Booster son employabilité

Avec

Valoriser ses compétences

Le Compte Professionnel
de Prévention
pour booster
sa carrière

#OSEZIMAGINERUNEMEILLEUREVIE
#MONCOMPTECPF

Changer de vie professionnelle

Utiliser son Compte Professionnel de Prévention (CPP)
pour son CPF

Entré en vigueur le 1er janvier 2015 au même titre que le CPF, le Compte Professionnel de Prévention (CPP) a remplacé le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité.

Il concerne tout salarié exposé à un ou plusieurs risques professionnels dans le cadre de la pénibilité du travail, évalués selon un référentiel homologué.

Selon les risques et l’âge du salarié, des points sont crédités sur ce CPP, puis automatiquement transformés en euros sur le CPF, en complément de votre solde d’acquis en tant qu’actif (dans la limite de 5 000 €).

Il s’agit donc d’un moyen complémentaire de financer sa formation professionnelle, et consiste en une alimentation du CPF, au même titre que le CEC, le DIF et le financement personnel.

Changer de vie professionnelle

Quels sont les activités professionnelles
et les risques concernés ?

En 2011, 10 facteurs de risques ont été inscrits au code du travail, 6 d’entre eux sont concernés par le CPP, répartis en deux catégories.

La catégorie « Environnement physique agressif »  :

  • Activités exercées en milieu hyperbare: 1200 hPA d’intensité minimale pour 60 interventions ou travaux par an
  • Les températures extrêmes: inférieures ou égales à 5°C ou au moins égales à 30°C pour 900h/an
  • Le bruit: deux niveaux d’exposition, 80 décibels pour 600h/an et 135 décibels pour 120 fois/an

La catégorie « Rythmes de travail »  : 

  • Le travail de nuit: une heure de travail entre minuit et 5h pour 50 nuits/an
  • Le travail en équipes successives alternantes: mêmes conditions que le travail de nuit
  • Le travail répétitif: sollicitant tout ou partie du membre supérieur, avec un temps de cycle inférieur, égal ou supérieur à 30s pour 900h/an

Comment
savoir si je dispose

d’un Compte Professionnel de Prévention ?

La déclaration d’exposition aux facteurs et risques de pénibilité est faite par votre employeur.

Vous êtes concernés si les seuils de risques sont dépassés (voir ci-dessus), et si votre contrat de travail est au moins égal à un mois dans l’entreprise concernée.

En temps normal, vous êtes automatiquement averti par votre employeur du nombre de points acquis au titre de votre CPP. Vous pouvez toujours vous rapprocher de lui pour en savoir plus.

Changer de vie professionnelle

Les points du Compte Professionnel de Prévention
et le solde CPF

L’attribution du nombre de points sur votre CPP dépend de votre âge, et de votre temps de présence dans l’entreprise au sein d’une année civile.
A noter que chaque point donne droit à un complément de 375 € sur votre Compte Personnel de Formation (CPF).

Si vous êtes né avant le 1er juillet 1956 :
  • Présent toute l’année dans l’entreprise : 8 points pour l’exposition à un risque dont le seuil est dépassé, 16 points à partir de deux risques

  • Présent au moins 1 mois dans l’entreprise : 2 points pour 3 mois d’exposition à un seul risque, 4 points pour 3 mois d’exposition à au moins deux risques dont le seuil est dépassé
Si vous êtes nés après le 30 juin 1956 :
  • Présent toute l’année dans l’entreprise : 4 points pour l’exposition à un risque dont le seuil est dépassé, 8 points à partir de deux risques

  • Présent au moins 1 mois dans l’entreprise : 1 points pour 3 mois d’exposition à un seul risque, 2 points pour 3 mois d’exposition à au moins deux risques dont le seuil est dépassé

Les formations éligibles au CPF
dans le cadre du Compte Professionnel de Prévention

Le titulaire d’un CPP peut bénéficier de toutes les actions de formation éligibles au CPF.

Les formations professionnelles peuvent permettre d’évoluer au sein de son entreprise et d’exercer un métier moins exposé à ces risques, de se reconvertir dans une nouvelle branche professionnelle…

Il peut s’agir d’une formation qualifiante, certifiante ou diplômante, d’un bilan de compétences, d’une VAE, d’un Certificat CléA…

Les possibilités sont variées, l’accès au CPF facile, alors, pourquoi s’en priver ?

Mon Compte Personnel de Formation
Financer sa formation avec son CPF

Bon à savoir :
les autres dispositifs grâce au CPP

Si vous avez 55 ans ou plus, vous pouvez également mobiliser vos points acquis au titre du Compte Professionnel de Prévention pour une majoration de durée d’assurance retraite, et ainsi anticiper jusqu’à 2 ans l’âge légal de votre départ à la retraite.

Pour envisager une retraite anticipée, rapprochez-vous de votre employeur et abordez avec lui vos droits acquis au titre du CPP, ou adressez-vous directement à la CNAV (Caisse National d’Assurance Vieillesse).

Vous pouvez aussi envisager de passer à temps partiel tout en bénéficiant d’un maintien de rémunération.

Là aussi, vous devez vous rapprocher de votre employeur pour aborder le sujet avec lui.

Et ABACUS,
dans tout ça ?

Chez ABACUS, nous souhaitons propulser votre réussite ainsi que votre bien-être professionnel et personnel.

Si vous avez la moindre question sur votre Compte Professionnel de Prévention, nos conseillers sont en mesure de vous répondre et de vous orienter.

Mieux encore ! Si vous décidez de mobiliser vos droits CPP et CPF pour une formation professionnelle, nous avons accompagnons, de vos recherches jusqu’à la mise en place d’un suivi post-formation.

Valoriser ses compétences
Faire appel à notre expertise, c’est d’abord faire appel un organisme qui vous veut du bien : osez imaginer une vie meilleure !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.