Comment valider ses acquis de l'expériences ? Voici les 6 étapes de la VAE avec ABACUS !

Comment valider ses acquis d'expérience : les 6 étapes de la VAE

Sommaire de l'article

Au cours de votre vie professionnelle, vous avez acquis des compétences et un nouveau savoir-faire. Pour évoluer dans votre carrière, vous pouvez transformer ce savoir-faire en une qualification ou un diplôme. La VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience est une procédure officielle, reconnue par l’État. La VAE vous offre la possibilité d’obtenir une reconnaissance professionnelle et d’officialiser vos compétences. Vous souhaitez connaître les démarches pour valider vos acquis d’expérience ? Voici toutes les étapes clés pour réaliser une VAE.

Qu’est-ce qu’une VAE ?

La validation des acquis de l’expérience est un droit accessible à tous : salarié, indépendant, demandeur d’emploi, bénévole, etc. Elle n’est pas obligatoire, mais, si vous êtes salarié d’une entreprise, votre employeur peut vous conseiller cette démarche de VAE. Elle sert notamment à votre évolution au sein de votre entreprise. La VAE n’est pas une formation qui vous mène à une certification professionnelle ou un diplôme.
La validation des acquis de l’expérience permet de valoriser son parcours professionnel et d’obtenir la reconnaissance de son savoir-faire et de ses compétences professionnelles.

Étape n° 1 : l’accompagnement pour votre VAE

Une validation d’acquis de l’expérience est une démarche dont la durée de réalisation s’étend sur 12 mois. Le parcours de la VAE dispose d’un cadre strict et se compose d’étapes cruciales :

  • la recherche du diplôme ou de la certification en adéquation avec votre profil ;
  • la rédaction de livret de présentation ;
  • la préparation à un oral devant un jury.

La VAE demande une méthodologie et une motivation constante. C’est pourquoi nous vous conseillons de faire appel à un accompagnateur VAE. La liste des diplômes ou des certifications est riche et certains se révèlent très similaires. L’accompagnateur VAE vous conseille et cible le diplôme ou la certification les plus adaptés à votre situation et profil de candidat. Il vous aide également à cerner vos compétences professionnelles.
Il vous accompagne dans la rédaction de vos dossiers et vous conseille sur les expériences et activités qu’il faut mentionner en priorité. Pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir la validation de vos acquis d’expérience, un accompagnement à la VAE est souhaitable.

Étape n° 2 : le choix du diplôme correspondant à votre situation professionnelle

Une démarche de VAE vous permet d’obtenir un diplôme ou une certification en rapport avec votre expérience et vos compétences professionnelles. Faites un bilan professionnel pour identifier le diplôme visé et vérifiez que vos compétences, ou votre travail, correspondent aux prérequis de cette certification. Pour vous y aider, examinez les références des diplômes, étudiez les fiches métiers, etc.
Notez que le choix de ce diplôme ne doit pas être conditionné par votre formation initiale. Si vous disposez d’un niveau, vous pouvez envisager une certification supérieure à un niveau bac + 2. Votre VAE vous permet d’obtenir :

  • un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur ;
  • un titre ou une certification délivrée par un organisme de formation ;
  • un certificat de qualification professionnelle délivrée par la CPNE d’une branche professionnelle ;
  • d’un titre professionnel délivré par l’État.

Étape n° 3 : le dossier de demande de recevabilité de VAE

Vous connaissez désormais le diplôme, certification ou titre professionnel que vous souhaitez obtenir. Vous pouvez passer à la demande de recevabilité de VAE. Il s’agit d’un dossier de présentation, appelé le livret 1. Ce dossier de recevabilité se retire auprès de l’organisme certificateur, c’est-à-dire l’organisme qui délivre votre futur diplôme.

Il est impératif de soigner cette première étape, qui conditionne le fait ou non de valider vos acquis d’expérience. Il s’agit d’établir votre profil de candidat : expliquez votre expérience professionnelle et justifiez de votre motivation à obtenir un niveau de certification. Le livret 1 de la VAE est à considérer comme un Curriculum Vitæ détaillé et une lettre de motivation. N’oubliez pas de joindre des éléments justificatifs (attestation d’employeur pour un salarié, déclaration d’URSSAF pour les indépendants, etc.) qui prouvent vos missions ou votre activité.
Ce dossier se dépose au sein de l’organisme certificateur. Une réponse de recevabilité vous parvient dans un délai de 2 mois.

Étape n° 4 : la recherche d’aides financières pour votre VAE

La VAE est payante. Rassurez-vous, elle est éligible au CPF (Compte Personnel de Formation). D’autres aides financières sont possibles. Vous pouvez, par exemple, sollicitez votre employeur. Le conseil régional offre également un dispositif pour financer une VAE.
Enfin, si vous êtes demandeur d’emploi, la VAE peut être prise en charge par Pôle Emploi, en partie ou dans sa globalité. Renseignez-vous auprès de votre conseiller.

Étape n° 5 : le dossier de validation de la VAE

Le dossier de validation, aussi appelé « Livret 2 » est le travail le plus important à réaliser dans une VAE. La durée de rédaction laissée au candidat est de 10 mois en moyenne. Le contenu de ce dossier dépend de la certification ou diplôme visé et du secteur d’activité. Il s’organise généralement selon un plan bien défini.
Ce dossier reprend en détail toute votre activité professionnelle : vos missions, vos réalisations, les dossiers sur lesquels vous avez travaillé, les actions réalisées, les formations suivies, le contexte de votre travail, votre domaine d’intervention, etc. Cette étape vise à convaincre le jury que vous disposez bel et bien de toutes les compétences pour prétendre à la qualification demandée.
Envisagez ce dossier comme un mémoire sur votre activité professionnelle. Il s’agit ici de votre épreuve écrite. Ce dossier est à déposer auprès de votre organisme certificateur pour qu’il soit soumis à un jury.

Étape n° 6 : l’évaluation finale de la VAE

L’évaluation finale de la VAE se présente comme un entretien avec un jury. Sa durée ne dépasse pas, en théorie, 15 minutes. Le candidat reprend les points du dossier de validation et répond aux questions du jury. Il s’agit ici d’apporter des informations complémentaires sur les raisons de votre démarche de VAE. Le jury peut également demander des précisions sur vos activités professionnelles. Selon votre travail et certification visée, une mise en situation professionnelle peut compléter cet entretien avec le jury.
L’évaluation du jury est soumise aux différentes procédures de chaque organisme certificateur. Cette dernière étape de la VAE aboutit à :

  • une validation totale avec obtention du diplôme ou de la certification visés ;
  • une validation partielle nécessitant un contrôle complémentaire ;
  • un refus de validation.

En cas d’échec, vous pouvez repasser une VAE l’année suivante vous valider vos acquis d’expérience.

Le cabinet ABACUS vous propose une offre d’accompagnement VAE pour vous assurer l’obtention de votre diplôme ou votre qualification. Contactez-nous pour de plus amples informations !

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
Comment choisir sa VAE pour valider ses acquis d'expérience ? 4 conseils ABACUS

Comment choisir sa VAE ? 4 conseils

Comment choisir sa VAE (Validation des acquis de l’expérience) ? Quels sont les critères à évaluer avant de se lancer ? Le type de diplôme ou de certification à viser ? Voici 4 conseils ABACUS pour réussir sa formation !

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Booster son employabilité
Pourquoi faire appel à ABACUS ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement