Interview d'un consultant ABACUS, cabinet spécialisé dans la gestion de carrière et la formation professionnelle (bilan de compétences, VAE)

Bilan de compétences avec ABACUS : interview de Margaret Calmelet

Sommaire de l'article

Comment êtes-vous devenue consultant en bilan de compétences ?

 Après 27 ans de vie professionnelle dans un grand groupe de l’audiovisuel, j’ai décidé de sortir de la routine qui était la mienne en tant que cadre supérieur dans la fonction de responsable du service Marketing & Communication.

Pour ce faire, je choisis de faire une reconversion professionnelle avec création d’entreprise, afin de répondre à un besoin fondamental en rapport à une de mes valeurs profondes actuelles : « accompagner l’autre en lui redonnant tout ce que j’ai appris durant mes vies professionnelles ».

Ce n’est pas la première fois que je remets tout en question, car dans ce milieu de l’audiovisuel, si l’on veut évoluer, pour chaque poste occupé on fait une reconversion qui devient une évolution professionnelle en interne (animateur, présentatrice, assistante de production, attachée de presse, chargée des relations publiques, et responsable du service du marketing et de la communication). Mais également quand on va exercer ce nouveau métier dans une autre chaîne qui fait partie du groupe.

« Ma carrière a été tournée vers la relation à l’autre »

Une vie professionnelle bien remplie, toujours avec cette envie d’œuvrer pour valoriser, apporter ma contribution à l’autre, échanger et partager des idées.

Une curiosité immense d’apprendre pour apprendre avec cette ouverture d’esprit sur le monde.

Ma carrière a été tournée vers la relation à l’autre, en fonction des métiers exercés et des missions qui m’ont été confiées. (Tantôt en manager et tantôt en tant que tutrice de stagiaires aux profils différents).

Il m’a paru naturel à l’aube de ma future vie de retraitée, de faire ce métier de coach consultant, en revenant sur les bancs d’une école « Linkup Coaching ».

« Être coache consultante en bilan de compétences est pour moi une richesse »

Tout en travaillant pour cette certification générale, je me suis spécialisé en même temps et j’ai passé une certification de coach en Gestion de Carrière & Evolution professionnelle, puis une certification de coach en Bilan de compétences. Une fois que j’ai obtenu l’ensemble de ces certifications qui couronnaient ma reconversion professionnelle et cette renaissance. J’ai monté mon auto-entreprise et comme on ne finit jamais d’apprendre pour parfaire son besoin d’être un bon coach, je continue tout en pratiquant à me former (j’ai réussi en février 2021 la certification sur l’outil d’Assessment : DISC + Forces motrices pour mieux comprendre le comportement et la motivation qui poussent à agir).

Aujourd’hui, je termine une certification en PNL (programmation neurolinguistique) qui est un outil de communication verbale et non verbale, de développement personnel et d’accompagnement au changement.

Etre coache consultante en bilan de compétences est pour moi une richesse que je nourris tous les jours pour une motivation essentielle : la satisfaction de mes clients.

Que pensez-vous du bilan de compétences en tant qu’expert métier ?

 Le bilan de compétences est un moyen productif pour toute personne qui se trouve dans une période de transition et qui souhaite aborder un changement de vie personnelle et professionnelle, puisque les deux sont liés.

Il répond à un besoin, à des attentes, à des aspirations nouvelles, et amène une vision quand on est dans des résistances au changement (des doutes sur sa volonté à continuer sur le même poste, son travail ne plaît plus, on est sans motivation, on est dans la routine, on est proche du burn out ou du bore out).

En tant qu’expert métier, ce moyen doit être actionné par le bénéficiaire lui-même par l’intermédiaire de son compte professionnel de formation (CPF) car aujourd’hui on est libre de choisir sa voie professionnelle sans en référer à son entreprise (sauf exceptions) ou une tierce personne.

Personnellement je pense que les services de Ressources Humaines ou de Pôle emploi doivent suggérer plus souvent aux salariés de se donner la permission de mettre des mots sur leurs résistances, pour les vaincre et avancer.

Trouver une logique de sens dans la notion du « travail »

Permettre au bénéficiaire de trouver une logique de sens dans la notion qu’il porte au mot « travail » et faire appel à ce levier pour être en alignement avec ses aspirations professionnelles et personnelles. Comment puis-je répondre à des questions dérangeantes : « Qui suis-je aujourd’hui ? », « Quelles sont mes attentes, mes besoins ? », « Comment puis-je faire pour ne pas résister au changement ? », ou encore « comment puis-je réussir les objectifs que me fixe mon entreprise ? ».

Il y a 5 étapes dans une carrière professionnelle et il ne faut pas rater le train de la réussite à chacune d’elles. Faire le point sur ses compétences professionnelles, ses ressources, ses réalisations, son expérience. Prendre conscience de ses valeurs professionnelles, des conditions de travail voulues aujourd’hui. Toute personne devrait faire un bilan de compétences au moins une fois dans sa vie, si ce n’est pas deux.

En tant qu’expert métier, je peux dire que le bilan de compétences est un premier pas dans une transition professionnelle de changement. Il apporte une solution.

Comment menez-vous le bilan de compétences ABACUS ?

 Pour mener à bien un bilan de compétences, le consultant doit respecter un ordre chronologique dans sa façon de faire.

  • Une première rencontre téléphonique a lieu pour un accord d’accompagnement et on fixe un rendez-vous préliminaire. ABACUS est averti et finalise l’administratif.
  • L’entretien se réalise en face à face (avec l’accord du client selon le support choisi), le coach consultant se synchronise au bénéficiaire, pour être en écoute active avec bienveillance, empathie et on accepte la demande, et on fait un diagnostic appuyé de celle-ci : le bénéficiaire vient-il de lui-même, est-il envoyé par quelqu’un ? On pose toutes les questions qui vont poser le cadre de cet accompagnement (durée, moyens, stratégie du parcours) avec l’obtention d’un objectif clair et précis fixé par le client et validé par les deux parties.
  • Le processus peut commencer en finalisant et validant le planning d’accompagnement. Le parcours se fera sur deux mois en trois phases avec l’utilisation d’outils-supports pour amener à la réussite de ce bilan de compétences.

Voilà comment je mène un bilan de compétences, et le coach que je suis fait attention à respecter le bénéficiaire (code de déontologie et charte éthique). Je veille à son l’alignement, à son accord de principe durant toutes les étapes sur ce qui se fait ou va se faire.

La phase d’introspection

 Cette phase est essentielle car il s’agit de l’analyse du parcours professionnel et personnel. Un accompagnement très important pour le consultant qui va permettre au bénéficiaire de comprendre où il en est dans ses niveaux de logique (A quel monde je me sens appartenir ? Qui je veux être en tant qu’individu ? de quoi suis-je capable ? Quelle est ma manière d’agir ? Comment je me sens par rapport à ce qui m’arrive ? Ce serait quoi l’idéal pour moi ?).

Cette connexion au « Soi » permet au bénéficiaire de se dire « parmi tout ce qui dépend de moi, dans mon paradigme personnel, Ai-je peur d’avancer ? Ai-je peur de réussir dans ce monde morose d’aujourd’hui ? Ai-je les compétences, aptitudes et qualités pour réussir ?

Une phase importante pour la prise de conscience du besoin réel du bénéficiaire ici et maintenant. La connaissance de soi (individualité et personnalité profonde).

La phase de projection

 Cette phase permet d’explorer, d’aller à la recherche de l’information, de vérifier si le bénéficiaire est sur la bonne voie pour se projeter sur le futur professionnel qu’il définit. On l’amène à découvrir son soi vocationnel, pour vérifier si la maturité vocationnelle est présente. C’est dans cette phase qui implique la recherche des valeurs professionnelles, des motivations qui habite la pensée, des conditions de travail voulues, des centres d’intérêt professionnel, que le client prend conscience du réel. Mon choix professionnel souhaité est-il en cohérences avec mes aspirations. Le bénéficiaire répond à ses questions : comment vais-je réussir mon projet ? Avec quels moyens ? Ắ quelles ressources puis-je faire appel ?

Une phase qui permet de répondre au besoin (attentes) du bénéficiaire tout en vérifiant le sens et la cohérence par l’utilisation ici aussi de différents outils (tests, questionnaires…).

La phase de conclusion

 Cette phase est celle de la synthèse qui se fait en trois étapes.

  • Dans la première étape, on vérifie le portrait professionnel, le référentiel de compétences. On consolide le bénéficiaire dans ses aspirations personnelles, professionnelles et son objectif. C’est l’exploration des informations collectées pour vérifier l’autonomie du bénéficiaire ;
  • Lors de la deuxième étape, on fait une analyse des cibles professionnelles pour avoir une réflexion sur les axes des projets et voir les écarts existant pour y répondre par une formation, un stage… Afin que le plan d’action soit efficace ;
  • Lors de la dernière étape, le coach consultant et le bénéficiaire sont dans la co-construction de la synthèse avec tous les atouts en main pour une projetection.

Le coach consultant que je suis, écrit sa synthèse en y incluant ses recommandations. J’envoie celle-ci personnellement au bénéficiaire (car il est seul propriétaire de cette synthèse de bilan).

Seul le bénéficiaire prend sa décision et peut répondre à la fin de son bilan : Ai-je répondu aux besoins exprimés, à mes attentes ? Ma solution me satisfait-elle ?

La solution vient toujours de la personne coachée et non du coach consultant.

Que souhaitez-vous apporter au bénéficiaire d’un bilan de compétences ?

Quand j’accompagne en bilan de compétences, mon souhait est d’être dans la co-construction, et de mettre en place un rapport collaboratif pour aller vers la réussite de l’objectif fixé. De permettre au bénéficiaire de réponde à l’ensemble de ses interrogations en utilisant les outils de coaching adéquats pour être en capacité d’avoir une motivation de changement. Celui-ci pourrait être une évolution professionnelle en interne, une nouvelle orientation, un changement de carrière, voire même une création d’entreprise. Je souhaite apporter l’essentiel (des tests d’identité ou de personnalité, de recherche et de compréhension de la collected’informations…) pour bouger les lignes.

Mon but est de donner aux bénéficiaires coachés toutes les ressources pour se projeter sur un ou deux projets professionnels. Avoir un nouvel engagement en cohérence et congruence avec lui-même.

Quand jugez-vous être satisfaite de votre accompagnement ?

 Je suis satisfaite de mon accompagnement quand le bénéficiaire repart avec un plan d’action qui répond à sa demande. Quand celui-ci m’indique que tout va bien pour lui car il se projette et voit venir la réussite. Quand dans la phase 3 le bénéficiaire a mis en place des actions qui vont suivre à la fin du bilan. La motivation est là, pour moi.

Je suis satisfaite quand je le recontacte quelque temps après et celui-ci me dit. « Je suis dans la ligne droite pour créer ma réussite ! ». Merci de votre accompagnement.

Et moi de répondre : « Merci à vous pour votre implication et d’être dans le changement voulu ».

MLC Coache Consultante

Spécialiste coache en Gestion de Carrière & Evolution professionnelle Et coache en Bilan de compétences.

Article de Kévin Maudet
ECRIT PAR
Kévin Maudet
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Pourquoi faire un bilan de compétences en 2021 ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement