4 conseils pour disposer du CPF de transition professionnelle

Sommaire de l'article

Le congé de formation se nomme désormais le CPF de transition. Le salarié a droit à un congé de formation professionnelle pour évoluer ou se reconvertir. Les conditions d’accès au dispositif diffèrent selon que vous êtes salarié du privé ou agent de la fonction publique. Vous conservez une rémunération et vos droits à la sécurité sociale. Votre employeur peut-il refuser votre congé de formation ? Retrouvez nos conseils pour savoir comment bénéficier du CPF de transition.

Le congé de formation professionnel (CFP)

Le congé de formation professionnelle est un droit acquis à tout salarié selon des conditions d’ancienneté. On l’appelle également CPF de transition. Qu’est-ce que le CPF de transition ? Quels sont les différents types de congé de formation ? Quelles formations sont éligibles aux projets de transitions professionnelles ?

Qu’est-ce que le CPF de transition (ex-CIF) ?

Le CPF de transition remplace l’ex-congé individuel de formation (CIF). On l’appelle aussi projet de transition professionnelle (PTP). Le salarié doit obtenir l’autorisation d’absence de son employeur avant d’engager une action de formation sur le temps de travail. Ce congé de formation professionnelle mobilise le compte personnel de formation dans le cadre d’une mobilité ou d’une reconversion. Les associations Transitions Pro (ex-FONGECIF) prennent en charge le congé de formation professionnelle (CFP).

Les 4 types de congé de formation professionnelle du salarié

Les salariés peuvent bénéficier de 4 types de congé de formation professionnelle :

  • Le CPF de transition, ou PTP, qui est destiné à l’évolution professionnelle ou la reconversion.
  • Le congé de formation économique, sociale et syndicale qui prépare à des fonctions syndicales.
  • Le congé de formation CSE qui forme les représentants des salariés.
  • Le congé de formation d’un conseiller prud’homal qui forme les membres d’un conseil de prud’hommes.

Ces CFP ont lieu sur le temps de travail et leur durée s’assimile à du temps de travail effectif. Pendant leur durée, le salarié conserve sa rémunération, son ancienneté, ses congés payés et sa couverture sociale.

Les formations éligibles aux projets de transitions professionnelles

Les associations Transitions Pro ne valident que les formations enregistrées au RNCP ou au Registre spécifique (RS). Les salariés qui s’engagent dans une démarche de PTP doivent donc viser une certification professionnelle. L’apprentissage a pour objectif d’améliorer la compétence des salariés pour faire évoluer leur carrière. Les formations entreprises sont obligatoirement éligibles au compte personnel de formation.

1. Vérifiez les conditions d’accès au congé de formation

Avant de savoir comment faire un CPF de transition, vous devez vérifier que vous respectez les conditions d’accès. Quelles sont les conditions d’accès au congé de formation pour les salariés des entreprises du secteur privé ? Quelles sont les conditions d’accès au congé de formation pour les fonctionnaires ?

Conditions d’accès au congé de formation pour le salarié du secteur privé

Les salariés doivent justifier de deux ans d’activité professionnelle, dont une année dans la même entreprise. Le titulaire d’un CDD doit avoir travaillé deux ans dans les cinq dernières années. Il doit aussi cumuler 4 mois de travail dans les 12 derniers mois. L’intérimaire doit justifier de 1 600 heures de travail dont 600 heures dans la même entreprise d’intérim. Le salarié en CDD et les intermittents du spectacle bénéficient de leur congé jusqu’à 6 mois après la fin du contrat. Le calcul s’effectue jusqu’à la date de début de l’apprentissage.

Conditions d’accès au congé de formation pour les fonctionnaires publics

L’ancienneté requise dans les fonctions publiques d’État, territoriale et hospitalière est de 3 ans de services publics. Les fonctionnaires publics doivent également justifier d’une année de service au sein de leur administration. L’agent ne doit pas avoir réalisé de préparation aux examens et concours de la fonction publique au cours des 12 mois. Cette condition ne s’applique pas aux fonctionnaires territoriaux qui ont dû interrompre leur préparation pour nécessités de service.

Conditions particulières d’accès

Les conditions d’ancienneté ne s’appliquent pas :

  • aux bénéficiaires d’une obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) ;
  • aux licenciés économiques et personnes inaptes qui n’ont pas été formés depuis la fin de leur contrat.

2. Réalisez un bilan de compétences

Votre projet de transition professionnelle doit commencer par un bilan de compétences. Sa réalisation sert à rédiger le document de positionnement préalable obligatoire pour entreprendre un PTP. Son omission rend le dossier de prise en charge de votre congé individuel de formation irrecevable. Vous pouvez le réaliser auprès d’un organisme de formation et le financer par le CPF.

Un bilan professionnel pour évaluer votre niveau

Ce bilan d’activité professionnelle fait état du niveau d’aptitudes et de connaissances du salarié. Sa réalisation sert à établir un parcours d’apprentissage adapté à son expérience, ses besoins et objectifs professionnels. L’évaluation de votre parcours professionnel met en évidence vos besoins pour évoluer ou vous reconvertir. Les salariés apprennent à valoriser leurs aptitudes personnelles et professionnelles. Réaliser un bilan professionnel permet d’élaborer un projet de transition professionnelle pertinent.

Les étapes du bilan de carrière pour préparer votre PTP

Le bilan se compose d’entretiens individuels avec un conseiller en gestion de carrière. Sa durée est de 24 heures. Les entretiens se déroulent en trois étapes. La phase d’accueil sert à recueillir vos besoins et présenter le déroulement du bilan. La phase d’investigation sert à l’analyse des expériences professionnelles et personnelles afin d’élaborer votre PTP. La phase de conclusion présente une synthèse de vos aptitudes et détaille le plan de votre action de formation. Votre organisme de formation vous remet votre bilan rédigé servant de document de positionnement préalable.

3. Renseignez-vous sur la durée de votre congé et la rémunération

Quelles sont les conditions de durée et de rémunération des stagiaires ? L’entreprise ou les Transitions Pro versent une rémunération au salarié pendant son apprentissage. L’agent public reçoit une indemnité mensuelle forfaitaire à laquelle s’ajoute un supplément familial de traitement.

Durée du congé de formation

Le congé d’un fonctionnaire ne peut dépasser une durée 3 ans au cours de toute sa carrière. L’agent public peut l’utiliser en une seule fois ou en plusieurs fois. La durée minimale de congé d’apprentissage pour les fonctionnaires hospitaliers est fixée à 10 jours. Le salarié n’a pas de limite de durée pour effectuer son CFP.

Rémunération pendant le congé d’apprentissage

Le salarié conserve l’intégralité de son salaire lorsque son salaire est inférieur à 2 SMIC. Au-delà, le montant dépend de la durée du PTP. Les fonctionnaires sont rémunérés par leur administration pendant la première année d’apprentissage. Les agents publics reçoivent une indemnité mensuelle équivalente à 85 % du traitement brut et l’indemnité de résidence.

4. Demander votre autorisation d’absence à votre employeur

Lorsque votre apprentissage se déroule sur le temps de travail, l’accord de votre employeur est nécessaire. Le salarié demande l’autorisation à sa hiérarchie par courrier recommandé. L’agent public adresse sa demande d’autorisation en recommandé à son administration. Retrouvez les termes de l’accord ou du refus d’autorisation de congé de formation par l’employeur.

La demande de congé de formation du salarié

Votre formation est inférieure à 6 mois ? Demandez votre congé au moins 2 mois avant la date de début de l’apprentissage. Si sa durée est supérieure à 6 mois, effectuez votre demande au moins 4 mois avant le début. L’entreprise a 30 jours pour vous répondre. Sans réponse dans ce délai, l’autorisation est automatiquement accordée. L’employeur peut reporter la période d’apprentissage jusqu’à 9 mois si la bonne marche de l’établissement le requiert.

La demande de congé de formation de l’agent de la fonction publique

Les fonctionnaires hospitaliers doivent formuler leur demande au moins deux mois avant le premier jour d’apprentissage. Les fonctionnaires territoriaux disposent de trois mois et les fonctionnaires de l’État, quatre mois. Seules les nécessités de services peuvent motiver le refus. Les commissions administratives paritaires (CAP) sont sollicitées en cas de refus. Les refus consécutifs sont soumis à l’avis des CAP.

4. Effectuez la demande de financement de votre congé de formation

À l’instar du CIF, les frais de votre apprentissage sont pris en charge sous certaines conditions. À savoir, les frais pédagogiques et les frais de résidence. Les Transitions Pro et les budgets publics alloués financent les congés.

La demande de financement de congé individuel dans le secteur privé

Les salariés du secteur privé effectuent leur demande de financement auprès de leur association Transitions Pro régionale. L’ATpro valide ou non la pertinence de votre PTP et les opportunités d’emploi ou création d’entreprise dans la région. Votre dossier passe finalement devant la Commission d’instruction que pilote votre commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR). Rapprochez-vous de votre organisme Transitions Pro de votre région pour le détail des formalités à accomplir.

La demande de financement de congé individuel de l’agent public

Des crédits alloués aux congés de formation professionnelle financent ceux des agents de la FPE et de la FPT. Les agents de la fonction publique hospitalière doivent adresser leur demande de prise en charge à l’ANFH.

Vous envisagez un congé de formation dans le cadre d’une évolution professionnelle ? Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour réussir votre projet professionnel grâce à notre organisme de formation ABACUS. Spécialistes de la gestion de carrière, nous orientons les salariés, demandeurs d’emploi et indépendants vers les formations adaptées. Contactez-nous pour réaliser votre bilan de compétences, VAE ou formation à la création ou reprise d’entreprise.

ABACUS, votre cabinet d'information sur la formation et les ressources humaines
ECRIT PAR
ABACUS
Expert ABACUS

42 réponses

  1. Bonjour!
    Je remercie ABACUS pour ces informations bien détaillées et explicite. Moi ,qui avais un doute concernant le congé de formation professionnelle que j’ai envisagé alors que je viens d’être embauché en CDI, j’ai trouvé toutes les réponses à mes questions. Grâce à ABACUS je connais les organismes à contacter. Franchement c’est parfait. Maintenant tous mes doutes ont dissipé. Merci

    1. Votre employeur peut le refuser jusqu’à 2 fois (à condition de motiver le refus). Au bout de la 3ème fois, votre demande passera automatiquement par une validation ou non de la commission paritaire. Généralement, l’employeur le refuse pour motif de désorganisation de l’effectif. Si vous vous y prenez assez à l’avance, et qu’il refuse une première fois, cela lui laisse le temps de s’organiser pour la suivante. Si vous sentez que vous n’obtiendrez pas gain de cause dans tous les cas, vous pouvez d’ores et déjà faire un recours à la commission paritaire qui suit votre dossier, en effet.
      J’espère que cela vous aidera.
      Bien à vous,
      Kévin

  2. Bonjour,
    j’ai obtenu un congé de formation (cfp) de 9 mois pour préparer un CAP.
    J’ai sollicité une école et elle est payante (centre européen de formation), 2000€…
    Puis je utiliser le compte personnel de formation (CPF) pour financer l’inscription? (L’école est éligible CPF)
    (Je précise, je suis enseignant, fonction publique.)

    1. Bonjour,
      Oui tout à fait ! A la seule condition que votre admnistration vous débloque vos heures CPF toutefois.
      Bien à vous,
      Kévin

  3. Bonjour,

    Fonctionnaire territorial, Je souhaite faire une formation de reconversion professionnelle de 4 mois, comportant des cours le samedi. Son calendrier présenté 6 jours ouvrés /mois où il n’y a pas de cours. Ma collectivité employeur me demande de revenir travailler ces 6 jours. Je sais que je ne pourrai pas mener de front et mon travail et ma formation de reconversion professionnelle avec des cours le samedi, de surcroît. Bref, de l’activité de formation et professionnellle 6 jours sur 7, pendant 4 mois,
    J’ai demandé un congé de formation personnelle de 4 mois ou je serai rémunérée à 85 % de mon traitement brut.
    Mais mon employeur ne veut pas me l’accorder pour les 6 jours / mois ou il n’y a pas de cours et durant lesquels je veux réviser ma formation.
    Étant donné que j’ai droit à 3 ans de CFP dans ma carrière dont 12 mois avec une indemnité à 85 % de mon traitement brut indiciaire, dans quelle mesure mon employeur peut il m’obliger à fractionner ces seuls 4 mois sur 12 rémunérés que je souhaite prendre en m’obligeant à revenir travailler, alors que je veux choisir d’être rémunérée moins (a 85 %) dans le cadre d’un CFP afin de pouvoir suivre uniquement ma formation de reconversion pro pendant 4 mois ?
    Je vous remercie de votre aide et de vos infos, car je suis dans une impasse là.
    Bien cordialement

    1. Bonjour Laurence,
      Je ne saurais me prénoncer sur la possibilité pour votre employeur de vous refuser juridiquement le CFP compte tenu de ce jour hebdomadaire où vous ne serez pas en formation, mais je trouve ça dommage de vous faire revenir alors que le congé est justement fait pour s’occuper à autre chose avec pour objectif de se reconvertir, ou d’évoluer professionnellement. Avez-vous la possibilité de saisir un représentant du personnel ? Ou bien, de saisir la commission administrative paritaire rattachée à votre fonction pour discuter de votre cas (en charge des carrières individuelles chez les fonctionnaires) ? Cela me semble la marche à suivre.
      J’espère que cela vous aidera.
      Bien à vous,
      Kévin

  4. Bonsoir,
    Je travaille dans une école privée et souhaite faire une formation non prise en charge par le CFP. Je ne demande pas de financement, ni d’être rémunérée les jours de mon absence. La seule chose que je demande c’est être libérée 1.5 jours ouvrés tous les 2-3 mois à raison de 18-20 jours sur 2 ans (9-10 jours par an). J’ai trouvé la personne qui peut me remplacer, mais mes collègues refusent mon absence, prétextant la difficulté d’une organisation certaine. Que puis-je faire? Mon employeur est le CA et non mes collègues. Qu’est-il possible de faire dans ce cas?

    1. Bonjour Marie,
      Merci pour votre commentaire. L’accord préalable de vos collègues n’est que de principe et pour vous éviter des tensions malvenues au sein de votre équipe. Mais la décision ne leur revient pas. Si vous estimez avoir fait le nécessaire pour leur éviter des problématiques organisationnelles, vous devez maintenant demander l’accord de votre employeur, et penser à vous !
      Bien à vous,
      Kévin

    1. Bonjour Sofia,
      Malheureusement non, pour faire une demande de PTP vous devez être en poste et opérationnelle.
      Bien à vous,
      Kévin

  5. Bonjour,

    Merci pour ces informations utiles.
    Est ce qu’on peut bénéficier d’un congés personnel de formation avec maintient à 85% de salaire et suivre une formation en alternance ?
    Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour,
      Non, les deux dispositifs sont très différents. Il doit s’agir d’une formation qui ne vous lie pas avec une nouvelle entreprise, car vous restez rattachée à la vôtre y compris en congés.
      Bien à vous,
      Kévin

  6. Bonjour,
    Je suis fonctionnaire territoriale dans 2 communes. Je souhaite demander un congé de formation à mes employeurs pour faire un CAP l’an prochain, dispensé par le GRETA. S’ils acceptent, j’ai compris que je recevrai 85% de mon traitement brut pendant 12 mois maximum, mais concernant le financement dudit CAP (760 heures – je ne dispose que de 96h sur mon CPF), vers qui puis-je me tourner?

    1. Bonjour,
      Vous-même malheureusement, il n’existe pas d’autres dispositifs de financement pour les fonctionnaires, hormis si vous disposez d’un compte personnel d’activité, dit CPA (compte d’engagement citoyen, ou compte professionnel de prévention par ex). Vous pouvez toujours vous rapprocher de votre région au cas où.
      Bien à vous,
      Kévin

      1. merci pour votre rapidité et votre aide!
        Si mes employeurs n’y sont en aucun cas obligés, ont-ils néanmoins la possibilité de financer ma formation? comment en faire la demande?

        1. Avec plaisir !
          En effet, s’ils ne sont pas obligés de vous aider, ils peuvent le faire. Pour cela, la condition devra certainement être la proximité entre votre formation et votre fonction actuelle, si jamais un lien peut être fait. Vous pouvez vous adresser directement à votre administration (RH), et demander à échanger sur votre projet pour ce qu’on peut vous proposer. Pas de démarche formelle en particulier.
          Bon courage dans vos démarches et à votre dispo toujours.
          Bien à vous,
          Kévin

  7. Bonjour,

    Etant salariée dans le privé depuis plus de 2ans, je souhaite faire une formation reconnue RNCP en alternance dans une autre entreprise; cette formation va durer 2ans. Puis-je faire la demande d’absence à mon employeur dans un premier temps, puis préparer mon dossier avec l’ATpro. En cas de refus de mon employeur et de l’ATpro, quels solutions est-ce que je peux envisager ?

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Vous pouvez en effet faire une demande d’absence à votre employeur dans un premier temps, et parallèlement, prendre RDV avec un CEP pour discuter de votre projet. La demande d’absence étant sur une période longue, j’espère que vous obtiendrez gain de cause. Si tel n’est pas le cas, il vous faudra envisager de quitter l’entreprise par le biais d’une rupture conventionnelle, mais en aucun cas démissionner. Cela ne vous ouvrerait pas de drois aux ARE, ni de financement possible par Pôle Emploi. Et vous ne pouvez pas prétendre au dispositif démissionnaire compte tenu du fait que vous avez moins de 5 ans d’ancienneté dans votre entreprise.
      Bon courage dans vos démarches.
      Bien à vous,
      Kévin

  8. bonjour,

    Merci pour votre article. Je suis en CDI depuis 6 mois et je souhaite après un an d’ancienneté effectuer des cours de langue dans un autre pays. Pensez-vous que je peux être concernée par le congé de formation ? Je cumule avant ce poste plus de 2 ans et demi d »expérience (Alternance, Interim et CDD) Merci

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et désolé pour le délai de réponse.
      Les conditions sont les suivantes : « Le salarié doit justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans consécutifs ou non, dont 1 an dans la même entreprise, quelle que soit la nature des contrats successifs. » Source service-public.fr. Donc en effet, dès lors que vous aurez 1 an d’ancienneté dans l’entreprise + vos contrats précédents, vous pourrez y prétendre.

  9. Bonjour,
    Je suis fonctionnaire, je demande le financement d’une formation à hauteur de 1500 €, j’ai 150 heures de CPF.
    Ma formation de 9 mois comprend 200h de cours chaque lundi et ou vendredi et 400h de stage à Raison de 10h minimum par semaine.
    Au vu de l’investissement demandé… s’est posée la question d’un temps partiel… puis après échange avec la direction j’ai demandé l’octroi d’un congé individuel de formation pour 9 mois.
    Je devrais transmettre ma fiche de présence chaque semaine ou mois au RH,simplement lorsque je n’ai ni cours ni stage ( et que je bosse la préparation de l’examen chez moi ) est ce que je dois aller travailler ?
    Je percevrai 85% de mon brut.
    J’ai choisi cette option pour me consacrer pleinement à mon projet sans tout mélanger mais finalement je ne sais pas si j’ai bien pensé.
    Merci de votre retour si vous me comprenez !

    1. Bonjour Lou,
      Tout est très clair merci.
      Mais malheureusement, je ne saurais vous répondre… Je crains que le temps passé aux révisions n’est pas compté dans votre « temps de formation ». Il se peut que vous ayez l’obligation de travailler en dehors de vos heures de formation/stage officielles. Si j’étais vous, j’anticiperais auprès de votre admnistration pour que le sujet soit clarifié.
      Bien à vous,
      Kévin

  10. Bonjour,
    Je suis fonctionnaire territoriale et j’envisage de me préparer pour le concours CRPE. Pour cela je vais faire appel à centre de formation que je paierai et demander un congé formation professionnel d’une durée d’un an.
    J’ai discuté de mon projet au DGS de ma mairie qui est très enthousiaste .
    La seule chose qui le bloc c’est le côté «  rémunéré « pour mon salaire..
    Il aimerait savoir « qui » va me verser mon salaire? Est ce que la mairie sera aidée par des subventions….parce que dans le cas contraire la mairie ne pourra pas assumer mon salaire et celui de ma remplaçante….
    Éclairez ma lanterne s’il vous plait , le DGS n’a jamais été confronté à ce cas de figure et est donc aussi un peu perdu.

    1. Bonjour Vincent,
      Merci pour votre commentaire détaillé et ravi que votre projet puisse prendre forme.
      Pour ce qui du maintien des 85% de votre rémunération, et parmi tous les textes de loi que j’ai pu lire, il est fait mention « d’une rémunération versée par l’administration »… Je n’en sais pas plus honnêtement, directement par votre mairie, ou prise en charge par l’administration de la fonction publique d’Etat ? Je pense que votre DGS devrait se renseigner auprès de ses instances supérieures pour connaître les aides/subventions éventuelles.
      Bien à vous,
      Kévin

  11. Bonjour,
    J’ai fait une demande pour faire une formation via un PTP CDI.
    Mon employeur me dit que je serai en absence autorisée non payée et non pas en congé formation, il me semble qu’il y a une différence non négligeable entre les deux non?
    Merci d’avance pour votre aide.
    Cordialement,
    Cyndie

    1. Bonjour Cyndie,
      Tout à fait, la demande de PTP permet le maintien de la rémunération à 100% (ou un peu moins si salaire supérieur à 2 fois le SMIC). Le maintien de votre salaire ne dépend pas de votre employeur mais du Transition Pro de votre région, qu’il soit rassuré donc.
      Bien à vous,
      Kévin

  12. Bonjour,
    Je suis actuellement en CDI.
    Dans le cadre du plan de développement des compétences, je souhaiterai intégrer la formation pour devenir notaire.
    Cette formation commence par un mois entier de cours. Les formations de l’INFN ne sont pas inclues dans le CPF.
    Y-a-t-il un autre moyen d’obtenir un financement pour cette partie de la formation afin de compenser la perte de salaire ?
    Vous remerciant par avance,
    Cordialement

    1. Bonjour Ruth,
      Merci pour votre commentaire.
      Est-ce que votre employeur bénéficie du financement via l’OPCO pour cette formation ? Avez-vous vu avec lui pour continuer de percevoir votre salaire pendant votre formation ? Sinon, vous pouvez peut-être voir du côté de la région, si des aides sont possibles, sans garantie toutefois. Généralement, en tant que salarié, la formation/et le maintien de rémunération sont soient prises en charge par l’employeur, soit par le Transition Pro via un CPF de transition professionnelle (ex : Congé individuel de formation, le CIF).
      Merci d’avance pour votre retour.
      Bien à vous,
      Kévin

  13. Bonjour,

    J’ai fais une demande de formation d’une durée de 6 mois à mon employeur qui a été acceptée. Puis, j’ai réalisé un dossier de prise en charge de la formation avec Transition Pro qui a été également accepté.
    Actuellement en formation en vue d’une reconversion professionnelle, le coût de la formation est régularisé en totalité par Transition Pro.
    Mon salaire est versé par mon employeur qui, se fera remboursé en totalité par Transition Pro.
    Cependant, j’aimerais savoir si l’employeur à le droit de retenir des CONGÉS PAYÉS durant la formation, sachant que je suis en formation Transition Pro?

    Bien à vous.

    Marie-Andrée

    1. Bonjour Marie-Andrée,
      Merci pour votre commentaire.
      Non, votre employeur ne peut retenir vos congés payés durant la durée de votre formation, les acquis sociaux au même titre que la rémunération sont maintenus durant le PTP.
      Bien à vous,
      Kévin

  14. Bonjour,

    J’ai fais une demande de formation d’une durée de 6 mois à mon employeur qui a été acceptée. Puis, j’ai réalisé un dossier de prise en charge de la formation avec Transition Pro qui a été également accepté.
    Actuellement en formation en vue d’une reconversion professionnelle, le coût de la formation est régularisé en totalité par Transition Pro.
    Mon salaire est versé par mon employeur qui, se fera remboursé en totalité par Transition Pro.
    Cependant, j’aimerais savoir si l’employeur à le droit de retenir des CONGÉS PAYÉS durant la formation, sachant que je suis en formation Transition Pro?

    Bien à vous.

    Marie-Andrée

  15. Bonjour, je suis fonctionnaire de la fonction publique territorial depuis une dizaine d’année.
    Je recherche le meilleur moyen de quitter mon poste (directeur Alsh).
    J’ai deux options : soit trouver une mutation et obtenir un poste un peu plus élevé soit changer de boulot…
    Pour la 1ère option, je souhaiterais faire une formation pro (DEJEPS) afin d’évoluer ou muter.
    J’hésite entre demandé une mise à dispo, c’est à dire financer moi-même la formation mais j’ai besoin de toucher le chômage (loyers…) donc je ne sais pas comment faire…
    ou
    Demander un congés de formation pro , pour passer le DEJEPS en alternance (50% du temps), qui peut ne peut-être pas accepté mais qui me permet d’être rémunéré par ma mairie.
    Est-il possible d’effectuer son stage dans une autre structure ?
    Malheureusement le plan « demission-reconversion » n »est pas possible pour la fonction publique.
    Que faire et ou trouver éventuellement un conseiller en évolution pro pour les agents du public ?
    Bien cordialement

    1. Bonjour Alex,
      Merci pour votre commentaire.
      Pour votre première option, je crains que vous ne puissiez pas toucher le chômage lors d’une mise à dispo, par contre, vous pouvez éventuellement être inscrit à Pôle Emploi pour obtenir une aide au financement de votre formation. A confirmer avec un conseiller Pôle Emploi, car il y a peu de ressources en ligne sur le sujet.
      Pour la seconde, en effet, vous auriez la possibilité d’effectuer votre formation/stage dans une autre structure, c’est d’ailleurs le cadre du congé de formation dans la fonction publique.
      Si j’étais vous, je me renseignerai avant tout auprès de Pôle Emploi, et pourquoi auprès du CNFPT (la structure d’information et d’accompagnement dans la formation des agents de la fonction publique territoriale). En fonction des scenarii qui s’offrent à vous, vous saurez vers quoi vous diriger.
      Je reste à votre disposition.
      Bien à vous,
      Kévin

  16. Bonjour, je me permets de vous demander un avis. Je suis dans la FPH et titulaire de mon poste. Je suis en attente de la commission de financement par CFP avec demande d’autorisation de ma cadre : ok si remplacement mon temps d’absence. Dossier rempli par DRH avec cachet « pour la directrice générale  » et signature (sans réponse par rapport au rempla), donc qui autorise mon absence. Si je ne suis pas remplacée, ma cadre peut elle m’interdire à formation ? Avez vous un texte? Quels sont mes droits svp ?
    En vous remerciant par avance

    1. Bonjour,
      Votre administration peut en effet refuser votre congé pour des raisons de difficulté à vous remplacer, mais elle peut le faire seulement 3 fois après 3 demandes de votre part. Au bout de la 3ème fois, c’est la commission paritaire qui prendra à elle-seule la décision, ce qui pourrait jouer en votre faveur auquel cas (d’autant plus si obtenez un accord de principe dès cette première demande).
      Mais pourvu que la première soit la bonne !
      Bien à vous,
      Kévin

      1. Entendu, merci pour votre réponse. Par contre doit elle motiver son refus ? Techniquement c’est faisable de me remplacer.
        En vous remerciant.

        1. Tout à fait, le refus doit être motivé, et justifié. Sans quoi, un accord est obligatoire et le commission paritaire pourrait être saisie.
          Bien à vous,
          Kévin

          1. Je vous en prie Laetitia, n’hésitez pas à nous laisser un avis sur Google pour la force !
            Au plaisir de vous aider,
            Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager la publication

Thématiques associées
A découvrir également
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement

Les guides conseils ABACUS pour réussir votre reconversion ou évolution professionnelle

Un bilan de compétences en ligne et en 2 mois pour construire votre projet de reconversion professionnelle ?

//A la Une du blog

Le CPF de transition professionnelle plus en détails
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement