L'école LDLC à côté de Lyon : formation aux métiers du numérique de demain

L’École LDCL : focus sur la formation aux métiers du numérique

Sommaire de l'article

L’avenir des entreprises passera par le numérique, nous le savons mieux maintenant et chaque jour un peu plus. Beaucoup de secteurs doivent accélérer leur transformation digitale. Il en va même parfois de leur survie dans un marché fleurissant en matière d’innovations. Les pratiques professionnelles doivent s’adapter aux nouvelles technologies pour espérer tirer leur épingle du jeu.

Afin de former les futurs talents numériques de demain, beaucoup d’organismes définissent de nouvelles offres de formation. L’École LDLC, fondée par le DG du groupe LDLC Laurent de la Clergerie, a notamment vu le jour en 2018.

Nous en parlions il y a quelques jours concernant son post LinkedIn sur la semaine de 4 jours pour ses salariés. Laurent de la Clergerie est un précurseur du numérique pour avoir fondé le site e-commerce LDLC.com dès 1996. Aujourd’hui leader en France du matériel informatique, c’est tout naturellement qu’il souhaite propager ce goût pour l’entreprenariat, l’innovation et le numérique.

Le créateur de l’école est parti d’un constat simple : les entreprises ont un besoin de plus en plus fort en matière de compétences numériques, et pourtant, les jeunes ont bien souvent des talents non exploités. Comment construire un pont entre ces deux phénomènes ? C’est là-dessus que la formation aux métiers du numérique de l’École LDLC est née.

Qu’est-ce que l’École LDLC ? Quelle formation aux métiers du numérique est proposée ? Quels débouchés professionnels ? Comment être admis au sein de la formation et quelles sont les conditions d’inscription ?

Réponses avec ABACUS, votre partenaire de formation professionnelle !

Un contexte clair : la transformation digitale des entreprises nécessaire

Souvenez-vous pour ceux qui l’ont lu de notre article consacré à l’enjeu de la formation aux compétences numériques en entreprise. Il est aujourd’hui plus que nécessaire d’avoir au sein des entreprises des profils en mesure d’assumer la transformation digitale. Cela devient même parfois un critère essentiel lors d’un recrutement.

L’École LDLC forme justement à la « passion du numérique et à l’agilité des esprits ». Tournée sur le « monde de demain », la formation invite à la créativité, la polyvalence et l’ingéniosité. L’objectif ? Répondre à un contexte clair : l’ère du numérique modifie les comportements, y compris professionnels. L’enjeu de l’École LDLC est justement de maîtriser ce changement, et d’apporter sa pierre à l’édifice en tant que futur salarié ou entrepreneur.

3 ans d’études intensives aux contenus pédagogiques riches

Pour répondre à cet enjeu conséquent, l’organisation de l’École LDLC a de quoi charmer ! Elle propose notamment une « philosophie d’apprentissage nouvelle et adaptée, des techniques pédagogiques innovantes, un mode de recrutement accessible ». Le programme, quant à lui, repose sur 3 ans d’études intensives aux contenus pédagogiques riches et variés.

Sur le site de l’école, des chiffres parlants sont mis en avant :

  • 30 intervenants (des enseignants spécialisés dans le numérique et des professionnels),
  • 10 mois de stage en entreprise (afin de faire ses premiers pas dans le monde du travail),
  • 40h de cours/semaine, aux contenus et supports pédagogiques multiples.

La formation de l’École LDLC se présente comme un cycle d’apprentissage. La 1ère année pour acquérir les fondamentaux, la 2ème pour approfondir ses connaissances, et la dernière pour construire son projet professionnel. Avant tout donc, place à la professionnalisation. Chaque savoir acquis doit pour s’appliquer à l’échelle du monde professionnel de demain et s’accompagner d’opportunités professionnelles.

Une formation professionnalisante aux nombreux débouchés

Devenir entrepreneur du numérique, créer une start-up, être porteur de projets… L’École LDLC propose de nombreux débouchés grâce à sa formation professionnalisante. C’est rassurant, quand on sait encore une fois le besoin des entreprises d’être accompagnées dans leur transformation digitale. Rien que pour les organismes de formation, le besoin est plus que présent (Cf. Notre article sur le dispositif PIA de la FFP).

En termes de métiers suggérés après avoir suivi la formation de l’école, nous retrouvons :

  • Gestionnaire des marques, de leur notoriété et des réseaux sociaux,
  • Responsable de la stratégie digitale ou multicanal,
  • Chargé du référencement web (SEO/SEM),
  • Analyste de données clients,
  • Responsable web en maîtrise d’ouvrage (AMOA),
  • Chef de projet 3D,
  • Responsable de la virtualisation…

En somme, trois axes professionnels autour de la technologie et de ses usages, des affaires digitales, et de la communication numérique. Des secteurs en pleine expansion qui demandent de plus de profils qualifiés.

Un cadre propice à l’apprentissage et à l’épanouissement

Pour convaincre plus facilement et faire la différence, l’École LDLC a d’autres atouts encore. Les bénéficiaires de la formation sont en effet intégrés à un cadre plus que propice à l’apprentissage.

D’abord, elle est implantée à 15 minutes de Lyon, une ville au fort développement économique et numérique (voir les chiffres donnés sur le site). Ensuite, les étudiants bénéficient d’un campus dynamique et de bâtiments modernes et inspirés d’une start-up. Espaces propices à l’étude, coin « repos » et pièces récréatives, mobiliers et luminaires modernes et cosy… L’environnement est indéniablement adapté à l’étude et à la stimulation intellectuelle.

Et bien sûr avec un créateur également DG du groupe LDLC, on peut sans hésiter penser que ce n’est pas le matériel informatique et technologie qui manque dans les salles !

À ce propos, ce cadre que nous pouvons considérer comme idyllique n’est pas anodin. Laurent de la Clergerie met un point d’honneur au bien-être au travail. Cela sous-entend qu’il sait pertinemment que cela passe aussi par la qualité de l’accompagnement et de la formation.

Une école accessible pour 1 996 € par an

Après avoir vanté tous ses mérites, vous pourriez vous dire qu’il s’agit certainement d’une école privée à un prix difficilement abordable. Et là encore, l’École LDLC a privilégié l’accessibilité et l’ouverture vers le plus grand nombre. Une façon de laisser plus de chances à chacun d’exprimer ses talents.

Les frais annuels sont en réalité symboliques. Chaque année coûte 1 996 €, soit l’année d’anniversaire de la naissance du groupe LDLC. Pour un total de 5 988 € sur trois ans, nous sommes en-deçà de certains tarifs pratiqués pour des formations a priori similaires.

Enfin, l’établissement ne bénéficie pas encore de la reconnaissance de l’État puisque son existence a moins de 3 ans. D’ici 2021, nous pouvons espérer que des bourses étudiantes et des financements de formation (le CPF ?) se mettent en place.

Quelles conditions pour s’inscrire à l’École LDLC ?

Quelques conditions doivent tout de même être réunies pour prétendre s’inscrire à l’École LDLC.

La première est d’être obligatoirement titulaire du Baccalauréat. Après quoi, le processus de recrutement se déroule comme suit :

  1. La constitution d’un dossier avec une participation de 50€ (un formulaire de pré-inscription est disponible sur le site)
  2. Des tests en ligne à réaliser (aptitudes générales, personnalité, jugement situationnel)
  3. Un entretien de motivation pour mesurer le niveau d’engagement dans la voie numérique de l’intéressé(e)
  4. S’il s’agit de l’année du Baccalauréat, l’attente définitive de son obtention

L’admissibilité et l’admission définitive ne sont possibles qu’une fois toutes ces étapes réussies.

Portes ouvertes virtuelles le 23 juillet 2020

Vous êtes intéressé(e) mais vous souhaiteriez plus d’informations et d’éléments concrets ? Des Portes ouvertes virtuelles sont possibles sur inscription ici ! Bien entendu, c’est gratuit mais attention, il ne reste plus que la date du 23 juillet 2020, de 18h à 19h30.

Organisée en visioconférence depuis l’application Zoom, la présentation de l’École LDLC se fait en direct par l’équipe pédagogique, accompagnée d’étudiants entrant en 2ème ou 3ème année.

La prochaine rentrée a lieu le 21 septembre 2020, en présentiel si aucun nouveau pic d’épidémie affolant n’est déclaré d’ici là.

D’autres questions en suspens ? Nous vous invitons à vous rendre sur la FAQ de l’École LDLC.

Article de Kévin Maudet
ECRIT PAR
Kévin Maudet
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
A découvrir également
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement
Et si c'était le moment pour valoriser ses compétences...

//A la Une du blog

ABACUS vous accompagne dans la réussite de votre projet de formation
Découvrez les missions d’ABACUS !
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement