Abacus RH
Contactez-nous :

09 72 30 29 29 ou Contact

(prix d'un appel local)

Votre dossier et votre financement

Nous maitrisons l’ensemble des dispositifs techniques légaux liés aux prestations de formation, bilans de compétences, VAE ou outplacement ce qui nous permet d’accompagner les salariés sur le volet administratif et financier de leur démarche.

Nous vous accompagnons sur le volet administratif par :

  • Des informations sur vos droits pour vous permettre d’aller au bout de vos projets,
  • Une aide pour trouver des financements parmi les différentes solutions qui existent,
  • Une aide concrète à la constitution de vos dossiers administratifs,
  • Une assistance pour faciliter vos échanges avec les administrations.

Nous vous aidons à choisir un financement adapté

Tous ceux qui ont exercé une activité salariée pendant plusieurs années peuvent bénéficier d’au moins 3 dispositifs :

 

1. Le Plan de formation

Le plan de formation regroupe l'ensemble des actions de formation et de bilan de compétences prévues par l'employeur pour ses salariés.
Le temps de formation est toujours assimilé à du temps de travail. La rémunération est donc maintenue et les éventuels frais d'inscription, de transport et d'hébergement sont à la charge de l’employeur. Dans ce cadre, c'est toujours l'employeur qui décide des actions de formation et des salariés qui en bénéficieront.

 

 

2. Le CIF ou Congé Individuel de Formation

Vous pouvez suivre une formation sur votre temps de travail par le biais du Congé Individuel de Formation (CIF). Ce congé dure le temps de la formation, mais ne peut excéder 1 an à temps plein ou 1200 heures à temps partiel.
Qui peut en bénéficier ? Tout salarié qui justifie de 2 ans d'activité, dont 1 an dans l'entreprise actuelle.
Les démarches pour en bénéficier

- Adresser une demande écrite d'autorisation d'absence à l’employeur (4 mois avant le début de la formation pour un stage de plus de 6 mois) en indiquant avec précision l'intitulé, la date de début et la durée de la formation, ainsi que l'organisme qui la réalise.

- Adresser à l'Organisme Paritaire Collecteur Agréé au titre du CIF (OPACIF*) dont dépend l’entreprise une demande de financement, avec un exposé des motivations, accompagnée de l'autorisation d'absence.

- L'employeur doit répondre dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande soit pour donner son accord, soit rejeter la demande, soit la reporter. Si les conditions requises sont remplies pour accéder au CIF, l'employeur ne peut refuser la demande. Par contre, il peut la reporter au maximum de 9 mois pour des raisons de service.

Au cours du CIF, votre contrat de travail est suspendu, mais vous conservez les droits qui ne sont pas liés au poste de travail : ancienneté, droit aux congés payés. C'est votre employeur qui vous verse les rémunérations. Il se fait ensuite rembourser dans un délai d'un mois auprès de l'OPACIF. A l'issue de la formation, vous réintégrez votre entreprise à un poste équivalent à celui que vous aviez avant le départ en formation. Sans dispositions conventionnelles particulières, votre employeur n'est pas obligé de prendre en compte les acquis de votre formation.

Trouver  votre organisme financeur

En règle générale, il s'agit du Fongecif de votre région, mais certaines entreprises versent leurs contributions au titre du CIF aux OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé). Renseignez-vous auprès de votre service du personnel.

L'OPCA peut prendre en charge partiellement ou en totalité le financement de la formation ainsi que votre salaire.

Comment ça marche ?

La loi impose aux entreprises de verser chaque mois des fonds aux OPACIF (Organisme Paritaire collecteur Agréé au titre du Congé Individuel de Formation) et aux OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) via le Fonds de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP). Ces organismes sont gérés de façon paritaire c'est-à-dire par des représentants des entreprises et des salariés.

C’est par ce mécanisme que les salariés acquièrent des droits à la formation.

Les OPACIF et les OPCA sont des noms génériques qui se déclinent selon les branches professionnelles ou les secteurs.