Changer de métier : découvrez les 7 conseils ABACUS pour réussir votre reconversion professionnelle !

Changer de métier : 7 conseils pour réussir sa reconversion professionnelle

Sommaire de l'article

Vous n’êtes plus épanoui dans votre travail ? Votre métier n’est plus en accord avec vos valeurs ? Il est évident que vous avez besoin d’effectuer un changement de parcours professionnel. La reconversion professionnelle semble être la solution la plus adéquate. Toutefois, vous avez de nombreuses questions et il vous est difficile d’y trouver des réponses. Comment identifier le métier en accord avec vos valeurs ? Comment déterminer le plan de formation requis ? Pour quel financement ? Comment vous organiser pour concilier votre travail actuel et cette transition ?
Dans cet article, nous vous listons les 7 conseils à suivre pour changer de métier avec succès.

Conseil n° 1 : mener une réflexion personnelle

Changer de métier représente un challenge. C’est pourquoi, vous devez vous donner du temps pour dépasser vos peurs, réfléchir sur les raisons de ce besoin d’évolution, trouver le métier en accord avec vos attentes.

Faire abstraction de vos croyances

Il est impératif que vous preniez du recul par rapport à vos propres croyances. Quel que soit votre âge (30, 40, 50 ans ou plus), envisager une reconversion professionnelle est totalement possible. L’accès à la reconversion dépend de votre parcours en entreprise et de votre situation. Sachez qu’il existe de nombreuses possibilités. Il est certain que vous pourrez trouver une solution pour réaliser votre changement de métier brillamment.
Il en est de même pour votre niveau de qualification. Quelles que soient les études initiales que vous avez effectuées, vous pouvez accéder à une offre variée pour vous former. En effet, de nombreuses formations professionnelles ont été créées ces dernières années pour permettre aux salariés de s’adapter aux besoins des entreprises. Ces formations sont parfaitement adaptées à un public adulte qui a quitté les bancs de l’école depuis longtemps. Si vous souhaitez effectuer une formation longue, cela nécessite souvent des prérequis. Si votre niveau d’études n’est pas suffisant, une remise à niveau vous sera proposée. Quelle que soit votre situation, une solution existe. Renseignez-vous !
Sachez que la reconversion professionnelle ne représente pas un frein dans l’évolution d’une carrière professionnelle. Au contraire, elle est très bien perçue par les entreprises. En effet, le marché de l’emploi est en perpétuel mouvement et les entreprises apprécient les salariés qui ont une bonne capacité d’adaptation. En France, l’augmentation du nombre de salariés en reconversion professionnelle est exponentielle.

Déterminer la raison de votre besoin de changement

Si vous souhaitez changer de métier, il est opportun de commencer par répondre à la question « Pourquoi ai-je envie d’une reconversion professionnelle ? ». Il est évident que les réponses sont multiples et vous concernent personnellement :

  • Changer de statut professionnel.
  • Améliorer votre qualité de vie.
  • Trouver un métier en accord avec vos valeurs.
  • Créer votre entreprise.
  • Découvrir un nouveau secteur.
  • Faire valoir vos compétences.

Ces raisons ne sont pas exhaustives. À vous de déterminer votre propre raison. Il se peut que ce changement de métier soit lié à votre situation personnelle (demandeur d’emploi, travailleur handicapé), auquel cas cela ne relève plus forcément d’un souhait, mais d’une obligation.

Identifier le métier idéal

Quand vous allez réfléchir à votre métier idéal, il ne faut pas vous limiter à votre expérience professionnelle actuelle et votre parcours de formation initial. Il est, également, intéressant de tenir compte de vos loisirs et de vos centres d’intérêt. Votre futur métier peut être lié à une activité de loisirs que vous pratiquez avec passion.
Si vous n’avez pas de passion, pas de panique ! Vous pouvez orienter votre réflexion par rapport aux grands problèmes de la société. En effet, il est reconnu que les salariés, dont le métier permet de travailler sur des problèmes importants, en retirent de profonds bénéfices d’un point de vue humain.
Dans le cadre de ce travail d’introspection, vous pouvez avoir recours à des tests. Cela peut être un point de départ pour déterminer le métier de vos rêves. Divers tests existent :

  • Des tests d’orientation pour identifier les secteurs qui correspondent à vos attentes.
  • Des tests de personnalité (psychologie positive, intelligence) pour définir votre type de profil.
  • D’autres tests pour prendre conscience de vos aptitudes.

Ces tests peuvent être effectués en ligne sur internet. Toutefois, nous vous recommandons de vous rapprocher d’un organisme de formation ou de spécialistes du recrutement. Le traitement des résultats sera plus efficace.

Conseil n° 2 : effectuer un bilan de compétences

Il est certain que votre réflexion personnelle vous a permis de poser les premiers jalons de cette transition professionnelle. Toutefois, pour changer de métier et se reconvertir, le bilan de compétences représente une étape incontournable.

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ?

Pour réussir votre reconversion professionnelle, il est indispensable que vous réalisiez un bilan de compétences. L’objectif principal de cette action de formation est de faire un travail sur vous-même et de mettre en place un projet professionnel réalisable. Vous allez avoir l’opportunité de :

  • déterminer vos besoins pour la suite de votre carrière professionnelle ;
  • analyser vos compétences professionnelles et personnelles ;
  • découvrir les domaines dans lesquels vous pourrez vous épanouir.

Le consultant met à votre disposition son expertise et surtout son regard extérieur. Vous pouvez effectuer ce bilan de compétences en étant salarié sans en informer votre entreprise à condition qu’il se déroule en dehors de votre temps de travail.

Comment se déroule un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences se déroule en plusieurs étapes.

  • Entretien préliminaire : durant cet échange, le consultant vous explique les principaux objectifs d’un bilan de compétences. De votre côté, vous pouvez lui expliquer pourquoi vous souhaitez changer de métier.
  • Phase d’investigation : durant cette étape, qui est composée de plusieurs entretiens, vous allez mener un travail sur vos compétences, vos connaissances et vos aspirations professionnelles. Votre consultant vous proposera divers exercices de mise en situation et divers tests. L’objectif est de définir votre profil et d’identifier les secteurs d’activité et les métiers en accord avec ce dernier.
  • Synthèse : votre accompagnateur vous présente le bilan qu’il a effectué et vous donne des pistes pour mener à bien votre projet de reconversion. Si besoin, votre consultant vous aide à définir le parcours de formation qui vous permettra d’exercer ce nouveau métier.

Divers financements sont possibles. Cela ne doit pas être un frein pour vous lancer dans cette démarche.

Conseil n° 3 : étudier les divers secteurs d’activité et les métiers existants

Il est important que vous ayez une vision complète du marché de l’emploi et de votre futur environnement de travail. Cette analyse est indispensable. Dans le cas contraire, vous prenez le risque d’être déçu par votre futur métier.

Étudier le marché de l’emploi

Vous devez accomplir une étude de marché dans le but de :

  • déterminer les secteurs d’activité qui recrutent ;
  • identifier les métiers qui sont prisés et qui sont en tension ;
  • découvrir les métiers qui vont se développer dans les prochaines années.

Pour vous renseigner, vous pouvez utiliser internet, vous rapprocher de Pôle Emploi, de l’AFPA et de l’APEC. Chaque conseil régional et les observatoires régionaux de l’emploi et de la formation sont, également, des lieux à consulter pour avancer dans votre recherche.
Vous pouvez, également, faire une recherche sur les métiers et les entreprises qui recrutent dans votre ville ou votre région. Adapter vos envies avec les besoins des entreprises locales qui recrutent semble être un choix pertinent.
Il est judicieux de choisir le métier qui vous convient en fonction de vos valeurs, de vos aspirations, de vos compétences et de vos contraintes familiales. Pour vous aider, il existe des fiches métier très pertinentes.

Rencontrer des professionnels des secteurs visés

Pour chaque métier et chaque secteur d’activité que vous envisagez, il est conseillé de rencontrer des professionnels. Cela représente une aide précieuse pour affiner votre choix. Vous aurez l’occasion d’aborder avec eux les points forts de leur métier. Ces personnes évoqueront la concurrence et les débouchés possibles. N’envisagez pas de vous reconvertir vers un secteur qui ne recrute pas ou de choisir un métier qui va disparaître !
Il est très important de parler des contraintes liées à la profession et au secteur, car cela pourrait avoir un poids important lorsque vous ferez votre choix final. Il est intéressant de contacter plusieurs spécialistes d’un même domaine afin d’obtenir des points de vue différents.
La confrontation de vos idées avec la réalité du terrain est impérative. Elle va vous permettre de prendre conscience de tous les aspects du métier qui vous attire. Ainsi, il vous sera plus facile de déterminer les points que vous êtes prêt à accepter sans renoncer à l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée.

Conseil n° 4 : définir un parcours de formation

Vous avez identifié le métier qui correspond à vos attentes. C’est super ! Désormais, il faut vous former afin d’acquérir les compétences requises pour exercer ce nouveau travail. Pour ce faire, vous devez trouver l’organisme spécialisé qui vous proposera la formation adéquate. Pour que cette recherche soit fructueuse, nous vous conseillons de réaliser ces quelques actions :

  • Chercher les formations pouvant vous former à votre nouveau métier au sein de votre ville ou de votre région.
  • Consulter le détail de ces formations afin d’être certain qu’elles sont conformes à ce que vous recherchez.
  • Vérifier la qualité de l’organisme de formation. Pour ce faire, vous pouvez consulter les avis sur leur site internet et sur les réseaux sociaux.

Conseil n° 5 : obtenir un financement

Pour changer de métier, la reconversion semble évidente. Or, le financement et la rémunération représentent souvent, à tort, un frein. En effet, divers financements sont à votre disposition. Ils dépendent de votre statut.
Vous êtes salarié ? Ces dispositifs sont à votre disposition sous certaines conditions :

  • Le CPF et le CPF de transition professionnelle.
  • L’abondement du CPF par l’employeur.
  • La FNE-Formation.

Vous êtes fonctionnaire ? Divers parcours sont possibles :

  • La demande de mobilité dans la fonction publique.
  • Le congé professionnel de formation.
  • Le CPF (Compte Personnel de Formation).

Vous êtes demandeur d’emploi ? Vous êtes peut-être éligible à ces aides :

  • Le CPF et l’abondement par Pôle Emploi.
  • L’AIF (Aide Individuelle à la formation).
  • Le dispositif Activ’Projet.

Les modalités de ces aides à la reconversion professionnelle sont différentes des unes des autres. Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un organisme de formation ou de votre conseiller Pôle Emploi afin d’obtenir les informations nécessaires. Ainsi, il sera plus facile de déterminer le dispositif qui vous convient pour changer de métier.

Conseil n° 6 : apprendre à convaincre

Pour effectuer votre reconversion professionnelle, vous allez être amené à rencontrer de nombreux interlocuteurs afin de parler de votre projet professionnel. Vous devez absolument faire un travail sur vous-même en amont. L’objectif est de vous préparer au mieux à ces divers entretiens.
Vous pouvez commencer par réécrire votre curriculum vitæ (CV) afin de mettre en avant vos formations, vos activités professionnelles et vos compétences acquises. Vous devez apprendre à valoriser votre expérience et l’évolution que vous souhaitez donner à votre carrière professionnelle. Pour ce faire, il est nécessaire de mettre en avant certains points :

  • Montrer que votre démarche de reconversion professionnelle est cohérente et réalisable.
  • Prouver que vous êtes capable de vous approprier un nouveau métier et d’effectuer la formation nécessaire.
  • Parler de votre projet de reconversion professionnelle avec passion et conviction.

Conseil n° 7 : anticiper et établir un plan d’action

Pour optimiser vos chances de réussir votre changement de métier, il est judicieux d’établir un plan d’action. Faites une liste avec les étapes que vous devez réaliser. En face de chacune d’elles, mentionnez une date et un délai envisageable.
Établir un planning représente plusieurs atouts. Il permet de prendre en considération vos diverses contraintes. Il est fort possible que des obstacles se présentent durant la réalisation de votre reconversion. La mise en place de ce plan d’action permet de mieux rebondir. Sachez qu’il existe toujours des alternatives !
Le fait d’avoir une vision globale de votre projet peut vous booster en cas de doute. Il sera plus simple de constater le chemin déjà parcouru. Restez positif et croyez toujours en vous !

Vous êtes sûr de vous, changer de métier est la solution qui vous convient pour booster votre carrière professionnelle ! Vous souhaitez être accompagné pour optimiser vos chances de réussir cette reconversion ? Contactez-nous ! Notre cabinet ABACUS est à votre écoute.

Article de Kévin Maudet
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
Transitions pro (ex Fongecif) et reconversion : comment ça marche en 2021 ? Le guide ABACUS

FONGECIF et reconversion : comment ça marche en 2021 ?

Vous souhaitez « faire un Fongecif » ou « faire appel au Fongecif » pour votre reconversion professionnelle ? En 2021, on ne parle plus de Fongecif mais de Transitions Pro, ni de CIF mais de CPF de transition. Découvrez notre guide pour tout comprendre !

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Quand faire un bilan de compétences avec ABACUS ?
Quand faire un bilan de compétences ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement