Comment devenir pompier volontaire ? Le guide ABACUS.

Devenir pompier volontaire : compétences requises, formation, salaire, évolution…

Sommaire de l'article

Selon le ministère français de l’Intérieur, les volontaires représentent, en 2020, 79 % de l’effectif total du corps des pompiers. Devenir pompier volontaire est alors l’une des décisions les plus courageuses que vous puissiez prendre. Si ce métier vous passionne, vous vous posez certainement une multitude de questions sur le volontariat des sapeurs-pompiers. Découvrons ensemble comment devenir pompier volontaire…

Qu’est-ce que le métier de pompier volontaire ?

Le pompier volontaire (PV), travaille de façon peu désintéressée aux côtés des services d’incendie et de secours. Le volontariat est donc le maître mot de son métier. La particularité de ce métier est qu’il est ouvert aux employés professionnels comme aux étudiants, aux chômeurs, aux demandeurs d’emploi, etc. Le parcours n’est pas le même que pour devenir policier, par exemple.

En général, le sapeur-pompier volontaire (SPV), a un temps de travail partiel. Cela veut dire qu’il n’a aucune contrainte liée au nombre d’heures d’intervention. Cependant, conformément à un décret du 22 avril 2022, tout volontaire est obligé de s’engager à accomplir ses missions de sécurité civile pour une durée de cinq ans reconductibles.

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir pompier volontaire ?

Pour mener ses missions de secourisme d’urgence, le pompier volontaire a l’obligation de développer les compétences et qualités essentielles ci-après : discrétion, obéissance, sens de responsabilité et de devoir…

Au-delà de ces obligations, le SPV aime relever les défis. Courageux, altruiste, etc., il a la vocation et la bonne aptitude physique qu’exige l’exercice de ses missions.

Où s’exerce le métier de pompier volontaire ?

Les PV ont pour mission de protéger l’environnement, les personnes et leurs biens. Leurs activités de secourisme d’urgence ne connaissent pas de barrière sur le territoire national. Ainsi, de manière non exhaustive, les pompiers volontaires sont actifs :

  • auprès du public, pour le sensibiliser aux règles de conduite lors de sinistres ou de catastrophes naturelles ;
  • dans les situations de catastrophes naturelles, de sinistres, etc., pour assainir les lieux et sauver les victimes ;
  • dans la protection de l’environnement contre les inondations, les incendies et autres calamites naturelles ;
  • pour apporter les premiers secours, à travers des interventions d’urgence (en cas d’accident, par exemple)…

En fonction de son expérience et de ses compétences, le sapeur-pompier volontaire peut également être amené à former les JSP (jeunes sapeurs-pompiers).

Quelles formations ou quelles études pour devenir pompier volontaire ?

Comment entrer chez les pompiers sans diplôme ? La réponse est qu’aucune formation préalable, aucun niveau d’études n’est nécessaire pour avoir le grade minimum de pompier volontaire. Néanmoins, le futur PV doit être âgé au moins de 16 ans ; il doit acquérir l’accord de l’un de ses parents ou l’autorisation attestée d’un tuteur s’il est mineur.

Cependant, pour être recruté avec le grade d’officier, le candidat pompier volontaire doit être âgé de 21 ans dévolus et avoir un Bac+3 (pour le grade de lieutenant) ou un Bac+5 (pour le grade de capitaine).

Est-ce qu’il faut passer un concours pour être pompier volontaire ?

Quels sont les tests à faire pour être SPV ? Quel concours faut-il passer pour exercer la fonction de pompier volontaire ? Voilà autant de questions que se posent beaucoup de candidats comme vous.

Pour devenir gendarme, un concours est obligatoire. Mais, ce n’est pas le cas concernant le recrutement des pompiers volontaires de premier grade. Ce recrutement se fait sans concours : il fait suite à une simple sélection de dossiers déposés au niveau du SDIS (service départemental d’incendie et de secours).

Néanmoins, il existe un concours interne qui permet aux pompiers volontaires d’avancer en grade et de devenir sapeur-pompier professionnel.

Quel salaire moyen ?

La question de savoir quel est le salaire d’un pompier volontaire ne se pose plus, quand on sait que le volontariat des PV n’est pas du salariat. En d’autres termes, le sapeur-pompier volontaire n’a aucun salaire. Il touche, néanmoins, une indemnité horaire dont le montant est fonction de son grade.

À titre d’exemple, un pompier volontaire est indemnisé 8,08 € par heure d’intervention. Les caporaux, les sous-officiers et les officiers perçoivent une indemnisation respective de 8,67 €, 9,79 € et 12,15 €. 

Quelles sont les perspectives d’évolution pour un pompier volontaire ?

Après sa formation initiale et sa période probatoire, le pompier volontaire intervient sur le terrain tout en suivant une formation continue. Sur la base de cette formation et de son ancienneté, il peut bénéficier d’une évolution de carrière et occuper ainsi le grade de caporal, de sous-officier ou d’officier.

Par ailleurs, en passant un test interne, il est susceptible d’évoluer du statut de volontaire à celui de pompier professionnel. Dans cette éventualité, il exercera sa profession de sapeur-pompier à temps plein.

Pour devenir pompier volontaire, par où commencer ses démarches ?

Pour être pompier volontaire, vous devez constituer et déposer un dossier de candidature au niveau du SDIS de votre département. Chaque SDIS ayant ses propres critères de sélection, renseignez-vous au préalable avant de candidater.

Parallèlement, pour gagner en compétences, il vous est recommandé de contacter les cabinets spécialisés dans l’accompagnement des candidats à un métier. Chez ABACUS, par exemple, nous vous donnons des conseils avisés qui vous aident à devenir un pompier volontaire à succès.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

Une réponse

  1. Merci. Je suis intéressée par cette fonction de pompier volontaire aimant aider les gens, étant altruiste aussi.
    Merci.
    Virginie 47 ans. Institutrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager la publication

Thématiques associées
A découvrir également
Comment devenir aide-soignant ou aide-soignante en France ?

Comment devenir aide-soignante ?

Devenir aide-soignante : des compétences au salaire, en passant par la formation d’aides-soignants, découvrez notre fiche métier qui vous explique tout !

LIRE
Comment devenir enseignant en France ?

Comment devenir enseignant ?

Devenir enseignant : du recrutement à la formation, au salaire… Découvrez les informations les plus importantes sur les métiers de l’enseignement !

LIRE
Comment devenir policier en France ? Le guide ABACUS

Comment devenir policier ?

De plus en plus de citoyens français aspirent à devenir policier. Dès lors, une multitude d’interrogations se pose concernant ce métier de maintien de la paix, dont « comment devenir policier ? ». Quelles sont les autres questions posées par les candidats à ce métier ? Découvrez-les à travers la lecture de cet article.

LIRE
Comment devenir rentier ? Le guide ABACUS

Comment devenir rentier ?

Devenir rentier pour bien gagner sa vie dans l’immobilier (par exemple), nécessite d’être bien renseigné et d’avoir un accompagnement solide. Découvrez l’essentiel de ce que vous devez savoir pour réussir dans ce métier d’investissement immobilier.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Comment devenir gendarme ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement