Vos recherches sur le CPF à partir du moteur de recherches Google : voici ce que vous cherchez vraiment !

Article un peu spécial cette fois-ci car nous avons décidé d’éclairer vos recherches autour du CPF sur Google. S’il commence à se répandre dans l’esprit des actifs, le CPF (Compte Personnel de Formation) est encore trop méconnu. Et pour cause, il y a clairement un manque de communication sur les droits personnels à la formation. Cela vaut pour les communications internes aux entreprises, mais pas que. Les institutions publiques ne sont pas toujours au fait de l’actualité du CPF. Il faut dire qu’il a connu de nombreuses réformes ces dernières années. Il est évident qu’il n’est pas simple de s’y retrouver avec tous ces changements. Pour vous aider à mieux appréhender le sujet, nous considérons utile de vous confier quelques informations et précisions.

« Qu’est-ce que vous cherchez vraiment sur le CPF ? » par ABACUS, votre partenaire de formation professionnelle.

Le « Compte CPF », qu’est-ce que c’est ?

Vous êtes nombreux à saisir « Compte CPF » sur Google. Mais également « CPF connexion », « Mon compte activité CPF », ou encore « application CPF ». Ce que vous cherchez vraiment, c’est le site dédié au Compte Personnel de Formation appelé plus communément MonCompteFormation.

Aussi disponible en application mobile sur Androïd ou Apple, MonCompteFormation a vu le jour le 21 novembre 2019. L’objectif ? Permettre à chaque actif d’avoir un accès facilité à ses droits acquis au titre de la formation. Mais mieux encore, MonCompteFormation est un catalogue de toutes les formations éligibles au CPF. En quelques clics seulement, vous pouvez trouver un organisme de formation près de chez vous, et vous inscrire à une session de formation. Géré par la Caisse des dépôts et consignations, c’est une véritable révolution pour la formation professionnelle.

Comment « Créer mon compte CPF » ?

À l’échelle nationale, vous êtes plus de 2 000 à chercher « Créer mon compte CPF » sur Google par mois. Autres variantes, « comment utiliser son CPF », « CPF comment ça marche » ou « comment activer son CPF ». Rassurez-vous, c’est très simple. Si c’est ce que vous recherchez vraiment, retrouvez notre pas-à-pas CPF. En quelques minutes seulement, votre espace personnel peut être activé.

Voici ce dont vous avez besoin : votre carte vitale, une adresse mail active, et un clavier mobile ou ordinateur. C’est tout ! Depuis votre compte CPF sur MonCompteFormation, vous pourrez connaître le montant de vos droits, rechercher une formation et même vous inscrire.

« Qui peut bénéficier du compte personnel de formation ? »

Tous les actifs ! Sont concernés par le Compte Personnel de Formation (CPF) les salariés, les agents publics, les demandeurs d’emploi, les travailleurs indépendants… À partir du moment où il y a période travaillée, il y a acquisition de droits CPF. La nature du contrat de travail n’importe pas (CDI, CDD ou intérim), tout dépend du nombre d’heures travaillées dans l’année uniquement. Bien sûr, les conditions diffèrent selon votre statut. Nous vous invitons à consulter dans notre menu principal l’onglet « Je suis », et de choisir selon votre profil. Vous retrouverez toutes les informations utiles vous concernant sur le CPF.

« Formation éligible CPF » : quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Si vous tapez « formation éligible CPF », c’est très certainement parce que vous ne savez pas ce que vous souhaitez faire. Vous avez sûrement besoin d’avoir une liste des formations éligibles pour vous faire une idée.

Dans les grandes lignes, les principales formations éligibles au CPF sont :

  • Le bilan de compétences : idéal pour faire le point sur sa carrière, évoluer dans son métier, ou en changer totalement
  • La VAE (ou Validation des Acquis de l’Expérience) : si vous souhaitez « certifier » vos compétences acquises dans votre métier au titre de votre expérience
  • Le permis B, C ou D : les permis de conduire voiture et poids-lourd sont éligibles au CPF, oui !
  • Le Certificat CléA : parfait si vous souhaitez valider un socle général de compétences et de connaissances
  • Les formations en langues étrangères : apprendre l’anglais, l’espagnol, l’allemand… C’est possible grâce à son CPF
  • La Création ou reprise d’entreprise : l’accompagnement à l’entrepreneuriat est finançable par le CPF
  • Le CACES® : vous travaillez dans la manutention, le transport, la logistique ? Le CACES® est éligible à votre Compte Personnel de Formation !

« CPF fonction publique » : est-ce que j’ai un CPF en tant qu’agent public ?

La réponse est oui ! Au même titre que les salariés du privé, les agents du public dispose d’un CPF. Qu’importe que vous travailliez dans la fonction d’État, la fonction territoriale ou hospitalière. Toutefois, les modalités ne sont pas du tout les mêmes, et le CPF a pour le moment moins évolué. En effet, là où il est désormais crédité en euros pour le privé, la fonction publique fonctionne encore en heures. Chaque année, des heures supplémentaires sont attribuées au titulaire du compte, au prorata de son temps travaillé sur l’année N-1.

Pour en savoir plus sur le CPF dans la fonction publique, découvrez notre page dédiée aux agents du public.

« CPF demandeur d’emploi » : utiliser son CPF au chômage, c’est possible

C’est une demande qui revient souvent. « Comment utiliser le CPF quand est demandeur d’emploi ? ». « Comment utiliser son CPF quand on est au chômage ? ». Faut-il nécessairement être en activité pour utiliser son CPF ? Et bien non ! Vous pouvez tout à fait être demandeur d’emploi et mobiliser votre CPF pour financer une formation. C’est notamment le cas lorsque Pôle Emploi ne souhaite pas prendre en charge une formation dans le cadre de l’AIF (Aide Individuelle à la Formation). Il vous reste alors la possibilité de l’abondement de votre CPF. Ainsi, vous pouvez demander à votre Pôle Emploi de cofinancer votre formation (voir plus bas dans l’article « CPF Pôle Emploi »).

« Heures CPF en euros », c’est vrai ? Comment ça marche ?

Alors, oui c’est vrai, à part pour la fonction publique. Depuis le 1er janvier 2019, les heures que vous aviez sur votre CPF ont été transformées en euros. Comment ça marche ? Chaque année, et en fonction de votre temps de travail sur l’année précédente, vous pouvez désormais percevoir jusqu’à 500 € ou 800 € selon votre statut et vos qualifications.

Et mes heures déjà acquises alors ? Pas de panique, si vous aviez déjà un compte CPF avant 2019, la conversion de vos heures a été automatique. En termes de calcul, 1h = 15 €. Vous pouvez le vérifier sur votre espace personnel, le compte doit être bon ! Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à contacter la Caisse des dépôts, ou bien tous les employeurs que vous avez eu depuis 2015. Pourquoi l’année 2015 ? Voir ci-dessous !

« CPF DIF » : quelle différence ? Où est passé mon DIF ?

Sûrement le sujet le plus confusant pour les titulaires de droits acquis au titre de la formation. Avant 2015, vous pouviez apercevoir sur votre fiche de paie une ligne « DIF » avec un nombre d’heures inscrit. Le Droit Individuel à la Formation (DIF) est en réalité l’ancêtre du CPF. Chaque année, vous gagniez des heures supplémentaires que vous pouviez utiliser pour vous former. Au 1er janvier 2015, le DIF est devenu le CPF, toujours selon le principe d’un nombre d’heures gagné par année travaillée.

Sur MonCompteFormation, votre solde de Droit Individuel à la Formation n’est pas renseigné automatiquement. Vous devez impérativement saisir votre DIF avant le 31 décembre 2020 ! Pour connaître votre nombre d’heures DIF, consultez votre fiche de paie de décembre 2014 ou janvier 2015. Vous avez peut-être obtenu une attestation de DIF par votre ancien employeur ou votre employeur actuel, si vous travaillez toujours pour la même société.

Ne dites plus « CIF » et « Fongecif » mais « PTP » et « Transitions Pro »

Au même titre que le CPF a remplacé le DIF, le CIF (Congé Individuel de Formation) a aussi été remplacé depuis le 1er janvier 2019. Désormais, place au Projet de transition professionnelle (PTP), appelé également CPF-TP. Le principe reste à peu près le même, à savoir, prendre un « congé » pour se former. Par contre les conditions ont un peu changé. Durée du congé, modalités, rémunération pendant la formation… Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le « nouveau CIF », dit le PTP.

Sachez d’ailleurs que le CIF n’est pas le seul à avoir disparu du jargon de la formation. Le Fongecif (environ 90 000 recherches mensuelles tout de même !) a été également réformé. Dorénavant, place aux Transitions Pro. Les missions sont globalement les mêmes que celles de l’ancien Fongecif. Entre autres, ces Commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR) maintiennent le salaire des bénéficiaires d’un PTP.

« CPF permis » : oui, le permis de conduire B est éligible au CPF

Nous l’avons évoqué plus haut, mais nous le confirmerons de nouveau ici : le permis B est éligible au CPF. Vous allez penser : mais en quoi le permis de conduire est professionnalisant ? En fait, si vous pouvez le financer avec le CPF, c’est parce qu’il peut justement booster votre employabilité. Selon où vous vous situez, vous avez peut-être besoin du permis pour trouver un travail, ou pour vous y rendre. Le permis B est donc considéré comme une action de formation dont l’objectif est de sécuriser et développer un projet professionnel.

À noter également que les permis poids-lourd C et D sont également éligibles au CPF. Plus d’informations sur notre page dédiée à comment passer son permis avec le CPF.

« CPF Pôle Emploi », « CPF employeur » … Qu’est-ce que l’abondement du CPF ?

Souvent, la requête du « CPF » est associée à « Pôle Emploi » ou à « employeur ». Pourquoi ? Car vous cherchez certainement à vous faire cofinancer votre formation éligible au CPF. Et vous avez raison, puisque c’est tout à fait possible. À ce moment-là, nous parlons d’abondement du CPF. Selon votre projet professionnel et votre statut (salarié ou demandeur d’emploi), vous pouvez obtenir le cofinancement de votre formation.

La bonne nouvelle pour les demandeurs d’emploi, c’est que l’abondement de votre CPF est maintenant possible directement dans MonCompteFormation. Pour les salariés, il faudra encore un peu patienter. Initialement prévu pour fin juin, le Covid-19 a dû retarder sa mise en place. Affaire à suivre. Retrouvez plus d’informations sur l’abondement du CPF ici.

Les « OPCA » n’existent plus, les OPCO les ont remplacés

Autre changement intervenu depuis le 1er janvier 2019. Les OPCA géraient le CPF depuis son avènement en 2015. Depuis, leurs missions ont changé, et le CPF a été confié à la Caisse des Dépôts.

Toutefois, si vous êtes dirigeant(e) d’une TPE/PME, vous pouvez désormais solliciter votre opérateur de compétences dit OPCO pour une contribution financière. En effet, les OPCO peuvent prendre en charge le coût de la formation de vos salariés. Cela est rendu possible dans le cadre du Plan de développement des compétences (ancien Plan de formation). Selon votre branche professionnelle, vous appartenez à un OPCO en particulier. Consultez notre liste des 11 OPCO pour en savoir plus.

Le « Plan de formation » = Le Plan de développement des compétences

Nous pouvons dire que cela finit par rentrer dans les mœurs, et les chefs d’entreprises et DRH l’ont de plus en plus assimilé. Cela dit, la recherche « Plan de formation » est toujours plus importante que « Plan de développement des compétences » sur Google. Mais, est-ce que c’est la même chose ? En grande partie oui, puisque le Plan de développement des compétences a remplacé le Plan de Formation au 1er janvier 2019. Cela veut dire que ce dernier n’existe plus.

Les missions sont les mêmes à quelques choses près. Nous ne parlons plus de « maintien de l’emploi », mais de « formations obligatoires » et « non obligatoires ». L’objectif ? Permettre à ses salariés de suivre des actions de formation pour booster leur employabilité. Les formations éligibles au Plan de développement des compétences sont les mêmes que celles éligibles au CPF. Pour en savoir plus, parcourez notre page dédiée à cette aide de l’employeur pour ses salariés.

Ne demandez plus à faire un « CPF autonome »

Le « CPF autonome » n’existe plus, et vous allez vite comprendre pourquoi. Auparavant, on appelait le « CPF autonome » une formation réalisée en dehors de ses heures de travail, sans que votre employeur n’ait été informé. Aujourd’hui, dire « CPF autonome » reviendrait à faire un pléonasme. Au fil des années, la définition du CPF a évolué, et la notion de « Personnel » a pris tout son sens.

En effet, l’utilisation de votre CPF est strictement individuelle et personnelle. Vous êtes le ou la seul(e) à pouvoir en bénéficier comme vous le voulez. Il s’agit de votre projet professionnel uniquement. Bien sûr, si vous n’avertissez pas votre employeur, vous ne pourrez pas disposer de votre formation sur votre temps de travail. Selon ce que vous comptez faire avec votre formation professionnelle, vous avez plus ou moins d’intérêt à avertir votre employeur. Si la formation a un lien avec votre activité actuelle, faites-le car votre employeur pourrait peut-être la cofinancer. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de juger !

« CPF sur temps de travail », c’est possible !

Réaliser une formation dans le cadre du CPF sur son temps de travail, c’est possible ! Cependant, la décision revient totalement à votre employeur. Très souvent, l’entreprise peut être réticente quant à l’utilisation du CPF de son employé. Notamment puisqu’elle pourrait considérer qu’il souhaite se former en vue de partir. Or, ce n’est pas nécessairement le cas ! Si la formation a pour but de monter en compétences et d’évoluer dans un métier, l’employeur a tout intérêt à encourager son bénéficiaire. D’autant plus qu’il y a un enjeu financier derrière. C’est la possibilité pour l’entreprise de former ses salariés à coût moindre ou nul (prise en charge par l’OPCO dans le cadre du Plan de développement, par exemple). En ce sens, le CPF doit vraiment être davantage considéré en entreprise.

« Se faire payer ses heures CPF », c’est impossible !

Nous voyons où vous voulez en venir avec cette requête, mais nous devons vous informer que c’est impossible. Encore une fois, le CPF vaut pour Compte Personnel de Formation. C’est-à-dire que le montant en euros dont vous disposez doit automatiquement être utilisé pour une formation professionnelle. Rien d’autres.

Et vous pourriez penser qu’une fois à la retraite, vous récupérerez ce montant en argent. Mais attention, ce n’est pas le cas non plus ! D’où l’intérêt de s’informer sur son CPF et sur toutes les possibilités qu’il offre. La formation professionnelle n’est pas seulement utile pour se perfectionner dans son métier. Elle peut permettre une reconversion professionnelle, un recentrage sur soi et ses compétences en vue de changer de vie… Les possibilités sont variées. Et puisque vous ne pourrez pas profiter du CPF d’une autre manière, autant vous en servir !

« Peut-on donner ses heures de CPF » ?

Les heures de CPF, cela n’existe plus (voir plus haut dans l’article « Heures CPF en euros »). Et malheureusement non, le CPF est non cessible. Vous ne pouvez donc pas en faire profiter quelqu’un si vous ne souhaitez pas le mobiliser. Pourquoi ? Car il s’agit tout simplement d’un crédit personnel, acquis strictement par ses propres moyens. Si la personne en question n’a pas un solde CPF suffisant pour financer sa formation, dites-lui qu’il existe d’autres façons de compléter son financement. Tout dépend de son statut professionnel. Pour connaître toutes les possibilités de financement, consultez notre page dédiée aux financements de la formation.

« Organisme de formation CPF » : cherchez plutôt ABACUS !

C’est bien évidemment un clin d’œil ! Bien sûr, peut-être que vous êtes arrivé(e) là sans nous connaître, peut-être encore moins en cherchant « organisme de formation CPF ». Toutefois, vous avez raison de précisé « CPF » dans votre recherche d’organisme. Qui dit organisme de formation éligible au CPF, dit organisme agréé et reconnu par l’État. Reconnu d’une part, pour la qualité de ses contenus pédagogiques, mais aussi pour son professionnalisme. Voici un article qui peut vous aider dans votre choix d’organisme de formation.

Et pour finir, n’hésitez pas à nous solliciter pour toute question sur votre CPF ou pour vous inscrire à l’une de nos sessions de formation !

Article de Kévin Maudet
ECRIT PAR
Kévin Maudet
Expert ABACUS

Laisser un commentaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
A découvrir également
Comment réussir son bilan de compétences ? Découvrez notre guide de réussite ABACUS !

Le guide pour réussir son bilan de compétences

Vous envisagez de faire un bilan dé compétences ? Découvrez notre guide pour le réussir : quand le faire, comment s’y préparer, comme se déroule-t-il ?
Toutes les réponses à vos questions avec ABACUS !

LIRE
Employeur, vous pouvez abonder le CPF de vos salariés sur le portail en ligne EDEF (MonCompteFormation)

L’abondement du CPF par l’employeur sur le portail EDEF

Depuis début septembre 2020, l’employeur peut réaliser l’abondement du CPF de ses salariés via le portail EDEF (Espace des Employeurs et des Financeurs). Découvrez comment fonctionne cet espace et quelles sont les dotations possibles au titre du CPF.

LIRE
Notre réseau
ABACUS recrute !
Vous recherchez un dispositif de formation ou de financement
Et si c'était le moment pour valoriser ses compétences...

//A la Une du blog

Booster sa carrière
Comment utiliser son CPF ?
Pour toutes questions
ou demandes
de renseignement