Faire un bilan de compétences en 2021, pourquoi et pour quel résultat ? Notre cabinet ABACUS peut vous aider !

10 raisons de faire un bilan de compétences

Sommaire de l'article

Le bilan de compétences est souvent associé à la reconversion professionnelle. S’il est un des premiers leviers pour changer de métier, son utilité ne s’arrête pas là. Bien que mieux connu du grand public, le bilan de compétences a encore de quoi surprendre. Sa faculté à devenir un accompagnement RH essentielle tient à la diversité des objectifs auxquels il répond présent.

Se réapproprier son métier, retrouver confiance en soi, lever les contraintes matérielles, préparer une évolution professionnelle… Faire un bilan de compétences est utile pour des situations professionnelles très variées. C’est possible grâce à la personnalisation à 100% de l’accompagnement, et aux spécificités des consultants qui le réalisent.

Quelles sont les 10 bonnes raisons de faire un bilan de compétences ? Réponses avec ABACUS, cabinet RH au service de votre carrière.

Faire un bilan de compétences, pour… (la réponse courte)

Faire un bilan de compétences peut s’avérer utile pour :

  • Se réapproprier son métier
  • Retrouver confiance en soi
  • Connaître les dispositifs d’aide à la reconversion
  • Préparer une évolution professionnelle
  • Confirmer un projet de création d’entreprise
  • S’adapter au marché du travail
  • Organiser son retour à l’emploi
  • Envisager un parcours de formation
  • Savoir où on est professionnellement
  • Répondre à vos attentes avant tout

Vous vous retrouvez dans l’une de ces raisons de faire un bilan de compétences ? Parcourez plus en détails nos explications ci-dessous.

Se réapproprier son métier

Tout salarié ou fonctionnaire traverse à un moment de sa carrière un doute sur son métier. Cela peut être dû à une transformation de l’activité, un changement hiérarchique, une nouvelle méthode de production… Ou bien à des raisons plus personnelles, quand le cadre privé se désaccorde avec l’environnement professionnel.

Faire un bilan de compétences permet de faire le point sur l’évolution du salarié ou du fonctionnaire au sein de son entreprise. Que retient-il de ses années d’expérience ? Comment a-t-il su s’adapter à l’évolution de son entreprise ? Quelle a été la valeur ajoutée de son travail pour ses collègues et pour l’activité de son employeur ?

En faisant le bilan introspectif de toute cette expérience, il est plus simple pour le salarié ou le fonctionnaire de se positionner au présent. Ce travail initié par le bilan de compétences donne du sens au métier occupé actuellement. Aux raisons qui font que le salarié ou le fonctionnaire l’occupe encore.

Au terme de ses entretiens, le salarié ou le fonctionnaire parvient plus aisément à se réapproprier son métier. Bénéficier de l’expertise d’un professionnel de la gestion de carrière booste compétences et motivations. Il sera désormais question d’aller de l’avant, et de ne plus douter.

Retrouver confiance en soi

Des motifs à la fois personnels et/ou professionnels peuvent entraîner la perte de confiance en soi. Si elle se manifeste dans le cadre privé, alors il y a de fortes chances qu’elle se traduise aussi dans le quotidien professionnel.

Un travail de regain de confiance peut difficilement s’initier seul. Sur le plan professionnel, faire un bilan de compétences est un premier pas vers une prise de conscience positive. En effet, le bilan de compétences permet d’appréhender toutes les compétences acquises au cours d’une carrière.

Au fur et à mesure des entretiens, la liste des compétences et des points forts du salarié ou du fonctionnaire s’allonge. Il prend conscience de ses aptitudes et surtout, du fait qu’il a su faire évoluer ses compétences et son employabilité à mesure de ses années d’expérience.

Cette introspection est un premier pas pour retrouver confiance en soi, et pourquoi pas, franchir le cap d’un nouveau projet professionnel.

Connaître les dispositifs d’aide à la reconversion

Sans le savoir, le salarié ou le fonctionnaire peut passer à côté de nombreuses aides pour se reconvertir tout au long de sa carrière. Pourtant, au fur et à mesure des années d’expérience, il acquiert des droits supplémentaires qu’il peut à tout moment mobiliser.

Faire un bilan de compétences est une opportunité pour connaître ces dispositifs d’aide à la reconversion. Selon le projet professionnel envisagé, le consultant renseigne le bénéficiaire sur les démarches qu’il peut réaliser.

CPF (Compte Personnel de Formation), congé individuel de formation (ex CIF, aujourd’hui appelé CPF de transition professionnelle), FNE-Formation, AIF de Pôle Emploi… Le bilan de compétences appuie ces dispositifs pour déclencher les moyens de financement et de formation possibles.

Pour le salarié, le fonctionnaire ou le demandeur d’emploi, un nouveau projet professionnel peut se construire. Ce qui semblait impossible devient une évidence : la reconversion professionnelle est un droit ouvert à toutes et tous.

Préparer une évolution professionnelle

Se préparer à une évolution professionnelle peut s’avérer difficile et propice à la remise en question. La prise de responsabilités, l’évolution d’un poste vers le management, l’importance du rôle à jouer dans l’entreprise… Le changement peut faire peur, d’autant plus quand les attentes sont plus élevées.

Faire un bilan de compétences permet au bénéficiaire de se rassurer dans sa capacité à maîtriser son évolution professionnelle. Grâce à des exercices et des questionnaires en autres, le salarié ou le fonctionnaire fait une mise au point sur l’évolution de ses compétences. Qu’est-ce qui fait qu’on lui propose aujourd’hui un nouveau poste avec plus de « hauteur » ? Comment s’est-il préparé à ces nouvelles responsabilités ?

Les entretiens avec le consultant en bilan de compétences confortent la logique de l’évolution professionnelle en cours ou prochaine du bénéficiaire. Ce point à une étape cruciale amorce la sérénité nécessaire pour évoluer professionnellement dans les meilleures conditions.

Confirmer un projet de création d’entreprise

Avant de se lancer définitivement dans la création d’une entreprise, faire un bilan de compétences est recommandable.

En effet, la capacité à entreprendre n’est pas la même d’une personne à une autre. Et bien que l’on pense être prêt, certains traits de personnalité professionnelle doivent pouvoir se mesurer.

À travers les échanges avec un consultant, le futur entrepreneur teste sa faculté à projeter son entreprise et ses raisons d’être. Comment est né le projet d’entreprise ? Qu’est-ce qui le démarque d’une autre proposition déjà similaire et existante sur le marché ? À quel point le bénéficiaire du bilan est prêt pour ce projet entrepreneurial ? Quels sont les moyens actuels à disposition ? Quelle prévision d’activité ?

Autant de questions qui trouvent des réponses grâce à l’expertise du bilan de compétences. Au sortir des 15h d’entretiens, le projet de création d’entreprise peut se confirmer. Toutes les cartes sont sur table pour mener à bien sa réussite.

S’adapter au marché du travail

Le monde change et avec lui, le marché du travail évolue. Un salarié ou un fonctionnaire qui bénéficie d’une ancienneté importante dans le même poste peut se sentir à l’écart de cette évolution. Que ferait-il s’il se retrouvait demandeur d’emploi du jour ou lendemain ?

Faire un bilan de compétences peut être une démarche pour anticiper une possible transition professionnelle. En confrontant ses acquis professionnels avec les attendus du marché du travail actuel, le bénéficiaire se projette.

Correspond-t-il à un profil attendu dans un autre secteur d’activités ? Doit-il se former – notamment aux outils numériques – s’il doit trouver un nouveau travail ? Quelle serait l’orientation professionnelle la plus appropriée à son domaine de compétences ?

Le bilan de compétences oriente et conseille le salarié ou le fonctionnaire en vue de s’adapter au marché de l’emploi. Quand bien même le bénéficiaire n’a pas besoin de s’adapter au moment où il le fait, il répond à une hypothèse à considérer pour le futur.

Organiser son retour à l’emploi

Arrêts de travail répétés, année sabbatique, projet associatif, micro-entreprise… Pour des raisons variées, un actif peut ne pas avoir eu d’emploi salarié ou dans la fonction publique durant une longue période. Et pour des raisons différentes, le besoin de retrouver un emploi peut se présenter.

Mais alors comment organiser son retour à l’emploi dans les meilleures conditions ? Faire un bilan de compétences prépare le bénéficiaire dans cette étape important.

Grâce à l’articulation de ses 3 phases, il souligne les actions à mener pour reprendre un métier sans embuche.

  • L’accueil contextualise les motifs du retour à l’emploi, et dessine les contours des métiers possibles selon les compétences et les motivations du bénéficiaire.
  • L’investigation rend compte des possibilités sur le marché du travail, et des leviers à actionner pour reprendre son poste ou pour une nouvelle embauche.
  • La conclusion confirme l’organisation du retour à l’emploi, et les actions restantes en vue de réussir définitivement sa réinsertion professionnelle.

Envisager un parcours de formation professionnelle

Il existe pléthore d’offres de formation professionnelle certifiante ou qualifiante. Maintenant, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Le contenu pédagogique, la durée, les conditions, le mode de formation… Beaucoup de critères sont à prendre en considération lorsque l’on se dirige vers une action de formation.

Faire un bilan de compétences permet d’évaluer le besoin concret du bénéficiaire en matière de formation. Grâce à sa connaissance des certifications et diplômes disponibles sur le marché, le consultant oriente vers le choix le plus approprié, selon le projet professionnel défini.

L’objectif est d’amener le bénéficiaire vers un parcours de formation qui correspond le plus à ses attentes, mais pas seulement. Il prend également en considération ses contraintes de temps, de budget et de disponibilité. Tous les paramètres sont mis sur table pour faire le bon choix.

Par ailleurs, et en cas de nécessité d’obtenir des fonds pour financer la formation choisie, le bilan de compétences permet d’évaluer tous les dispositifs d’aide possibles pour le bénéficiaire.

Savoir où on est professionnellement

Il n’est pas toujours nécessaire de vouloir attribuer une utilité au bilan de compétences. Par utilité, nous entendons une finalité précise : reconversion, choix de formation, création d’entreprise…

Faire un bilan de compétences peut tout simplement servir à savoir où on est professionnellement. Les entretiens avec le consultant peuvent permettre de faire un « arrêt sur image » de l’expérience professionnelle. Et par conséquent, le bénéficiaire de pouvoir en retirer une synthèse de ce qu’il est à l’échelle du monde du travail à l’instant T.

En effet, un bilan de compétences n’a pas systématiquement vocation à répondre à un besoin de changement. Il peut tout simplement aider le salarié, le fonctionnaire ou le demandeur d’emploi à faire le point. Cette parenthèse dans une carrière aura à coup sûr une utilité, quand bien même celle-ci ne se manifesterait pas dans la foulée de l’accompagnement.

Répondre à vos attentes, avant tout !

Nous avons fait le choix d’exprimer ci-dessus 9 raisons de faire un bilan de compétences, mais peut-être qu’aucune ne vous concerne. Cela dit, le bilan de compétences est une offre d’accompagnement sur mesure, au point qu’il est difficile de lister tous ses avantages.

Pour savoir si vous devez vous lancer ou non, le plus simple reste d’en discuter lors d’un entretien préliminaire avec un consultant. Simple et gratuit avec notre cabinet ABACUS, ce premier échange permettra de mesurer l’adéquation de votre besoin et la réponse que pourrait vous apporter notre bilan de compétences.

Tout ce que nous pouvons vous conseiller en amont, c’est de vous assurer de pouvoir y consacrer du temps et de l’énergie. En effet, le bilan de compétences est certes une méthode RH redoutable, mais il demande de la disponibilité.

Avant tout, échangeons ensemble !

Faire un bilan de compétences avec ABACUS

Faire un bilan de compétences, oui ou non ? Si vous avez encore un doute sur la question, contactez notre cabinet ABACUS.

Spécialiste du bilan de compétences, nous avons accompagné de nombreuses personnes, dont certaines qui se trouvaient dans la même situation indécise que vous au début. Alors, avant même de parler d’engagement, discutons simplement de votre projet.

Conseils, démarches de financement, mise en relation avec un consultant pour un premier échange gratuit… Nous nous chargeons de tout pour que vous puissiez définitivement prendre une décision.

Le bilan de compétences est une démarche humaine avant tout. Si nous pouvons vous aider, nous le ferons. Si vous n’êtes pas encore prêt, nous vous inviterons à patienter encore avant de vous lancer !

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
Kévin Maudet
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également

Test d’orientation professionnelle : à quoi ça sert ?

Le test d’orientation professionnelle cerne votre personnalité et vos aptitudes pour vous orienter vers un métier. Ce bilan met en avant votre motivation et vos centres d’intérêt et définit votre profil. Le test d’orientation concerne aussi bien les étudiants que les demandeurs d’emploi et salariés. Il s’adresse surtout à ceux qui souhaitent construire leur avenir professionnel.

LIRE
Faire une formation avec le CIF en 2021, comment ça marche ?

Formation avec le CIF en 2021, comment ça marche ?

Vous envisagez une formation CIF ou CIF CDD en 2021 pour changer de métier ? Le congé individuel de formation (CIF) est renommé projet de transition professionnelle (PTP) depuis 2019. Son utilisation implique la mobilisation du CPF de transition professionnelle. Vous devez adresser votre demande de prise en charge aux associations Transitions Pro (ATPro) qui remplacent le FONGECIF.

LIRE
Comment choisir son métier ? 5 étapes à suivre pour enfin faire le bon choix !

Comment choisir son métier ? 5 étapes à suivre

Vous êtes étudiant et vous recherchez votre premier emploi, ou salarié en reconversion professionnelle ? En tous les cas, il n’est pas simple de choisir son métier. Alors, comment faire le choix de son métier ? Quelles étapes à suivre pour être sûr de se sentir bien cette voie professionnelle ? Quelle est la meilleure orientation et comment faire un métier idéal pour soi ?
Voici 5 étapes qui vont vous permettre de bien choisir votre métier.

LIRE
A quoi sert le bilan de compétences ? Réponse avec ABACUS, acteur majeur du bilan de compétences en France

À quoi sert un bilan de compétences ?

Vous vous demandez à quoi sert un bilan de compétences ? Son objectif principal est de définir un projet professionnel viable. Par une mise en perspective de votre profil, vous aspirez à évoluer, voire à un changement de vie. Quels sont les objectifs d’un bilan de compétences ? Pourquoi en faire un ?

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

La VAE permet d'obtenir une certification ou un diplôme en vue de booster votre carrière. Voyez loin avec ABACUS !
Notre offre d’accompagnement à la VAE
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement
Changer de vie professionnelle avec un bilan de compétences ABACUS
[hubspot type=form portal=7806650 id=c499f53c-75cb-49b3-bda0-c0164b2a6994]