ou du chômeur. Ce premier entretien sert à présenter les attentes du salarié et le dispositif.
  2. La seconde phase d’investigation analyse les compétences, motivations et besoins pour changer de métier. Il s’agit d’une phase de recherche documentaire sur l’attractivité du métier, du poste et du secteur d’activité.
  3. La troisième phase de conclusion valide un plan d’action principal et des alternatives. Le salarié reçoit une synthèse écrite de sa mobilité ou reconversion professionnelle.

Vous pouvez le financer par votre CPF ou plan de développement des compétences. Chez ABACUS, nous vous formons à la recherche d’offres d’emploi qui recrutent adaptées à votre profil. Nous vous aidons à trouver la formation qui vous convient le mieux. Vous apprenez à valoriser vos compétences et votre expérience professionnelles.

Quels débouchés après un bilan de compétences ?

La synthèse de votre expérience et de vos aspirations professionnelles détermine votre profil. Les débouchés suite à un bilan de compétences sont nombreux. Votre plan d’action vous permet de trouver un emploi en adéquation parmi les métiers d’avenir. Entreprenez des études ou suivez des formations pour exercer votre nouveau travail. Engagez-vous dans une démarche VAE pour obtenir un diplôme, titre ou une certification sans reprendre vos études. Créez ou reprenez une entreprise.

3. Tester sa reconversion professionnelle

Se reconvertir répond à un besoin d’épanouissement professionnel. Tester sa reconversion professionnelle évite les désillusions avant de changer de profession. Testez votre futur métier avant de vous engager dans des années d’études, de formation ou à un nouveau poste. Découvrez comment tester un job auprès d’entreprises dans votre secteur géographique.

Vous êtes demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi

Les chômeurs inscrits à Pôle Emploi bénéficient du dispositif de La Bonne Formation pour tester un job. Rendez-vous sur la page web de La Bonne Formation. Effectuez une recherche par métier et lieu. Une liste d’entreprises issues des données La Bonne Boîte apparaît. Contactez l’une d’entre elles pour lui proposer une immersion professionnelle de quelques jours. Si l’établissement accepte, remplissez ensemble la convention d’immersion professionnelle. Soumettez-la à l’approbation de Pôle emploi au plus tard une semaine avant la date de démarrage souhaité.

Vous êtes travailleur salarié ou non salarié

Les travailleurs salariés et non salariés peuvent tester un métier auprès d’un employeur local. Il leur suffit de trouver un employeur acceptant de les accueillir pour une durée convenue. Effectuez votre recherche par les annuaires professionnels ou mobilisez votre réseau professionnel ou personnel. Vous vous immergez dans le quotidien du métier sous le patronage de salariés de l’entreprise. Vous pouvez aussi suivre en ligne des cours gratuits comme les MOOC pour savoir si le métier vous plaît. Les métiers du numérique notamment offrent de nombreux cours accessibles gratuitement.

4. Préparer sa nouvelle vie professionnelle

Si le métier testé vous plaît, passez à la préparation de votre nouvelle vie professionnelle. Préparez-vous à suivre vos études, votre formation ou à postuler à des offres d’emploi. Il est temps pour vous de mettre en œuvre votre projet. Les salariés peuvent bénéficier du Projet de transition professionnelle (PTP), ou CPF de transition professionnelle. Vous pouvez aussi négocier une rupture conventionnelle avec votre employeur ou démissionner.

Le Projet de transition professionnelle (PTP)

Le PTP est un dispositif permettant la mobilisation de son CPF dans le cadre d’un changement de profession. Cette mesure remplace le congé individuel de formation (CIF). Vous pouvez financer des formations certifiantes liées à votre plan de reconversion. Les salariés du privé, intérimaires et intermittents peuvent bénéficier du PTP sous certaines conditions d’ancienneté. Des conditions de cohérence, pertinence de parcours et perspectives de travail s’appliquent aux salariés non titulaires d’un CDD ou CDI.

La rupture conventionnelle

Si vous êtes salarié en CDI, vous pouvez négocier une rupture conventionnelle de votre contrat avec votre employeur. Cette rupture à l’amiable vous ouvre droit à une indemnisation et aux allocations de chômage. La Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) doit la valider. Un entretien précède l’établissement de la convention de rupture pour en fixer les termes.

La démission légitime pour réaliser un projet professionnel

Si vous êtes en CDI et avez un plan de reconversion viable, vous pouvez aussi démissionner et percevoir les allocations de chômage. Six conditions s’appliquent :

  1. Avant de quitter votre travail, vous devez suivre le conseil en évolution professionnelle (CEP).
  2. Dans les 60 mois précédant votre fin de contrat, vous avez exercé 5 ans d’activité salariée auprès d’un ou plusieurs employeurs.
  3. Votre plan de reconversion professionnelle est viable et nécessite une formation ou la création d’une entreprise.
  4. Votre commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR) a validé votre reconversion.
  5. Vous devez vous inscrire comme chômeur dans les 6 mois suivant cette validation.
  6. Pôle emploi valide l’exécution des démarches inscrites dans votre projet de reconversion.

5. Se lancer pour changer de profession

Vous avez sécurisé votre mobilité ou reconversion professionnelle. Le bon moment de changer de métier est donc maintenant. Vous pouvez changer de métier ou commencer votre formation.

Démarrer votre nouvelle carrière

Vous êtes libre de concrétiser votre reconversion ? Alors, voici le meilleur moment pour oser changer de vie professionnelle sans attendre. Démarrez vos études ou votre formation de plusieurs années pour exercer le métier qui vous plaît. Signez votre contrat d’embauche ou lancez-vous dans l’entrepreneuriat, vous êtes prêt.

À quel âge pouvez-vous changer de profession ?

Sachez qu’il n’y a pas d’âge pour changer de métier. Les offres d’emploi et formations professionnelles dans les métiers qui recrutent n’ont d’ailleurs pas de condition d’âge. Ne freinez donc pas votre envie de reconversion pour cette raison. Vous êtes arrivé là où vous le vouliez, alors foncez pour concrétiser votre choix de nouveau métier.

Savoir quand changer de profession ne dépend donc ni de votre âge, ni de votre expérience professionnelle. Faites-vous accompagner pour changer d’orientation par un expert en gestion de carrière ABACUS. Bénéficiez de nos conseils personnalisés à chaque étape de votre reconversion professionnelle. Contactez-nous maintenant pour un bilan de compétences ou une formation à la création ou reprise d’entreprise. Ces actions de formation à la mobilité sont éligibles à un financement CPF.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
Comment sortir d'un burn-out ? Les conseils du cabinet ABACUS

Comment sortir d’un burn-out ?

Êtes-vous dans une situation de burn-out ? Comment l’identifier ? Que faire pour en sortir ? Découvrez 3 conseils pour se sortir de ce mal-être malheureusement fréquent.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Changer de job en 10 étapes : le guide
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement