Changer de vie professionnelle

Le bien-être au travail au cœur de nos préoccupations en plein Covid-19

Sommaire de l'article

La pandémie que nous vivons nous a arraché des être chers, a contraint notre liberté de mouvement, a réduit notre dynamique de socialisation, a relativisé notre pouvoir et a réduit la portée de nos rêves. Au surplus le Covid-19 nous rappelle à l’ordre et bien plus encore, ce jour de fête de travail sans artifice questionne l’essence même du travail.
Ne pas manifester, ne pas défiler, ne pas bagarrer pour les budgets,  de la restauration, des tee-shirt et autres babioles de même nature, nous a-t-il rendu moins heureux ? La nature nous offre ainsi une fenêtre d’opportunités pour relire nos vies professionnelles. Nombre de questions attendent des réponses aujourd’hui.

Quelques questions à se poser pour considérer l’opportunité professionnelle

Ce questionnement n’est qu’un florilège d’axes de réflexion pour permettre à chaque travailleur de prendre le temps de scruter son environnement. En voici quelques exemples :

  • Comment j’évalue réellement mon parcours professionnel ?
  • Qu’est ce que j’ai fait de bien pour la communauté ?
  • Qu’est ce que j’ai fait de mal, consciemment ou inconsciemment, dans l’entreprise ?
  • Quel est mon comportement au travail et en dehors du travail ?
  • Comment je traite les petits personnels ?
  • Est-ce que je reste humble malgré les budgets que je gère ?
  • Est-ce que je ne profite pas de ma position pour écraser les autres ?
  • Est-ce que je lutte pour me garantir une rente de situation ?
  • Est-ce que je participe, de près ou de loin, aux magouilles ?
  • Pourquoi tant de bagarres, de mensonges et d’intrigues pour y « arriver » et atteindre mon but ?
  • Ce but est-il fixe ou mouvant ?
  • Que puis-je faire pour assurer la survie de mon entreprise ?

Nombre de questions qui peuvent être soulevées lors d’un bilan de compétences notamment.

Des questions qui concernent aussi ceux qui ne travaillent pas

Il en va de même pour ceux qui ne travaillent pas et qui sont à la recherche d’une occupation. Ils devraient s’armer de réponses aux questions suivantes, en allongeant cette liste non exhaustive :
  • Que représente le travail pour moi, au final ?
  • Dois-je absolument travailler en entreprise ?

Une nouvelle articulation de l’environnement de travail et de la vie privée

En comparant les 3 périodes de pré-confinement, confinement, post-confinement, une articulation nouvelle entre l’environnement de travail et la vie privée doit émerger :
  • Comment j’aide à la maison ?
  • Suis-je actif dans une association pour aider les autres ?
  • Est-ce que je continue à apprendre et à m’éduquer ?
  • Quelle utilisation je fais de l’outil internet pour transformer ma vie et celle de la communauté ?
  • En tant qu’adulte, comment je prépare mes enfants et ceux des autres au travail ?
En tout cas, c’est le lieu de faire de cette fête du travail, une belle opportunité de méditer sur le monde professionnel d’une manière générale, en ayant toujours à l’esprit que votre bien-être est un équilibre instable entre la satisfaction de vos besoins matériels et la satisfaction de vos besoins spirituels.
Votre bien-être au travail est évalué dans l’exercice de toutes vos activités, intellectuelles ou physiques ayant pour vocation de produire une réalité socioéconomique.
Retrouvez le profil LinkedIn de Mathias Mondo ici.

 

ECRIT PAR
Mathias Mondo
Stratégiste

Laisser un commentaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
A découvrir également
Comment réussir son bilan de compétences ? Découvrez notre guide de réussite ABACUS !

Le guide pour réussir son bilan de compétences

Vous envisagez de faire un bilan dé compétences ? Découvrez notre guide pour le réussir : quand le faire, comment s’y préparer, comme se déroule-t-il ?
Toutes les réponses à vos questions avec ABACUS !

LIRE
Employeur, vous pouvez abonder le CPF de vos salariés sur le portail en ligne EDEF (MonCompteFormation)

L’abondement du CPF par l’employeur sur le portail EDEF

Depuis début septembre 2020, l’employeur peut réaliser l’abondement du CPF de ses salariés via le portail EDEF (Espace des Employeurs et des Financeurs). Découvrez comment fonctionne cet espace et quelles sont les dotations possibles au titre du CPF.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement
Et si c'était le moment pour valoriser ses compétences...

//A la Une du blog

Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement