Avec

Booster son employabilité

La CPAM

#OSEZIMAGINERUNEMEILLEUREVIE
#MONCOMPTECPF

Changer de vie professionnelle

CPAM : abondement CPF en cas
d’accident du travail ou de maladie professionnelle

Dispositif moins connu, la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) propose aussi un abondement du CPF pour les victimes d’accident du travail et de maladie professionnelle.

Deux décrets existent et ont été publiés au Journal Officiel du 30 décembre 2017 et font de la CPAM un organisme financeur dans le cadre du CPF.

Vous êtes reconnu victime d’une incapacité permanente ? Quel que soit votre régime, général ou agricole, vous pouvez en bénéficier !

Un taux d’incapacité de 10%
pour bénéficier du droit à l’abondement CPF

Cet abondement de la CPAM concerne uniquement les victimes d’accident du travail et de maladie professionnelle dont le taux d’incapacité permanente a été évalué à 10% ou plus.

Ce taux est fixé suite à l’analyse des déficiences causées par le poste professionnel occupé, invalidant la victime dans son poste et dans sa vie quotidienne.

Cette aide de la CPAM est complémentaire des rentes permanentes et de l’indemnité en capital, elles sont donc cumulables.

Booster son employabilité

Un abondement du CPF :
jusqu'à 7 500 € sur votre compte

La victime d’accident du travail ou de maladie professionnelle bénéficie d’un seul abondement en heures complémentaires de 500 heures.

Si vous avez été reconnu(e) victime d’un taux d’incapacité permanente depuis le 1er janvier 2019, ces 500 heures peuvent se transformer en un abondement de 7 500 € maximum.

Ces heures ou ces euros sont utilisables en plusieurs fois, et peuvent financer tout ou partie d’une formation éligible au CPF.

Toutefois, le bénéficiaire doit justifier d’un solde insuffisant sur son compte CPF pour financer la formation souhaitée : s’il dispose suffisamment d’euros CPF, l’abondement est caduc.

Un abondement CPF
unique et en une seule fois

L’abondement CPF de ces 500 heures ou de ces 7500€ est unique. C’est-à-dire qu’il est versé en une seule fois.

Il vaut pour un accident du travail ou une maladie professionnelle qui reconnaît l’incapacité permanente de la victime à hauteur de 10% minimum.

Par contre, si la victime a connu au moins deux accidents du travail, ou si deux maladies professionnelles distinctes ont été reconnues, elle peut bénéficier d’un abondement supplémentaire aux 500 heures initiales.

Des heures CPF monétisées en euros
depuis le 1er janvier 2019

Lorsque les décrets sont entrés en vigueur en 2018, les heures complémentaires versées par la CPAM tenaient compte du coût initial de la formation.

Pour exemple, si la formation coûtait 20€/heure, une seule heure CPF abondée était mobilisée.

Depuis le 1er janvier 2019, le Compte Personnel de Formation a évolué : les heures acquises au titre du CPF ont été converties en euros, à hauteur de 15€/heure.

En ce sens, la CPAM a annoncé le 26 juin 2020 la transformation de ces 500 heures d’abondement en 7 500 € (500 heures x 15 € = 7 500 €).

Comment j’accède à mon CPF ?

Comment bénéficier de l’abondement
CPF de la CPAM ?

Pour bénéficier du versement d’heures supplémentaires, la victime doit fournir une notification de son taux d’incapacité permanente, envoyée par la CPAM (Sécurité Sociale) dont elle dépend.
La demande doit impérativement être formulée dans les 2 ans qui suivent la date de la dernière notification de taux d’incapacité permanente. Passé ce délai, la CPAM peut refuser une demande d’abondement.

Pôle emploi, la CPAM, l’AGEFIPH…
d’autres abondements CPF possibles

D’autres organismes peuvent financer votre formation dans le cadre du CPF : L’AIF de Pôle Emploi, l’AGEFIPH si vous êtes reconnu travailleur handicapé, ou encore votre Région dans le cadre de sa politique de formation.

Pôle emploi si vous êtes demandeur d’emploi, la CPAM en cas de reconnaissance d’un taux d’incapacité permanente, et l’AGEFIPH si vous êtes reconnu travailleur handicapé peuvent abonder votre CPF pour financer tout ou partie de votre formation.

Vous avez des questions sur votre financement ? Chez ABACUS, nous proposons les services d’un conseiller expert en formation dans le cadre du CPF.

Valoriser ses compétences
Des questions sur votre financement ?
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.