3 bonnes raisons de se reconvertir dans un métier de l'environnement durable

3 bonnes raisons de se reconvertir aux métiers de l’environnement durable

Sommaire de l'article

Quand vient le moment de relancer sa carrière, on se pose mille et une questions. Quel secteur d’activités choisir, et surtout quel poste correspondrait le mieux à nos nouvelles attentes professionnelles ? Si comme beaucoup d’autres, vous envisagez une reconversion professionnelle, pourquoi ne pas opter pour les métiers de l’environnement ? En plein essor, ils embrassent plusieurs domaines d’activités avec des taux d’employabilité très élevés. Dans cet article, nous vous donnons à juste titre 3 bonnes raisons d’oser vous tourner vers ce secteur d’avenir.

Un secteur en pleine expansion

Si vous recherchez un domaine d’activité capable de vous propulser devant les défis à venir, le secteur environnemental représente la meilleure option qui s’offre à vous.

Dynamique, il regroupe un domaine d’action varié allant des énergies renouvelables à la gestion des déchets en passant par le traitement des eaux. En pleine expansion, il représente le marché d’emploi le plus prometteur de ces dernières années.

Selon les prévisions de l’Ademe, plus de 800 000 emplois complémentaires seront créés en France d’ici l’horizon 2050. Cela s’explique notamment par l’urgence climatique et les obligations légales auxquelles font face la plupart des entreprises dans le secteur.

Comme vous l’aurez deviné, le secteur environnemental est à la recherche permanente d’une main-d’œuvre qualifiée pour structurer ces activités.

Pour dégoter les meilleurs postes, il est essentiel de suivre une formation spécialisée dans un institut, à l’instar de l’école de commerce ESI. Ne vous faites donc pas prier.

Une panoplie de métiers d’avenir

Comme mentionné plus haut, l’écologie a le vent en poupe ces dernières années. Il ne se passe plus un seul jour sans que des offres et programmes n’incitent à la lutte contre le changement climatique.

Pour répondre donc à ces impératifs, plusieurs corps de métiers ont vu le jour. Parmi les plus en vue, on peut citer entre autres :

Les métiers liés aux Énergies renouvelables

Les énergies renouvelables, voilà le tout premier corps de métier qui s’offre à vous, si vous optez pour les métiers de l’environnement. Selon le poste occupé, vous pourrez faire valoir vos compétences en tant que :

  • Agent de développement des énergies renouvelables ;
  • Responsable chargé du développement durable ;
  • Ingénieur en énergie renouvelable ;
  • Conseiller en économie d’énergie ;
  • Technicien énergétique ;
  • Chef de projet ;
  • Etc.

En clair, une panoplie de missions vous attend selon que vous travaillez dans les domaines :

  • De la maintenance ;
  • Des installations ;
  • De la conception ;
  • Ou de la distribution.

Les fonctions relatives à la gestion de l’eau et au traitement des déchets

En dehors des énergies renouvelables, les métiers du traitement des eaux et des déchets représentent l’autre opportunité qui s’offre à vous. À eux seuls, ils englobent plus de 70 % des emplois du secteur.

Selon le domaine d’activités choisi, vous participerez aux travaux d’assainissement ou de gestion des eaux. Si vous optez pour le traitement des déchets par exemple, vous contribuerez entre autres :

  • À la collecte des déchets ;
  • À leur élimination ;
  • Puis selon les exigences, à leur recyclage.

Dans la réalité des faits, plusieurs postes s’offrent à vous, au nombre desquels on peut relever :

  • Technicien en traitement des déchets ;
  • Maître-composteur ;
  • Agent d’assainissement ;
  • Hydrobiologiste ;
  • Etc.

Les métiers liés à la protection de la nature

Si la nature vous passionne et que vous adorez le grand air, les métiers liés à la protection de l’environnement, voilà le choix qu’il vous faut opérer. En plein essor, ils vous permettent d’agir pour la préservation de la faune et de la flore à travers notamment :

  • La surveillance des espèces animales menacées ;
  • Et, la mise en place d’un système de protection pour les espèces végétales.

Dans la réalité des faits, vous pourrez apporter votre contribution dans la protection de l’environnement à des postes comme :

  • Conseiller en environnement ;
  • Garde-chasse des parcs ;
  • Technicien forestier ;
  • Ingénieur en écologie ;
  • Etc.

Des offres de formations diversifiées

Autant vous l’avouez tout de suite, pour être compétitif dans les métiers précités, il est impératif de disposer d’une bonne formation dans le secteur visé.

Et, la bonne nouvelle ici, c’est qu’il existe des formations spécialisées dans chacun de ces domaines. En général, la durée des études varie selon que vous optiez pour une formation de courte ou de longue durée.

Si vous souhaitez vous insérer très rapidement dans le milieu, de nombreuses écoles offrent des formations de 2 à 3 ans comme le BTS et le DUT.

Pour acquérir donc des connaissances techniques rapides, pourquoi ne pas opter pour un BTS Fluides ou un DUT en génie thermique ? En procédant ainsi, vous contribuerez à optimiser vos chances d’embauche dans le secteur. Mieux, vous serez bien logé avec la garantie de toucher un salaire attrayant.

Si vous envisagez par contre de longues études, plusieurs options s’offrent également à vous. Au nombre de celles-ci, on peut citer les incontournables :

  • Master Management RSE et Gestion durable ;
  • Master QSHSE et énergies renouvelables :
  • Master GreenTech ;
  • Etc.
logo_ESI_business_school
ECRIT PAR
ESI Business School

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également

Test d’orientation professionnelle : à quoi ça sert ?

Le test d’orientation professionnelle cerne votre personnalité et vos aptitudes pour vous orienter vers un métier. Ce bilan met en avant votre motivation et vos centres d’intérêt et définit votre profil. Le test d’orientation concerne aussi bien les étudiants que les demandeurs d’emploi et salariés. Il s’adresse surtout à ceux qui souhaitent construire leur avenir professionnel.

LIRE
Faire une formation avec le CIF en 2021, comment ça marche ?

Formation avec le CIF en 2021, comment ça marche ?

Vous envisagez une formation CIF ou CIF CDD en 2021 pour changer de métier ? Le congé individuel de formation (CIF) est renommé projet de transition professionnelle (PTP) depuis 2019. Son utilisation implique la mobilisation du CPF de transition professionnelle. Vous devez adresser votre demande de prise en charge aux associations Transitions Pro (ATPro) qui remplacent le FONGECIF.

LIRE
Comment sortir d'un burn-out ? Les conseils du cabinet ABACUS

Comment sortir d’un burn-out ?

Êtes-vous dans une situation de burn-out ? Comment l’identifier ? Que faire pour en sortir ? Découvrez 3 conseils pour se sortir de ce mal-être malheureusement fréquent.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Faire une formation linguistique
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement