A quoi sert le bilan de compétences ? Réponse avec ABACUS, acteur majeur du bilan de compétences en France

Objectifs du bilan de compétences et motivations à le réaliser

Sommaire de l'article

Vous vous demandez à quoi sert un bilan de compétences ? Son objectif principal est de définir un projet professionnel viable. Par une mise en perspective de votre profil, vous aspirez à évoluer, voire à un changement de vie. Quels sont les objectifs d’un bilan de compétences ? Pourquoi en faire un ?

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences permet à son bénéficiaire d’évaluer ses aptitudes et ses acquis professionnels. Il s’agit d’un bilan de situation de votre parcours professionnel et personnel. L’analyse de votre personnalité, de vos motivations et de vos besoins aboutit à la définition de votre profil. L’objectif est de construire un projet professionnel en adéquation avec votre profil et le marché du travail. Les débouchés du bilan sont souvent une formation, une VAE, un nouvel emploi ou une reconversion.

Comment se déroule un bilan de compétences ?

Le bilan de compétence se déroule obligatoirement en trois phases définies par l’article R6313-4 du Code du travail :

  1. La phase préliminaire permet d’analyser les besoins du bénéficiaire et définir le cadre de l’accompagnement.
  2. La phase d’investigation aide à la définition du projet professionnel et à en vérifier sa viabilité.
  3. La phase de conclusion détaille le plan d’action pour atteindre les objectifs visés. Le prestataire rédige un document de synthèse remis au bénéficiaire.

Chaque phase est ponctuée d’entretiens personnalisés au cours desquels vous exposez votre parcours professionnel. Télechargez le guide pour réussir son bilan de compétences d’ABACUS, partenaire de votre évolution professionnelle. Vous apprendrez notamment comment bien préparer vos entretiens individuels avec votre binôme.

À quoi sert un bilan de compétences ? 3 raisons d’en faire un

Vous vous demandez pourquoi et quand faire un bilan de compétences ? Ses principaux objectifs sont d’évoluer professionnellement, se reconvertir et vous donner foi en votre avenir. Retrouvez trois raisons de faire le point sur son activité et ses aptitudes professionnelles.

1. Faire valoir ses compétences pour une évolution de carrière

Vous avez le sentiment de ne plus avancer dans votre carrière ? L’évolution professionnelle est une obligation inscrite dans le Code du travail (article L6111-1). Faire un bilan vous aide à valoriser vos aptitudes professionnelles et personnelles. Vous apprenez à mettre en avant vos habiletés dans le cadre d’un avancement ou d’un recrutement. En évaluant vos aptitudes, vous mettez également au jour les axes d’amélioration. Vous identifiez ainsi les actions de formation à mettre en place pour acquérir ou développer des compétences. Ce bilan peut aussi servir de point de départ à une validation des acquis de l’expérience (VAE). À savoir, la première étape qui consiste à définir votre projet.

2. Accompagner un changement de vie professionnelle : reconversion, mobilité, réorientation

Vous envisagez une reconversion ou une réorientation ? Vous avez un projet de mobilité professionnelle ? Le bilan de compétences est toujours la première étape pour accompagner votre changement de vie professionnelle. Analyser votre situation actuelle et vos motivations révèle votre potentiel à changer d’activité. Réaliser un bilan vous offre une mise en perspective de toutes vos opportunités professionnelles.

3. Sécuriser son parcours professionnel pour avoir confiance en l’avenir

Des changements dans l’organisation de votre entreprise vous inquiètent ? Vous bénéficiez d’un congé de reclassement qui vous interroge sur votre avenir professionnel ? Le bilan de compétences facilite les transitions professionnelles en sécurisant votre nouvelle carrière. Vous donnez une direction à votre vie tant personnelle que professionnelle. Réaliser votre bilan vous aide à la formulation d’objectifs précis et atteignables. La définition de votre projet professionnel vous donne confiance en vous et en votre avenir.

Comment financer votre bilan de compétences ?

Le financement de votre bilan de compétences dépend de votre statut. Retrouvez les différentes solutions pour prendre en charge totalement ou partiellement les frais de votre action.

Le compte personnel de formation via Moncompteformation

Le bilan de compétences est une action de formation éligible au CPF. Connectez-vous à votre compte personnel de formation à partir de l’application Moncompteformation. Vous pouvez y consulter la liste des organismes de formation agréés. Utilisez la fonctionnalité de géolocalisation si vous souhaitez une prestation en centre de formation. Les coordonnées et tarifs des prestataires apparaissent. Vous pouvez donc les contacter pour obtenir plus d’informations sur leurs prestations.

Le plan de développement des compétences pour les salariés

Si vous êtes salarié, vous pouvez demander à votre employeur de financer votre bilan de compétences. Vous pouvez lui en faire part lors de l’entretien annuel d’évaluation ou de l’entretien de carrière. La prise en charge de cette démarche entre dans le cadre du plan de développement des compétences. L’article R6313-8 du Code du travail s’applique alors.

Une convention tripartite entre salarié, employeur et prestataire

Une convention tripartite doit s’établir entre le salarié, l’employeur et l’organisme de formation. Le contrat doit mentionner deux types d’informations. D’une part, tout ce qui concerne les détails relatifs au contenu, au déroulement et au suivi du bilan. Il s’agit notamment de la durée, du planning de réalisation, des moyens mis en place et de la remise des résultats. D’autre part, les données qui sont relatives au prix et aux conditions de règlement.

Le projet de convention : quel délai a le salarié pour l’accepter ?

L’employeur transmet le projet de convention au salarié. Son accord est obligatoire pour engager la démarche qu’elle soit à son initiative ou celle de l’entreprise. Le bénéficiaire du bilan de compétences a dix jours pour accepter la convention en la signant. L’action de formation se déroule ensuite selon les termes du contrat conclu entre les trois parties. Si le salarié ne se manifeste pas dans les délais impartis, la convention est annulée. Cette absence de réponse est considérée comme un refus qui ne constitue pas une faute.

Les crédits de la formation continue pour les agents publics

Les agents de la fonction publique peuvent demander à leur administration de financer leur bilan de compétences. Le financement s’effectue en utilisant les crédits de la formation continue. Les agents publics peuvent bénéficier d’un congé de 24 heures maximum si leur administration en refuse la prise en charge. Il leur est alors possible de mobiliser leur CPF pour financer seuls leur bilan. Un justificatif est nécessaire pour valider l’accord du congé.

L’OPCO (opérateur de compétences) pour les indépendants

Les travailleurs indépendants doivent se rapprocher de leur OPCO pour le financement de leur bilan de compétences. La prise en charge ne peut s’effectuer que s’ils sont à jour de leurs cotisations à la formation professionnelle. Il en va de même s’ils souhaitent mobiliser leur CPF. L’accès aux formations éligibles au CPF est bloqué sur l’application Moncompteformation s’il existe des arriérés de cotisation.

L’AIF de Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de l’aide individuelle à la formation pour le financement de leur bilan. Vous pouvez solliciter l’AIF si vous ne pouvez mobiliser votre compte personnel de formation. Vous devez présenter un devis du prestataire à votre conseiller Pôle emploi. Votre demande doit être en adéquation avec votre projet de retour à l’emploi. L’accord de prise en charge peut être total ou partiel.

Où réaliser votre bilan de compétences ?

Le Code du travail encadre la réalisation des bilans de compétences. Seuls des prestataires certifiés sont habilités à vous accompagner dans votre démarche. Qui peut réaliser votre bilan de compétences ? Comment sélectionner le bon prestataire pour faire votre bilan ?

Les règles de réalisation du bilan de compétences

Seuls les centres de formations habilités bilans de compétences peuvent réaliser cette action de formation. L’Article R6313-5 du Code du travail interdit à l’employeur de réaliser le bilan de compétences en interne. Les salariés doivent s’adresser à un prestataire externe à l’entreprise. À l’issue de l’accompagnement du bénéficiaire, les organismes prestataires peuvent conserver pendant un an les documents suivants :

  • le document de synthèse remis à la phase de conclusion ;
  • les documents utiles au suivi du bénéficiaire avec son accord écrit.

Après cette période, ils doivent détruire tous les documents relatifs à l’élaboration de son bilan de compétences.

Comment choisir votre organisme prestataire de bilans de compétences ?

Le choix de votre prestataire doit se porter sur la qualité de l’accompagnement. Vérifiez au préalable la qualité du programme, les références et les avis de précédents bénéficiaires. Préférez un consultant en gestion de carrière pour vous accompagner. Vous bénéficiez de sa connaissance du marché du travail pour définir votre projet professionnel. S’agissant d’un travail en partenariat avec un binôme, assurez-vous de bien le choisir. Des qualités d’écoute et de conseil sont impératives. La personnalité de votre accompagnateur doit aussi être compatible avec la vôtre. Pour vous assurer que le courant passe bien entre vous, organisez un entretien téléphonique ou physique.

Réalisez votre bilan de compétences avec ABACUS en seulement deux mois. Vous bénéficiez de l’accompagnement personnalisé d’un consultant en gestion de carrière. Votre partenaire vous guide jusqu’à la réussite de votre projet professionnel. Profitez de la liberté d’effectuer votre bilan dans le centre de formation le plus proche ou à distance. Contactez dès maintenant votre partenaire ABACUS pour sécuriser votre avenir professionnel.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Thématiques associées
A découvrir également
Comment choisir son métier ? 5 étapes à suivre pour enfin faire le bon choix !

Comment choisir son métier ? 5 étapes à suivre

Vous êtes étudiant et vous recherchez votre premier emploi, ou salarié en reconversion professionnelle ? En tous les cas, il n’est pas simple de choisir son métier. Alors, comment faire le choix de son métier ? Quelles étapes à suivre pour être sûr de se sentir bien cette voie professionnelle ? Quelle est la meilleure orientation et comment faire un métier idéal pour soi ?
Voici 5 étapes qui vont vous permettre de bien choisir votre métier.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Faire un bilan de compétences en 2021
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement